Draft 2022 : quel joueur pour le Thunder avec le pick 2 ?

  • Jabari Smith (PF, 19 ans, 208cm, 99kg, 216cm d’envergure, Auburn Tigers)

Stats 2021-22 : 34 matchs, 28.8 minutes de moyenne
16.9 points, 7.4 rebonds, 2.0 passes, 1.1 interceptions, 1.0 contres, 1.9 turnovers
42.9% au tir (5.4 FG / 12.6 FGA), 42.0% à 3pts (2.3 3P / 5.5 3PA), 79.9% aux lancers (3.9 FT / 4.8 FTA)

Place à présent à celui qui est considéré par tous les insiders comme le futur n°1 de la Draft 2022, un shooter absolument exceptionnel, un prospect particulièrement atypique, j’ai nommé Jabari Smith (Jr.). Fils de joueur (lui aussi), dont le papa est passé par les Kings au début des années 2000, il a été la principale attraction d’une équipe d’Auburn qui a déçu durant la March Madness, mais qui aura montré de belles choses durant le reste de la saison, notamment avec l’incroyable pivot Walker Kessler, qui est allé battre des records au contre. De son côté, Jabari s’est surtout illustré par son tir et par la qualité de son jeu offensif. Avec une saison en 17/7/2, il a reçu énormément de louanges, recevant le titre de SEC-Roy ou faisant partie de la All-SEC. Tant de récompenses pour un joueur qui, soyons honnête, mérite qu’on s’attarde sur lui.

Commençons par sa plus grosse qualité : le tir. C’est très simple : Jabari n’est rien d’autre que le meilleur tireur de la cuvée. Il faut d’ailleurs pousser plus loin la réflexion : peu ont été les joueurs meilleurs que lui avec un tel combo taille/tir dans l’histoire de la NCAA. Avec 42% de réussite pour plus de 5,5 tentatives par match, on comprend pourquoi il fait rêver pas mal de scouts NBA. La mécanique est absolument parfaite, avec un très bon footwork, un bon positionnement du bas du corps, et un follow-through écourté. On a en face d’un joueur qui a une pleine confiance en son tir, et il est difficile de lui donner tort : plus de 80% aux lancers, 42% de loin donc mais aussi 41.4% sur les C&S, et plus de 63% sur les C&S non contestés. Autant le dire tout de suite : laisser Jabari ouvert de loin, c’est 3 points avec ficelle. Son utilisation au tir est assez complète : il peut être utilisé en transition, en pick and pop, caché dans un corner ou dans des situations de flares ou de hand-off. Au niveau des splits on voit quelqu’un d’incroyablement régulier, avec un joueur qui a terminé 4 mois sur 5 à plus de 42% au tir, n’ayant qu’un coup de moins bien en Janvier avec 36%. Jabari possède tout le bagage technique nécessaire pour être un très grand shooter, un des meilleurs tireurs de la ligue, d’autant plus qu’il a la confiance et la marge de progression pour.

Jabari est donc un tireur élite, et c’est là où on arrive au premier problème, qui pour moi résume le profil de Jabari, et qui fait qu’il y a des gens qui sont très chauds sur lui, d’autres pas du tout : le joueur ne vit que sur des tirs difficiles. 40%, voici son pourcentage de réussite sur les tirs en sortie de dribble. C’est un pourcentage assez satisfaisant qui laisse penser que le joueur est efficace en sortie de dribble. Seulement voilà, lorsque l’on analyse les tirs rentrés, on se rend compte que la majorité d’entre eux sont des tirs avec un défenseur juste devant lui, mais que Jabari parvient à contourner parce qu’il shoote au-dessus de lui. C’est notamment le cas sur bon nombre de ses fade, où il est très rapide pour se retourner, et sait protéger la balle. Il a finalement peu de réelles occasions de sanctionner en étant complètement ouvert, et s’en remet souvent à sa très grosse qualité de tir. En NCAA face à des profils défensifs (et athlétiques) moins talentueux ça passe, quid de la NBA ? Sera t-il capable d’en faire de même avec des défenseurs élites en face ? Jusqu’à preuve du contraire, je reste dubitatif. Et quand bien même le joueur est un énorme bosseur, comme à peu près tout le monde l’a souligné, avec une très bonne mentalité, il a toujours utilisé sa taille pour tirer au-dessus des défenseurs, à tous les niveaux. Quelle sera sa réaction s’il n’est pas capable de le faire en NBA ? Pourra t-il s’adapter ou va t-il s’entêter ? Je n’ai pas la réponse à cette question. Le tir oui est là, mais peut-on scorer en NBA en ne vivant que par des tirs difficiles ? Si on veut être un excellent joueur, all-star level, pas sûr.

Le vrai problème de Jabari, c’est qu’hormis le tir, le joueur est loin d’être un prospect incroyable. Près du cercle il y a un vrai problème. Quand bien même il sera sûrement très utilisé au large, il va devoir sanctionner près du cercle pour éviter d’être trop prévisible, ou tout simplement pour apporter de la variété dans son jeu offensif, afin d’être plus qu’un tireur mais un joueur fiable en tant que seconde option offensive. Et là, ça coince. En effet, Jabari tourne à 42% de loin… mais tourne aussi à 42% à 2pts. Les splits sont d’ailleurs inquiétants : après un début correct (48%), l’efficacité n’a fait que de baisser pour atteindre des pourcentages particulièrement bas sur la fin de saison (40.3% en février, 37.8% en mars), un niveau d’efficacité difficilement pardonnable pour un joueur aussi à l’aise avec son tir et disposant d’aussi belles qualités physiques. 

Près du cercle, il est loin d’apporter des garanties. Non seulement l’échantillon est minime (à peine plus de 2 tentatives par match), mais le pourcentage de réussite est faible (52.1%), très loin des 80 de Chet ou des 59 de Jabari et Ivey. Et ne soyez pas dupé par les 4.8 lancers tentés par match, qui sont souvent le résultat d’une faute suite à un jumper ou à un rip-through. Le joueur n’arrive tout simplement pas à driver, il n’arrive pas à se mettre en positon d’avoir des accès faciles près du cercle, il n’arrive pas à créer la séparation et finalement, manque peut-être un peu de toucher près du cercle. La raison ? Le manque de handle. Et c’est pour cela que, personnellement, j’ai Jabari en 6 dans mon big board. Je ne crois pas en sa capacité à se créer son handle. Certes il a 19 ans, certes c’est un énorme bosseur, mais le handle est un point si difficile à développer, peut-être même le plus dur de tous, que j’ai du mal à le voir devenir un ball-handler de qualité. Et sans ce dribble, il ne sera pas capable de se créer son tir, ce qui de facto n’en fait pas pour moi un prospect avec un potentiel de superstar, car j’évalue la qualité de shotmaking plus que tout autre aspect chez un joueur. Pourra t-il progresser ? Sûrement. Est-ce que sera suffisant pour être quelqu’un à qui je donne la balle dans une fin de match tendue ? Je lui souhaite, mais du mal à y croire.

Le dernier point d’interrogation concernant Jabari reste bien évidement son profil défensif. Là aussi, les avis sont partagés : pour beaucoup, on a affaire à un défenseur polyvalent, capable de tenir du poste 3 au poste 5. Pour les plus sceptiques, on a un défenseur batard, qui ne peut pas réellement être un protecteur d’arceau en 5 mais qui ne peut pas non plus switcher comme on le demande à pas mal de 4, qui sont d’ailleurs pour certains des 3 décalés. Si on se fie purement aux stats, on peut pencher dans le camp des ‘’défenseur polyvalent’’. Le mindset est très bon (contrairement à énormément de prospects), les mains sont actives et il a su limiter ses vis-à-vis durant toute la saison, les limitant à seulement 25.7% de réussite quand ils tentaient un tir sur lui. Que ce soit en iso ou sur pick and roll, il a montré qu’il était capable de tenir. Malgré tout, j’ai envie de relativiser ces stats. Déjà pour moi, Jabari ne sera jamais un poste 5 en défense : pas assez dissuasif près du cercle et ne possèdant pas les qualités physiques pour l’être. D’ailleurs il n’a quasi jamais été utilisé à ce poste à Auburn puisque Kessler s’occupait de contrer tout ce qui se présentait sous le panier. On part donc sur une utilisation en tant que poste 4 défensivement. Sera t-il capable de défendre sur le poste 3/4 average en NBA ? Oui, clairement. Face aux superstars ? J’attends de voir, surtout dans une ère où les postes 2/3/4 sont interchangeables chez pas mal de franchises, de Boston à Toronto en passant par les Clippers. Jabari ne sera jamais un mauvais défenseur, mais je ne peux pas m’empêcher de penser qu’on se rapproche plus du défenseur batard que de l’hybride.

Qu’est-ce qui fait de Jabari le probable first pick de la cuvée 2022 ? Son tir élite, transposable day one en NBA, son mindset et sûrement son upside défensif. Le reste ? Un joueur qui ne vit que sur des tirs difficiles, incapable (pour l’instant) de se créer son tir ou d’accéder au cercle. Finalement, le profil de Jabari est plus intéressant qu’il n’y paraît : doit-on passer sur tous les défauts d’un joueur parce qu’il sera sûrement élite dans le compartiment du jeu le plus important en NBA ? Chez moi non, mais le débat est largement compréhensible, et je ne serais pas en colère s’il venait à être choisi en 2 par le Thunder, très loin de là.

Quel rôle avec le Thunder ? Il n’y a probablement pas un joueur de cette cuvée qui coche plus les cases de ce dont a besoin le Thunder que Jabari, excepté peut-être AJ Griffin. Si Jabari venait à être drafté en 2, il s’installerait directement en tant que titulaire au poste 4. Son tir élite permettra au Thunder d’avoir une réelle menace de loin en plus d’ouvrir les lignes de drive à Shai et Giddey. Offensivement la complémentarité avec Bazley serait évidente : un évoluant près du cercle sans jamais tirer, l’autre restant plus au large. Défensivement c’est selon comment on voit l’upside défensif de Jabari : si on est haut sur lui, on peut se dire qu’il viendra combler un besoin défensif évident à l’aile, si on est un peu moins haut on verra un défenseur correct mais qui ne viendra pas révolutionner la défense comme Chet le fera sûrement. Mais est-ce que le Thunder a plus de besoin de défense que de tir extérieur ? Je ne pense pas. En revanche, les problèmes de shotmaking et d’une trop grande responsabilité balle en main donnée à des joueurs qui ne devraient pas en avoir autant resteront.

Sa place dans les mocks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s