Timberwolves 135 – 105 Thunder – Match #38

Le Thunder recevait les Wolves à la maison, après s’être déplacé chez eux lors du dernier match. Daigneault est enfin de retour après un passage dans le désormais célèbre « health and safety protocol », où Roby est le dernier joueur de l’effectif à y être encore.

Au niveau des 5 majeurs, SGA – Dort – Giddey – Wiggins et JRE seront alignés par le Thunder, Wiggins continue donc d’être titulaire malgré les retours. Côté Wolves, pas de Pat Beverley et donc Russell – Edwards – McDaniels -Vanderbilt – Towns pour débuter la rencontre.

Fil du match

Le match démarre, d’entrée de jeu, avec une interception de Wiggins sur la première possession, qui drive ensuite et va chercher les lancers pour lancer le match du Thunder. Malheureusement, un certain Ant décide de planter trois 3pts d’affilée sur un Dort qui est trop facile en défense et passe à chaque fois sous l’écran. Il se vengera rapidement en mettant à son tour deux 3pts d’affilée. Les deux équipes sont plutôt efficaces en attaque et ont une bonne réussite. Du côté du Thunder, c’est surtout Wiggins et Dort qui montrent de belles choses et combinent entre eux sur plusieurs séquences. Par contre, défensivement c’est une autre histoire…les joueurs ne font pas les efforts pour contester les tirs adverses et se font logiquement punir par la bonne adresse des Wolves et notamment Edwards qui est très adroit ce soir. Fin du 1er QT : 32-28 Wolves.

Pour débuter le second QT, Tre Mann nous montre tout son potentiel pour se créer son propre shoot en mettant 2m d’écart sur un changement de rythme. Les deux équipes continuent à tirer avec l’adresse complètement folle du début de match et plantent des tirs de loin chacun leur tour. Mais l’adresse n’est pas la seule chose qu’il reste du début de match, les joueurs ne semblent toujours pas concernés en défense et seul des joueurs comme Kenrich ou Wiggins mettent de l’intensité. On ne voit aucune réaction de l’équipe en défense, alors que les Wolves continuent de nous assassiner de loin et des joueurs comme Russell et Edwards ont la main chaude en attaque. Pour ne rien arranger à ça, OKC commence à perdre des ballons très bêtement ,et perd le fil du match à cause d’un manque de rigueur en défense et de sérieux en attaque. Résultat ? 73-57 Wolves à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, l’équipe continue de perdre énormément de ballons et OKC concède beaucoup de points sur les pertes de balle pour parfaitement entamer la 2ème MT (hum). Alors que l’adresse en attaque permettait de compenser un manque d’implication en défense, le fait que plus aucun tir ne rentre et que les joueurs enchaînent perte de balle sur perte de balle, permet aux Wolves de prendre un bon avantage dans le match et de creuser l’écart tranquillement. On ne sent vraiment pas les joueurs concernés et concentrés dans ce match et ça se ressent sur le terrain, le match ne ressemble pas à grand chose côté Thunder et il faudra vite réagir pour éviter de prendre une raclée. OKC ne prend pas son temps en attaque et subit énormément en défense avec un Towns qui fait ce qu’il veut dans notre raquette. Fin du 3ème QT : 103-80 Wolves.

Pour entamer le dernier QT, des joueurs comme Wiggins ou Muscala se donnent à fond pour essayer de remonter un écart déjà très conséquent alors que les Wolves continuent avec une réussite à presque 50% sur leurs tirs de loin. C’est très compliqué de remonter au score quand on prend un 3 sur chaque possession et que de l’autre côté du terrain on ne met pas dedans. L’écart continue de se creuser petit à petit, pour monter jusqu’à 41 points d’écart. Aïe. Toujours aucune réaction de la part des joueurs du Thunder, qui semblent déjà avoir accepté cette défaite et n’ont plus aucun espoir. On sait qu’OKC est capable de remonter un retard comme celui de la fin du 3ème QT, mais pour ça il faut au moins que les joueurs en montrent l’envie; et ce soir, ce n’est clairement pas le cas. Le match est plié depuis longtemps. Fin du match : Défaite du Thunder 135-105.

MVP

Très peu de joueurs ont fait un match qui mériterait ce titre de MVP du match et cela s’est clairement joué entre Dort et Wiggins, les deux joueurs qui ont porté l’équipe offensivement pendant le match. C’est finalement Wiggins qui a été choisi car il a été l’un de ceux à se donner le plus des deux côtés du terrain, il termine le match avec un très correct 13 pts (5/10 au tir) – 7 rbs – 4 ast et avec notamment 2 interceptions et 1 contre. Il a, une nouvelle fois, prouvé qu’OKC pouvait compter sur lui et qu’il était capable d’être régulier dans ses performances, même avec le retour de joueurs comme Giddey ou Dort. Il est en train de s’imposer comme une option fiable défensivement, mais montre aussi de plus en plus de quoi il est capable en attaque avec une vraie régularité au scoring sur les derniers matchs. Tout ça pour un 55ème choix de draft, franchement bravo.

Débrief

Match avec une dynamique totalement opposée à celle du premier match de la double confrontation. Le Thunder, qui avait fait un très bon début de match, s’est totalement perdu et n’a pas pu se baser sur sa défense pour réduire l’écart et revenir au score.

Un match qui partait plutôt bien

Dès le début de la rencontre, l’espoir d’une bonne soirée au shoot pour OKC est né, l’équipe était insolente d’adresse sur le début de match mais malheureusement les Wolves aussi. Cette excellente adresse, combinée à une bonne circulation du ballon en début de match a permis au Thunder de rester dans le match malgré les coups de chaud de joueurs comme Edwards et Russell du côté des Wolves. Beaucoup de tirs ouverts ont pu être trouvés grâce à un jeu collectif et à des drives vers le panier pour fixer la défense et trouver un coéquipier libre. Comme tout est lié dans le basket, cette bonne adresse extérieure a ensuite permis de trouver beaucoup plus de paniers faciles près du cercle, en obligeant les défenseurs à monter plus haut et permettant donc de trouver des bonnes passes sur des cuts intelligents.

Une défense totalement absente

Contrairement à ce que l’on peut voir sur une grande partie des matchs depuis le début de saison, OKC n’était PAS DU TOUT présent en défense sur le match de cette nuit. L’adresse excellente des Wolves n’a rien arrangé mais on ne sentait pas du tout les joueurs concernés dans ce match, très peu faisaient les efforts défensifs et les Wolves ont eu beaucoup trop de tirs ouverts. Cette défense, qui permet d’habitude au Thunder de rester dans le match et même de revenir au score avec des stops, était catastrophique cette nuit. OKC n’a jamais pu réduire l’écart car à chaque panier marqué, les Wolves compensaient de l’autre côté du terrain avec un 2pts ou même souvent avec un 3pts. Ce constat est un des résultats du manque d’envie flagrant des joueurs sur le match globalement.

En bref

Highlights

Nouvelle défaite dans un match très frustrant de la part d’OKC qui ne se sera pas donné les moyens pour aller gagner ce match et les joueurs du Thunder s’inclinent dans un match rapidement plié. Prochain rendez-vous, lundi à 1h, où le Thunder recevra les Nuggets pour essayer de gommer cette mauvaise performance et se reprendre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s