Thunder 107 – 113 Nuggets – Match #74

Après la terrible victoire lors du dernier match face à Magic, le Thunder retourne sur la route pour affronter les Nuggets du MVP en titre, Nikola Jokic. Pas une mince affaire, surtout que Denver a besoin de victoires. Mais OKC a cette saison toujours bien joué contre les Nuggets, remportant même 2 matchs sur 3. De quoi laisser de l’espoir aux fans (ou de la peur ?), malgré les absences.

En effet, Shai est encore laissé au repos en plus des absents habituels, dont Giddey qui ne rejouera pas de la saison. Daigneault bricole donc un 5 majeur avec Maledon-Mann-Poku-Bazley-Roby pour faire face à Morris-Barton-Gordon-Green et Jokic.

Fil du match

Le début de match est assez serré entre les deux équipes. Le Thunder est agressif et va chercher des points près du cercle sur des drives, notamment Maledon qui commence bien. De l’autre côté, Jokic commence son chantier au scoring et à la passe malgré les prises à deux. La suite du QT est un peu moins convaincante pour OKC, malgré un Maledon très présent, un Poku actif et quelques gros tirs de loin, notamment le premier de la soirée pour Waters. Le Thunder fait plus d’erreurs, loupe ses tirs mais laisse surtout Denver trouver son rythme en attaque et avoir des tirs ouverts. Les Nuggets n’en profitent pas vraiment, et après un premier QT passé très rapidement, presque sans interruption à part pour le challenge gagnant de Daigneault, l’écart n’est « que » de 7 pts, 32-25.

C’est le banc accompagné de Pokusevski qui débute le 2ème QT pour OKC, et qui le débute plutôt bien avec deux banderilles de Krejci puis de Waters en transition. En face, Cousins essaye de prendre le jeu à son compte et de dominer physiquement à l’intérieur pour scorer. Poku est agressif et passe du temps sur la ligne des lancers, Waters montre son adresse mais Denver arrive toujours à répondre sans une grande difficulté grâce à la défense assez laxiste d’OKC. Les Nuggets passent pour la première fois la barre des 10pts d’avance et même des 15pts d’avance après un 10-0, série que Bazley stoppe sur un drive. Un drive qui coutera assez cher à OKC, puisque Bazley se fait mal sur l’action. Il rentre aux vestiaires et ne reviendra plus, souffrant d’une entorse au genou…

Malgré tout, la défense du Thunder est un peu plus active et solidaire sur la fin de la MT, mais l’attaque est en panne et peine à se créer des tirs ouverts. Il faudra attendre la dernière minute pour voir Poku rentrer un 3pts puis Mann un 3+1, ce qui permet à OKC de passer sous les 10pts d’écart, 49-58, malgré un Jokic sur des bases Jokic-esque (17pts , 9reb, 5ast).

Avec la blessure de Baze, c’est avec 8 joueurs valides que se présente OKC pour la deuxième mi-temps. Et le groupe semble s’être motivé dans le vestiaire puisque qu’il revient au score, avec une défense dominante, un 3pts de Maledon et trois paniers de Roby ! Mais Denver s’appuie sur Barton et Jokic pour rester en tête. Et, quelques turnovers plus tard, les Nuggets ont repris 10pts d’avance. OKC essaye de tenir collectivement, en profitant d’un Denver pas spécialement convaincant. Mais les erreurs se multiplient, et Barton réalise cette fois un bon match. Il faut un panier au buzzer des 24s de Mann, un drive de Krejci et des lancers de Mann en toute fin de QT pour laisser OKC à porter de tir de Denver, à 76-87. -11, rien n’est joué, mais on pourrait penser que Denver prend petit à petit le dessus face à notre équipe de G-League.

Ce n’est pas le cas. OKC profite des minutes de repos du Joker pour revenir, avec un 3pts et un and-one de Wiggins, qui se rattrape de son très mauvais début de match. Puis c’est au tour de Poku et Mann d’artiller de loin, et le Thunder est à -3 après un 12-2 ! L’écart se stabilise ensuite, la défense de zone d’OKC embête bien Denver, et après plusieurs ratés, Waters score de loin en sortie d’écran. A 6 minutes de la fin, Maledon puis Waters égalisent mais Jokic répond à chaque fois d’un panier ou d’une passe décisive. C’était inespéré, mais on va avoir le droit à une fin de match serrée ! Poku sur un eurostep donne l’avantage au Thunder, alors que les attaques peinent à scorer. Mais Jokic est injouable et Denver reprend la tête. OKC ne score plus, et sur une énième passe décisive du Joker, Morris donne 5pts d’avance aux Nuggets. Maledon inscrit 2 lancers francs, mais Jokic, toujours lui, tue le match d’un and one. 107-113 score final., une défaite très encourageante pour le Thunder avec un effectif plus que réduit.

MVP

Plusieurs joueurs ont profité des absences pour se montrer, mais notre MVP du jour est Aleksej Pokusevski. Si ce n’est pas le joueur qui a eu le plus gros coup de chaud sur le match, Poku a été régulier et a eu un impact dans tous les secteurs (17pts, 5reb, 5ast). Adroit, il a inscrit plusieurs paniers importants pour ne pas laisser OKC se faire distancer, et a su être agressif pour aller sur la ligne. Il est aussi une vraie menace sur contre-attaque ou transition, où il sait se créer des tirs. Propre, il a noirci la feuille de stats, tout en ayant un impact correct en défense en l’absence de Bazley.

Sur cette fin de saison, on sent que Poku est plus à l’aise, plus en confiance, et qu’il est physiquement plus prêt au niveau NBA. De quoi remplir à nouveau le train Poku pour quelques temps au moins.

Débrief

L’hécatombe continue

La fin de saison du Thunder s’annonce de plus en plus morose. Déjà privé de nombreux joueurs et de SGA par intermittence, le Thunder a perdu cette nuit l’un des joueurs les plus importants de son roster, Bazley. Blessé au genou sur un drive qui semblait pourtant anodin, Baze a quitté le match avant la mi-temps, pour ne plus revenir. Cela serait une entorse pour Darius, ce qui pourrait potentiellement le priver de la fin de saison.

Une absence qui risque d’être préjudiciable pour le Thunder, qui n’avait plus que 8 joueurs actifs hier. D’autant que Bazley réalisait une fin de saison très intéressante.

Une équipe solidaire…

Malgré la blessure de Baze et le roster très réduit, OKC n’a rien lâché dans le match, poussant Denver à jouer une fin de match serrée et tendue. Le Thunder a d’abord fait preuve de solidarité en défense, notamment au quatrième QT, compensant le manque de taille par de bonnes rotations défensives et une défense de zone qui a bien embêté les Nuggets.

Offensivement, le manque de talent et l’absence des leaders a bien été compensé par un jeu collectif intéressant et une bonne circulation de balle (29 passes décisives pour 39 paniers). S’il y a eu du déchet, tout le monde a été impliqué en attaque et a eu l’opportunité de scorer. D’ailleurs, de nombreux tirs ouverts ont été trouvés, et, pour une fois, les tirs extérieurs sont rentrés (14 sur 36).

On peut notamment noter la bonne performance de Poku (rubrique MVP), celle de Maledon, auteur d’un excellent premier QT et de plusieurs paniers importants en fin de match, mais aussi l’impact d’un Waters, seul vrai shooteur de l’effectif et le 4ème QT de Roby. Plusieurs joueurs ont donc step-up pour permettre à OKC de rester dans le match.

mais trop limitée

Les efforts des joueurs n’ont malheureusement pas suffi à ramener de Denver une victoire, la faute d’abord à un manque de solution face à Jokic. Le MVP en titre a martyrisé la défense du Thunder, portant son équipe à bout de bras. Moins en vue lors des rencontres entre les deux équipes cette saison, Jokic a corrigé le tir et malgré les nombreuses prises à deux, a totalement dominé dans la raquette.

On peut aussi déplorer une fin de match loupée, alors que le Thunder était revenu à auteur des Nuggets. Plusieurs attaques brouillonnes, des tirs loupés et un collectif oublié : les dernières minutes ont été compliquées.

Etonnamment, Tre Mann a aussi été moins en vue offensivement sur ce match, alors qu’il devait être notre scoreur numéro 1.

En bref

Highlights

La marche était un peu trop haute pour le Thunder à Denver, mais les joueurs aptes à jouer ont montré un visage plutôt convaincant. Cette défaite relance le tank arrêté il y a quelques jours, mais celui-ci pourrait très vite être stoppé à nouveau. En effet, OKC se déplace dans la nuit de lundi à mardi à Portland, pour affronter des Blazers qui présentent un roster bien faible…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s