Thunder 101 – 120 Lakers – Match #81

Avant dernier match de la saison pour OKC. Le Thunder se présente à Los Angeles pour y affronter les Lakers. Des Lakers éliminés de la course aux playoffs qui n’ont donc plus de raisons de gagner. Cependant, Indiana fond sur nous à la course au tanking, la défaite est donc exigée pour espérer avoir le meilleur pick possible lors de la draft.

Les Lakers se présentent donc sans leurs stars, ce qui equilibre quelque peu les débats puisque le Thunder aligne une nouvelle fois une équipe valeureuse mais inexpérimenté pour parler en langue de bois. C’est donc un cinq majeur composé de Simpson – Krejci – Kalaitzakis – Hoard – Roby. En face, Vogel commence le match avec THT – Monk – Reaves – Johnson – Howard.

Fil du match

Début de match particulier ou Roby semble s’être blessé dès les premières minutes, remplacé par Frazier. Mais il fait son retour quelques minutes plus tard avec un gros dunk. Cependant, il a déjà trois fautes à son actif ce qui l’oblige à sortir une nouvelle fois. Le Thunder possède une légère avance malgré les nombreuses pertes de balles. Kalaitzakis est le leader offensif en dans ce premier quart temps, phrase qui est effrayante. Le Thunder mène donc 28-27 dans un match pour le moment très serré.

Le deuxième quart temps débute mais toujours pas l’ombre d’un remplacement à l’horizon hormis Roby et Frazier. Pendant ce temps les Lakers reprennent l’avantage. OKC est limité en attaque malgré une volonté apparente de faire circuler le cuir. Howard provoque plusieurs fautes de Roby, obligé de sortir une nouvelle fois. Howard domine la raquette en attaque mais Hoard lui répond plutôt bien. Los Angeles mène 56-52 à la mi-temps.

Le troisième quart commence avec un nouveau Hook de Simpson, véritable spécialiste sous les yeux de Kareem Abdul Jabbar qui fête ses 75 ans ce soir. Le Thunder reprend l’avantage suite à un bon move de Roby. Il n’y aura pas de remplacement ce soir, les joueurs vont devoir puiser dans leurs ressources. Les Lakers ont repris l’avantage dans ce QT, le Thunder ne réussit pas à ajuster la mire de loin. 90-82 à la fin de ce troisième quart en faveur de Los Angeles.

Début de ce dernier quart qui semble vraiment compliqué pour nos joueurs. L’écart grandi petit à petit la faute à une défense qui n’a plus l’énergie nécessaire pour arrêter les offensives adverses. Ce n’est pourtant pas l’envie qui manque, nos joueurs vont au bout d’eux même dans cette rencontre. Mais les Lakers sont tout simplement plus frais. Ce dernier quart temps très poussif tourne définitivement à l’avantage des Lakers qui s’imposent logiquement 120-101.

MVP

Pour la troisième fois en 4 matchs, Jaylen Hoard est notre MVP. Les matchs s’enchaînent et se ressemblent pour le joueur du Thunder. Car une nouvelle fois, le rouennais nous a sorti une prestation de haut rang. Une énergie folle pendant 47 minutes qui donne une feuille de stats encore une fois ahurissante. 27 points, 17 rebonds et 4 passes. Non ce n’est pas la feuille de stats de Joel Embiid mais bien de Jaylen Hoard. Le français semble prendre de plus en plus confiance en son jeu offensif. Preuve s’il en faut, ses 27 points constituent un record en carrière pour lui. Finition avec contact contre Dwight Howard, fientes, passes aux joueurs ouverts mais aussi cette faculté à être toujours bien placé aux rebonds. La fin de saison de Jaylen est magnifique, on espère qu’il pourra obtenir un contrat qu’il mérite tant.

Débrief

Une défaite qui fait du bien

Dans un contexte de fin de saison ou toutes les têtes sont tournées vers la draft pour les équipes qui ne vont pas en playoffs cette défaite est précieuse. Il ne reste désormais qu’un seul match à perdre c’est face aux Clippers. Comme un symbole puisqu’on se rappelle de la saison dernière et de ce dernier match face à l’autre équipe de Los Angeles. Notre destin est donc entre nos mains pour terminer au minimum avec le 4eme pire bilan. Le prochain match est donc à ne manquer sous aucun prétexte.

Une rotation… Particulière

OKC possède son lot de blessé, c’est un fait. Mais une rotation à 5 joueurs et demi est assez incompréhensible. A moins qu’il s’agisse d’une nouvelle manière de tanker, ce qui s’est avéré être très efficace. Car dès le début du dernier quart temps, les joueurs ont semblé très fatigués. Hormis Hoard et Kalaitzakis, personne n’a semblé en mesure de scorer. Mais surtout, la défense a totalement pris l’eau, les joueurs n’ayant plus l’énergie pour fournir les efforts nécessaires. Une stratégie particulière donc qui permet d’innover dans le tanking.

Un match inutile ?

Au vue des joueurs présents sur le parquet, on a tendance à se dire que c’est un match inutile pour l’avenir. Car il y a peu de chances pour que les 5 hommes présents fassent partie de l’avenir de la franchise. Hormis Hoard qui sort du lot, les performances répétés des joueurs présents ce soir n’ont pas du impressionner le front office. La plupart de ces joueurs n’ayant pas de contrat garantis, rien ne laisse supposer qu’on les retrouvera la saison prochaine.

En bref

Highlights

Défaite importante et logique au vue de la physionomie de la rencontre. Une rotation lunaire qui permet de sécuriser tranquillement cette défaite, importante pour la lottery. Le prochain match est face aux Clippers et sera d’une importance capitale.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s