Hawks 136 – 118 Thunder – Match #76

La fin de saison arrive. Avant de savoir si OKC aura un top pick ou non à la draft, il fallait affronter les Hawks. L’occasion pour Trae Young de revenir dans l’Oklahoma. Une rencontre pas évidente face à une équipe à la lutte pour le play-in.

Et ce n’est pas l’infirmerie qui va faciliter la tâche du Thunder. Seulement huit joueurs sont disponibles et on ne parle pas des leaders de l’effectif. Le 5 de départ est composé de Maledon, Krejci, Wiggins, Pokusevski et Roby. Côté Hawks, Young, Huerter, Hunter, Luwawu-Cabarrot et Capela débutent la rencontre.

Fil du match

Dès le début de match, les deux équipes répondent parfaitement aux attentes. OKC est en mode diesel, comme toujours, et met plusieurs minutes avant de rentrer dans son match. En revanche, Trae Young domine à lui seul, ou presque. Trois points, passes de alley-oop, pénétrations, passes décisives, tirs à mi-distance… En plus d’être excellent techniquement, il l’est aussi dans la variation. Toujours en difficulté défensivement, le Thunder finit par se mettre en route en attaque. L’entrée de Lindy Waters permis de trouver un peu d’adresse. Mais ce fut loin d’être suffisant pour être au contact d’une belle équipe d’Atlanta. Fin du 1er QT : 42-24 Hawks.

Le second QT démarre d’une manière plus agréable pour OKC avec des trois points de Poku et de JRE. Sans Trae Young, Atlanta est moins bien mais se mettra vite en route pendant qu’OKC baissera vite de régime. Si offensivement, c’est un peu mieux que dans le premier acte, défensivement, c’est toujours aussi catastrophique. Chaque joueur des Hawks fait ce qu’il veut dans la moitié de terrain du Thunder et cela se remarque encore plus lorsque Trae est à la création. A tel point qu’OKC obtiendra un triste record avec les 85 points encaissés en une mi-temps. Mi-temps : 85-58 Hawks.

Au retour des vestiaires, Poku et Maledon débutent de la même manière que le QT précédent avec deux 3 points. Cette fois-ci, le Thunder arrivera à lutter face aux Hawks pendant tout le QT. Atlanta est toujours aussi excellent offensivement mais OKC parvient à limiter la casse. De l’autre côté, chacun apporte sa pierre à l’édifice. Notamment Maledon et Sarr. Le pivot se montre même adroit à trois points en fin de QT pendant que le meneur est aussi bon à la création qu’au scoring. Un nouveau trois points de Waters lui offrira son record en carrière avant même le début du 3ème QT. Fin du 3ème QT : 115-89 Hawks.

Evidemment, même si le Thunder est habitué à de folles remontées, on se doute bien que le dernier QT ne sera pas le plus intéressant à voir. A l’instar du manque de talent de l’effectif, l’écart est trop grand. Peu importe pour Olivier Sarr qui reste dans le même état d’esprit que dans le QT précédent. Il se montre offensivement et ça marche. Roby s’est ensuite mis en valeur en fin de match avec de l’impact proche du cercle. En dehors de ça, le Thunder a plutôt bien conclu sa rencontre face à une équipe des Hawks de moins en moins concernée. Fin du match : 136-118 Hawks.

MVP

Notre MVP du match a battu son record de points en carrière et n’est autre que Lindy Waters. Avec 25 points, 4 rebonds, 1 passe, 1 interception et surtout un joli 9/15 au tir à 7/13 de loin, l’ancien coéquipier de Trae Young a montré à la perfection ce que l’on attend de lui lorsqu’il est en forme. C’est à dire, du shoot en quantité et avec adresse. Ni plus, ni moins. On le savait capable de sortir ce genre de prestations en raison de ses qualités. Il le confirme enfin et avec brio, en sortie de banc.

Débrief

Après la victoire face aux Blazers, il fallait bien que le Thunder retrouve ses standards. C’est chose faite. Dès le début, les jeunes se sont fait dominer par une meilleur équipe et il était déjà trop tard à la mi-temps pour envisager la victoire.

Comme à Norman North

Trae Young et Lindy Waters évoluaient ensemble dans la même équipe lors de leurs années lycée à Norman North. Ils se sont donc retrouvés une nouvelle fois dans l’Oklahoma. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les retrouvailles ont été réussies pour les anciens coéquipiers. Le joueur d’OKC a battu son record en carrière avec 25 points, de nombreux coups de chaud de loin et même un magnifique alley-oop en contre attaque. Moins surprenant, Trae Young a fait un match à 41 points et a dominé la rencontre de la tête et des épaules. Dès le début, le meneur a été un poison pour la défense du Thunder. Un problème que l’équipe n’a jamais su régler malgré une deuxième mi-temps tout de même plus aboutie.

Une mi-temps sans défense

On le disait juste au dessus. Lors de la 1ère mi-temps, le Thunder était totalement à côté de la plaque. Si Trae Young est une raison suffisante pour être en difficulté, encaissé 85 points en 24 minutes est plus que honteux. Aucun joueur de l’effectif n’a été capable de protéger un minimum le cercle. De plus, Maledon, comme tout ceux qui y sont passé, a été incapable d’embêter Trae Young qui s’est vraiment régalé toute la soirée. Après le retour des vestiaires, Olivier Sarr a eu un peu plus de temps de jeu et a pu régler, en partie, les problèmes défensifs intérieurs. Cela n’aura pas permis de revenir mais au moins de faire mieux qu’en première mi-temps.

Sur 48 paniers rentrés, 32 proviennent d’une passe décisive, la stat est belle. Dans ce secteur, Maledon a été bon en initiation (5 passes), Wiggins a été précieux dans ce secteur comme dans tous les autres (6 passes) et Poku s’est mué en point guard, avec plus ou moins de réussite mais beaucoup de responsabilités (11 passes pour 6 turnovers).

En bref

Highlights

Box-score

Après cette défaite assez inintéressante, il reste six matchs au Thunder pour s’enfoncer un peu plus au classement. Dans le rush final, ce serait dommage de terminer aux portes du top 3 de la draft. Prochain match à perdre samedi à 2h face à un concurrent direct, les Detroit Pistons.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s