Thunder 90 – 98 Timberwolves – Match #37

Le Thunder se déplace à Minneapolis pour une double confrontation à l’extérieur puis à domicile face aux Timberwolves. Mike Wilks, qui remplace Daigneault, toujours dans le fameux health and safety protocol peut compter sur de nombreux retours. C’est aussi le cas de Chris Finch qui pourra aligner Towns et Russell de retour du protocole covid.

Au niveau des 5 majeurs, Gilgeous-Alexander et Robinson-Earl sont donc de retour. Ils seront accompagnés de Giddey, Wiggins et de Pokusevski. On le disait, côté Wolves, Towns et Russell sont aptes à débuter la partie. Ils seront donc bien présents dès l’entre-deux aux côtés de Beverley, Edwards et Vanderbilt. Un match bien plus intéressant à suivre sur le papier que s’il s’était déroulé quelques jours plus tôt.

Fil du match

Portés par ses stars, les Wolves rentrent directement dans la rencontre. D-Lo, KAT et Edwards ne se font pas prier pour scorer à tour de rôle tout comme Beverley qui enchaîne à trois points. L’écart grimpe jusqu’à +20 en faveur des Timberwolves en raison des mauvaises prises de décision des joueurs du Thunder, des pertes de balle à répétition (12 en à peine un QT) et des paniers faciles ratés. Dans un début de match inquiétant des deux côtés du terrain, SGA tout comme ses coéquipiers affichent un niveau de jeu bien trop insatisfaisant. Fin du 1er QT : 10-30 Wolves

Pour débuter le second QT, Mike Muscala résume parfaitement ce qui s’est passé dans la période précédente avec un air ball qui lui est très inhabituel. Mais il fallait bien que le Thunder lance son match à un moment ou à un autre. C’est le banc, en les personnes de Giddey, Bazley, Mann, Muscala et Williams qui s’en chargera. Avec de meilleures intentions que le 5 majeur, la second unit parvient à réduire peu à peu l’écart avant le retour des titulaires. Porté par SGA, Giddey et les finitions de Wiggins, le 5 majeur prendra bien le relais des remplaçants avec l’objectif de revenir au score. Malheureusement, le manque d’adresse de Muscala et quelques errements défensifs empêcheront la réussite de cet objectif avant la mi-temps. Mi-temps : 36-49 Wolves

Au retour des vestiaires, les Wolves n’ont pas décidé de lever le pied. Edwards continue de scorer tout comme Towns. Mais c’est surtout Beverley qui se montre aussi surprenant qu’embêtant pour le Thunder avec ses nombreux tirs longue distance qui font filoche. En plus de cet imprévu, OKC n’est clairement pas dedans offensivement. Les joueurs n’arrivent pas à répondre, ni par l’adresse, ni par des décalages qui amènent des paniers faciles ou par des fautes provoquées. On ne voit rien de positif si ce n’est la polyvalence et le savoir faire de Josh Giddey dans le secteur offensif. On espérait que l’énorme contre de JRE réveillerait les troupes, en vain… Enfin, quelques minutes plus tard, le Thunder a su profiter d’un gros coup de mou des Wolves pour revenir rapidement dans le match. SGA est allé chercher des points importants sur la ligne des lancers francs, à trois points puis à mi-distance pendant que ses coéquipiers profitaient des contre-attaques pour s’offrir quelques points faciles. Fin du 3ème QT : 63-69

Pour démarrer ce dernier acte, le Thunder poursuit sa bonne lancée débutée en fin de 3ème QT. Jerome, Williams et Bazley apportent offensivement dans des rôles différents. A savoir de l’adresse et de la création pour Jerome, de l’intelligence de jeu pour profiter de paniers faciles pour Williams et de l’agressivité pour Baze. Deux 3 de Giddey permettent même à l’équipe de revenir à -2 pour la première fois depuis le début du match. Pendant plusieurs minutes, les deux équipes sont restés au coude à coude avec encore une fois un Kenrich Williams qui profitait de chaque opportunité pour gratter des points faciles. Finalement, le Thunder finira par s’écrouler en fin de match sans même avoir l’occasion de mener au score. L’adresse n’a pas suivi, les imprécisions se sont accumulées et les Wolves n’avaient plus qu’a finir sa fin de match intelligemment. Les adversaires du soir sont allés chercher des points importants sur la ligne en prenant soin d’attendre les fins de chaque possession. Résultat ? Une défaite assez logique du Thunder sur le score de 90-98.

MVP

Deux joueurs étaient susceptibles d’obtenir le trophée de MVP du match à nos yeux. Shai Gilgeous-Alexander a remis l’équipe sur les bons rails en prenant feu en fin de 3ème QT. Mais nous avons préféré récompensé notre australien préféré pour sa régularité et sa propreté dans le tir tout au long du match malgré les hauts et les très bas de ses coéquipiers. Josh Giddey termine la rencontre avec 14 points, 15 rebonds, 6 passes, 1 interception et un joli 6/11 au tir dont 2/4 à trois points. Durant toute la rencontre, Giddey a une nouvelle fois montré tout son talent offensif. D’ailleurs, il ne s’est pas contenté de quelques inspirations comme il les aimes. Le numéro 6 de la dernière draft s’est toujours battu au rebond offensif. Ce qui lui a permis d’obtenir quelques points faciles ou d’offrir des deuxièmes chances à ses coéquipiers. Son touché proche du cercle ainsi que son adresse extérieure ont aussi contribué à accroître son nombre de points marqués. Seul réel point noir : ses pertes de balle, notamment dans le 1er QT. Il finit la rencontre avec 6 ballons gâchés.

Débrief

Malgré les nombreux retour de covid, le Thunder s’est de nouveau incliné à l’occasion du premier match de la double confrontation face aux Wolves. Après un début de match raté, OKC s’est réveillé mais ça n’aura pas suffit contre une meilleure équipe de Minneapolis.

Une attaque aussi absente que lors des derniers matchs

Dès le début de la rencontre, on a senti que nous ne verrons pas un grand match offensif côté OKC. Avec 12 ballons perdus pour à peine 10 points inscrits, on ne peut pas dire que le 1er QT du Thunder était de grande qualité. Cependant, même si la suite ne sera pas à mettre dans les livre d’histoire, elle fut forcément meilleure. L’équipe a su régler les problèmes de pertes de balle avec seulement 5 ballons perdus les trois QT suivants. Malheureusement, comme souvent, c’est au niveau de l’adresse que ça a péché. Comme d’habitude, l’équipe a été en grande difficulté dans ce domaine en terminant la rencontre à 37 % au tir (33/90) dont 26% de loin (9/35) D’ailleurs, celle-ci aurait pu être encore plus catastrophique sans le coup de chaud de SGA dans le 3ème QT qui enclenchera le réveil offensif de l’équipe.

Un réveil éclair

Comme souvent, les joueurs du Thunder ont produit un début de match très médiocre. Et comme souvent, les joueurs du Thunder n’ont pas abandonné. Ils ont su profiter du relâchement des Wolves en milieu de 3ème QT pour réduire l’écart, reprendre confiance et se remettre dans le match progressivement. SGA a su lancer son match et remettre l’équipe dans le bon sens au moment ou il le fallait. Puis pendant son repos, les remplaçants ont bien pris le relais. Williams, Bazley et Jerome ont performé, bien aidé par les talents à la mène de Giddey ainsi que son adresse. Et voilà que le Thunder était déjà au contact à quelques minutes de la fin. Malheureusement, la fin ne fut pas celle espérée. KAT et compagnie ont su se remettre dans le bain et gagner le money time sans même avoir été mené une seule seconde. En revanche, le Thunder aura eu le mérite de les inquiéter même en produisant un match plus que médiocre dans l’ensemble. Finalement, la mentalité suffit presque à elle seule à faire gagner des matchs.

En bref

Highlights

Premier match de cette mini-série face aux Wolves perdu. Les joueurs du Thunder s’inclinent après un match passé à courir après le score. Toutefois, on ne peut pas dire qu’il n’y avait pas de suspense puisque rien n’était joué à deux minutes du terme. Prochain rendez-vous, cette fois-ci à la maison samedi à 2h face à ces mêmes Timberwolves.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s