Durant Playoffs

Top 20 Performances Individuelles – 4 : Kevin Durant vs Warriors le 17/01/2014

Même si le Thunder reste une jeune franchise, elle a déjà connu un certain nombre de performances impressionnantes en seulement 12 années d’existence. Nous avons donc décidé de réunir ces performances et d’en faire un classement. Pendant 20 jours, découvrez ou redécouvrez une performance qui aura marqué l’histoire du Thunder voire l’histoire de la NBA pour certaines d’entre elles. Aujourd’hui, à la 4ème place, retour sur le record en carrière aux points de KD face aux Warriors en Janvier 2014.

Kevin Durant est probablement le meilleur joueur de l’histoire du Thunder. Si au niveau du palmarès, des records, de la longévité et de la loyauté Russell Westbrook lui est supérieur, il y a un point sur lequel même le plus grand fan de Russell Westbrook ne peut pas discuter : Kevin Durant est un meilleur joueur que Russell Westbrook. KD, c’est peut-être même le plus grand scoreur de tous les temps, celui qui possède la palette offensive la plus complète, celui qui est impossible à défendre tant il est capable, avec son handle de meneur, de faire un cross ou bien, avec son envergure et sa taille, de planter un tir au-dessus de son extérieur direct. Bref, offensivement, KD est trop fort, et n’a peut-être jamais été aussi fort que lors de la saison 2013-2014.

Avant d’entamer cette saison, le Thunder garde les mêmes ambitions que l’année dernière : le titre. Si les espoirs de titre lors de la campagne de playoffs 2012-2013 ont été brisés en même temps que le ménisque de Russell Westbrook, les hommes de Scott Brooks sont bien déterminés à repartir pour cette nouvelle saison et d’enfin réussir à gagner un titre. Au-delà de cet objectif collectif, il y a un objectif individuel pour KD, celui d’être enfin élu MVP. En effet, après avoir terminé trois fois deuxième dans la course au plus prestigieux des trophées individuels, les trois fois derrière LeBron, KD aimerait bien enfin mettre la main sur cette récompense qui lui permettrait d’encore plus alimenter les débats pour savoir qui de LeBron ou lui est le meilleur joueur du monde.

Le début de cette saison se déroule de la meilleure des façons, puisqu’au bout de 28 matchs joués, le Thunder se retrouve avec un bilan de 23 victoires pour 5 défaites, en tête de la conférence Ouest et de la NBA. 28 matchs, c’est aussi le nombre de matchs que va jouer Russell Westbrook avant de quitter ses coéquipiers pour soigner son problème au ménisque, laissant ainsi KD seul aux commandes du Thunder.

Sans son lieutenant de luxe, beaucoup pensent que le Thunder va avoir des difficultés à se maintenir en tête de l’Ouest, mais c’était douter de la capacité qu’a parfois KD à être un leader. En effet, durant cette longue convalescence de Russ, convalescence qui va le priver d’une trentaine de matchs, KD va prendre ce rôle de leader à bras-le-corps, scorant à foison tout en gardant son incroyable efficacité. Durant cette saison, KD va terminer meilleur scoreur de la ligue avec 32 points de moyenne. Pour retrouver une moyenne aux points aussi haute, il faut remonter aux 35,6 de Kobe Bryant lors de la saison 2005-2006. Lors de cette saison, KD inscrira 30 points ou plus à 47 reprises, dont 12 à plus de 40 et 2 à plus de 50 points. Sur ces deux matchs, KD aura inscrit respectivement 51et 54 points. La première performance sera évoquée dans très peu de temps, la deuxième est notre sujet du jour.

Nous sommes le 17 Janvier 2014 et le Thunder, toujours sans Westbrook, reçoit les Golden State Warriors à la Chesapeake Energy Arena. Ce match s’annonce comme un affrontement au sommet entre deux équipes qui se trouvent en haut de l’Ouest, puisque le Thunder est actuellement premier avec un bilan de 29 victoires pour 10 défaites quand les Warriors sont eux à 25 victoires pour 15 défaites. Même si les Warriors ne sont pas encore tout-à-fait les Warriors injouables qu’ils deviendront dès l’année suivante, tout le groupe est déjà là : Stephen Curry, Klay Thompson, Draymond Green, Andrew Bogut, Harrison Barnes et même Andre Iguodala. Ces Warriors, demi-finalistes de conférence l’année précédente, n’ont donc rien d’une partie de plaisir. Pourtant ce soir-là, ils vont tomber sur un monstre, un monstre nommé Kevin Durant.

Dès le premier quart-temps, KD va annoncer la couleur : 15 points à 7/8 au tir, avec déjà 3 rebonds, 2 assists et 2 steals. Le Thunder profite donc de ces 12 premières minutes de folie de KD pour mener de 7 points après le premier quart, 39 à 32. Dans le deuxième quart-temps, les Warriors parviennent à recoller au score, à 58 partout, alors qu’il ne reste que 3 minutes en première mi-temps, avant de subir un nouveau petit écart à la mi-temps (71 à 65 OKC), parce que Kevin Durant continue de faire un chantier monstrueux sur la défense des Warriors. KD à la mi-temps c’est 29 points à 11/14 au tir, 2/2 à 3 points et 5/5 aux lancers. En face, le duo Curry-Thompson répond bien puisque les Splash Bros cumulent 43 points. Malheureusement pour les hommes de Mark Jackson, le Thunder n’a pas prévu de ralentir. Au contraire, un run en fin de 3ème quart-temps, porté par Kevin Durant, bien évidemment, fait augmenter l’écart jusqu’à 13 points en faveur du Thunder dans les ultimes secondes du 3ème quart. Sur ces 12 minutes, KD n’aura inscrit « que » 10 points, avec un 3/6 au tir.

Lorsque le dernier quart-temps débute, le Thunder mène de 10 points, un écart loin d’être impossible à combler pour les Warriors, à condition de réussir à faire des stops défensifs, ce que les joueurs de la Bay n’arrivent pas à faire. Pourquoi ? Parce qu’un numéro 35 est en feu sur ce match. Alors qu’il reste un peu plus de 6 minutes à jouer et que le score est à 110-101, on se dit que la fin de match peut devenir très serrée, mais KD en a décidé autrement : un 3 pour porter l’écart à 12, puis un autre l’action suivante, un troisième pour porter l’écart à 15, ainsi qu’un jumper à mi-distance pour tuer le match. En moins de deux minutes, Durantula vient de marquer 11 points, infligeant à lui tout seul un 11-3 aux Warriors pour tuer tout espoir chez les Dubs. Le score final sera de 127 à 121 pour le Thunder qui remporte une belle victoire. Mais le plus important n’est pas là, le plus important c’est la performance de KD.

Sur ce match, Kevin Durant aura marqué 54 points, pris 4 rebonds, délivré 6 assists, intercepté 2 ballons et contré 1 tir. Ces 54 points représentent alors le record de la franchise et restent encore aujourd’hui le record de points sur un match pour KD. Mais le plus fou, ça reste peut-être ses pourcentages au tir. En effet, Kevin Durant termine ce match avec un 11/13 aux lancers (classique), un 5/9 à 3 points, mais surtout, avec un 19/28 au tir, ce qui fait quasiment 68 % de réussite au tir ! C’est simple, avant ce match, personne dans l’histoire de la NBA n’avait jamais marqué 54 points à 68 % de réussite au tir, et ils ne sont que 5 autres joueurs à l’avoir réalisé depuis (Cousins, Davis, LeBron, Harden et Kyrie auront réalisé cette performance plus tard). Si on prend en plus en compte le fait que cette performance a été réalisée face à Iguodala, un défenseur plus que solide pour l’époque, face à une équipe très compétitive, le tout sans Westbrook, on obtient l’une des plus grandes performances de l’histoire du Thunder.

Si cette performance n’est que 4ème, malgré qu’elle soit probablement la plus propre au niveau des pourcentages, c’est parce quelques semaines plus tard, Kevin Durant allait frapper encore plus fort, histoire de clore le débat sur qui est le MVP entre LeBron et lui, débat déjà pas mal clos avec cette performance. Cette performance, nous allons en parler dans quelques jours. En attendant, vous pouvez revoir ce match à 54 points dans son intégralité et profiter du talent quasi unique de KD pour faire rentrer la balle dans le panier.

C’est tout pour aujourd’hui et pour cette 4ème place de notre top 20, on se retrouve demain pour une nouvelle performance. A demain !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s