bulls okc

Bulls 124 – 103 Thunder / Présaison #2

Deuxième match de présaison synonyme de retour à la Chesapeake Energy Arena. Ce fût l’occasion pour Horford, Maledon et Pokusevski notamment de jouer leur premier match à la Peake. Le Thunder recevait les Bulls d’un certain Billy Donovan pour préparer la saison qui débutera le 22 décembre.

Al Horford, Justin Jackson, Darius Bazley et Luguentz Dort ont pu démarrer leur saison après un premier match manqué. Les 4 joueurs ont débuté le match aux côtés de SGA avec plus ou moins de succès, nous y reviendrons dans le fil du match.

Fil du match

Malgré une adresse extérieure plus que moyenne (2/7 à 3pts au moment du premier temps mort), le Thunder débute le match avec de l’envie et un bon mouvement de balle. On a pu voir un SGA très agressif d’entrée comme face aux Spurs et bon à la création, ce qui permet de créer des espaces au reste du 5 majeur.

Après le premier TM, le jeu d’OKC devient moins fluide. SGA et Bazley permettent à l’équipe de rester dans le match mais de l’autre côté du terrain, c’est très dur. Luguentz Dort a du mal a tenir Zach LaVine qui est déjà à 16 points avant la fin du 1er QT.

La fin du 1er quart fut encore plus compliquée, l’entrée de la second unit met OKC en difficulté. Seul Shai, encore sur le parquet, permet au Thunder de rester dans le match avec un score de 30-26 à la fin du QT en faveur des hommes de Billy Donovan.

On repart sur les mêmes bases en début de 2ème quart temps. SGA est sorti et c’est très dur de créer du mouvement en attaque malgré une volonté de faire circuler le ballon. On remarque beaucoup de déchet, que ce soit chez Hamidou Diallo ou les autres. Diallo aura au moins le mérite de tenter d’attaquer le cercle.

Ensuite, le retour des titulaires permet au Thunder de revenir dans le match. On retrouve tout de suite plus d’impact, d’agressivité et de création. Al Horford aura créer pas mal d’espaces pour ses coéquipiers et aura été important au scoring avec SGA. 59-46 à la mi-temps pour Chicago.

Comme face aux Spurs, Mark Daigneault a profité de la seconde période pour tester le reste de l’effectif. On aura vu du bon et surtout du moins bon. En sortie de vestiaire, Maledon, Diallo, Jackson, Williams et Roby débutent sur le terrain. Sans les titulaires, il est difficile de créer du jeu, la balle circule sans créer de décalage, ce qui provoque beaucoup de déchets à 3 points et peu de situations ouvertes.

Côté Bulls, les titulaires sont encore présents et les joueurs du Thunder n’arrivent pas à défendre. Les trois points s’enchainent et l’écart se creuse. 94-69 à la fin du 3ème acte, le match est plié et on commence de s’ennuyer…

Le quatrième QT aura lui aussi été compliqué. Mark Daigneault continue de faire tourner et les problèmes à la création perdurent. Malgré quelques flashs de Théo Maledon et de Frank Jackson, c’était trop peu pour espérer revenir dans le match.

Sans surprise, les remplaçants auront eu le droit à leur fin de match sans pour autant être très convainquant. On peut notamment citer Moses Brown ou Kenrich Williams qui n’ont vraiment pas convaincu. Le Thunder s’incline donc 124-103 face aux Bulls dans ce deuxième match de présaison.

MVP

Premier match et déjà le titre d’homme du match pour Al Horford. Notre nouveau pivot est le notre MVP de la soirée. Il finira sa mi-temps et son match à 15 points, 7 rebonds, 1 passe, 1 interception à 6/10 au tir en 15 minutes seulement. Au delà des statistiques, la présence d’Horford aura permis une meilleure circulation du ballon et il aura été très efficace sur pick and roll. Le fait qu’il soit une menace sérieuse à 3 points permet aussi à SGA et Bazley notamment d’être agressif vers le cercle. Ajoutons à cela un joli buzzer beater pour clôturer la seconde mi-temps et voilà une première jolie prestation pour notre vétéran.

Débrief

Dans ce deuxième match de présaison, on aura vu deux mi-temps totalement différente. En première période, la présence du 5 majeur aura permis de créer beaucoup de mouvements et d’être agressif en attaque. Cela permettait aux joueurs du Thunder d’être encore dans le match à la pause. Au retour des vestiaires, Mark Daigneault a fait tourner et il est difficile de trouver beaucoup de points positifs de cette mi-temps tant le talent offensif manquait. Même problème en défense ou le manque d’intensité et de répères était flagrant et l’écart s’est vite creusé avec les joueurs de Chicago.

Du jeu collectif et le 5 majeur bien présent

Que ce soit pour le 5 majeur ou pour les remplaçants, le mouvement du ballon était présent et la volonté de créer pour les autres était elle aussi flagrante. Le talent du 5 de départ nous aura permis de voir de très belles choses offensivement avec un jeu rapide en transition, des décalages facilement trouvés sur demi-terrain.

Second point positif, le match de Bazley, SGA et Horford. Lorsque les 3 étaient sur le terrain, le jeu était fluide et les écrans d’Horford permettaient à Shai et Darius de pénetrer et d’être agressif vers le cercle. Les 3 joueurs finissent leur match à 34 points en cumulé en seulement une mi-temps. Bazley a encore montré par flashs de gros progrès, et SGA s’affirme dans son nouveau rôle de meneur. Il sera intéressant de voir comment Horford est utilisé en attaque. Pour l’instant, il a repris le rôle d’Adams et joue le rôle de tour de contrôle en tête de raquette. Une sorte de rampe de lancement pour les drives des extérieurs. Mais la menace extérieure qu’il apporte avec son tir libère encore plus d’espaces, et il est bien plus capable de scorer.

Ensuite, nous pouvons souligner la seconde bonne performance de Théo Maledon et de Frank Jackson qui sont sur la lancée de leur match face aux Spurs. Même si en seconde mi-temps trouver des décalages devenait difficile, la présence des deux guards était nécessaire à la création et au scoring. 11 points pour Maledon et 15 pour Jackson.

La défense et le manque de talent dans la rotation

Tout au long du match, la défense du Thunder aura été en grande difficulté. En première mi-temps, Luguentz Dort n’aura pas su contenir Zach LaVine, auteur de 24 points. L’arrière du Thunder a voulu passer devant tous les écrans et s’est retrouvé systématiquement en retard lors des pénétrations du joueur des Bulls. Des ajustements sont à réaliser dans ce secteur. Ensuite, la second unit a aussi été en grande difficulté en deuxième mi-temps, particulièrement face aux titulaires des Bulls lors du 3ème QT.

Ce n’est pas une surprise mais lorsque les cadres ne sont pas sur le terrain, ça manque de talent à OKC. Comme nous l’avons évoqué précédemment, la présence de Maledon et de Jackson a permis quelques bons passages offensivement. Malheureusement, on peut douter du potentiel de pas mal d’autres joueurs du roster, qui auront du mal à trouver une place dans la rotation. Que ce soit Roby, Williams, Schofield ou Brown, aucun n’a su marquer les esprits. Même Hamidou Diallo a été en grandes difficultés en terminant le match à 2 points et beaucoup de déchets.

En bref

Highlights

Un second match de présaison bien compliqué pour le Thunder. Après une première réussie à San Antonio, tout ne fût pas aussi bien pour le retour à la Chesapeake Energy Arena. Première défaite de la saison donc face aux Bulls, et toujours aussi autant d’incertitudes sur le bout de banc. Prochain rendez-vous dans la nuit de vendredi à samedi à 2h heure française face au même adversaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s