Grizzlies 125 – 118 Thunder – Match #67

Après une nouvelle défaite face à sa bête noire, il y a 4 jours, le Thunder affrontait les Grizzlies de Ja Morant pour essayer de renouer avec la victoire. Autant vous dire que ce n’est pas gagné d’avance, face à la deuxième meilleure équipe de la NBA et à son leader qui tourne à un peu plus de 33pts/match en moyenne depuis le All Star Break. Mais c’était aussi l’heure des retrouvailles ce soir, au Paycom Center, entre Steven Adams et les fans du Thunder. Le Big Kiwi rejouait enfin devant les fans d’OKC depuis son départ (oui oui vous avez bien lu) et a reçu un accueil très chaleureux de la part du public.

L’infirmerie est toujours autant remplie côté Thunder et, alors que Tre Mann en sort pour revenir dans l’effectif, Aaron Wiggins emprunte le chemin inverse après sa grosse performance du dernier match et ne jouera donc pas ce soir. C’est donc Maledon qui prendra sa place dans le 5 majeur, aux côtés de Mann – SGA – Roby – Bazley. De l’autre côté, le 5 habituel est aligné : Morant – Bane – Brooks – Jackson Jr. – Adams.

Fil du match

Après avoir enfin mis des maillots qui permettent de différencier les deux équipes (effectivement pas très pratique de tous jouer en blanc), le match peut commencer.

Les premières minutes sont assez compliquées, les Grizzlies exploitent au maximum notre plus gros point faible : le secteur intérieur. En effet, un certain Adams, bien connu de la franchise et qui connaît lui aussi très bien la maison, se régale dans notre raquette. Il martyrise la défense intérieure du Thunder sur les premières actions avec ses grosses paluches capables d’attraper la balle d’une main comme si c’était une clémentine et son sens du rebond et du jeu sous le cercle qui le rendent redoutable. Surtout dans une raquette où personne dans la défense n’est capable de répondre physiquement au cousin d’Aquaman. L’attaque des Grizzlies est parfaitement bien huilée et les copains de Ja déroulent face à une défense du Thunder qui ne sait pas comment lutter, le trio JJJ – Bane – Brooks est particulièrement adroit de loin et enchaîne les ficelles depuis le parking. Heureusement, OKC peut compter sur Shai, Baze ou même Waters pour scorer et permettre, avec l’aide d’une défense beaucoup plus concentrée et impliquée, de revenir au score. Malgré un Ja qui est plutôt bien tenu, le reste de l’équipe est en grande forme et la défense du Thunder ne trouve pas de solution face à une attaque aussi efficace en transition que sur attaque placée. OKC en paye le prix cher dès le début du match et la différence d’une dizaine de points est faite.
Fin du 1er QT : 38-26 Grizzlies

Le deuxième quart-temps débute et, quelques secondes plus tard, Bazley vient poser un énorme putback dunk qui vient réveiller la salle :

Malgré de belles choses sur le début de 2ème QT, les Grizzlies continuent d’imposer leur rythme et se baladent en attaque. La bonne défense du Thunder ne parvient pas à empêcher les Grizzlies de scorer. De l’autre côté du terrain, Bazley et Waters continuent de faire le travail et assistent Shai au scoring : entre les 3pts de Waters et le putbacks dunks de Bazley, les phases offensives du Thunder sont efficaces et même plutôt spectaculaires. Tous les efforts en attaque sont vains car les Grizz parviennent constamment à scorer juste derrière en allant chercher le panier facile sans grande difficulté. Tous ces efforts finissent enfin par payer sur la fin de première période et permettent à OKC de revenir au score : il y a énormément d’intensité que ce soit en attaque ou en défense et surtout c’est maintenant OKC qui dicte le rythme du match et joue à son rythme, avec beaucoup d’agressivité et du jeu rapide et efficace, couplé à une défense bien en place et où chacun fait les efforts pour contester le moindre tir.
Fin de la 1ère MT : 61-54 Grizzlies

Sur le troisième quart, Bazley continue de jouer agressif et va provoquer de nombreuses fautes sur ses drives pour aller chercher des lancers très importants. Mann, jusqu’ici plutôt discret, joue avec beaucoup plus de confiance et met dedans, il plante des gros 3pts et enchaîne avec un layup qui vient conclure un drive très agressif comme il sait le faire. Malheureusement, les Grizzlies n’ont pas trop de mal à remettre une distance au score et les tirs côté Thunder ont du mal à rentrer. Mann est vraiment l’un des seuls pour OKC à parvenir à scorer et à débloquer des situations pour maintenir le Thunder dans le match. Alors que l’attaque permettait à OKC de rester dans le match sur la première mi-temps et de compenser une défense en difficulté, cette panne offensive, due à un manque cruel de création, permet aux Grizzlies de prendre une large avance au score et de se mettre à l’abri.
Fin du 3ème QT : 95-79 Grizzlies

Le quatrième quart débute plutôt mal et tout espoir d’un retour au score semble inespéré, tant l’écart de niveau entre les deux équipes est conséquent avec toutes ces blessures côté Thunder. Les Grizzlies continuent de dérouler leur jeu comme ils le souhaitent et l’écart se maintient autour des 15 points. Mais Poku et Baze ne sont pas décidés à lâcher l’affaire aussi rapidement et font tout pour recoller au score. Baze est hyperactif en défense et en attaque : il défend fort, se bat sur chaque rebond, est constamment en mouvement sur les séquences offensives pour proposer des solutions à ses coéquipiers…bref il est partout. De son côté, Poku fait lui aussi une fin de match très intéressante et se retrouve souvent très bien placé en attaque pour servir ses copains ou pour suivre sur un tir manqué avec une claquette. Malgré tous ces efforts, c’est une nouvelle défaite pour OKC.
Score final : 125-118 Grizzlies

MVP

Dans une défaite plutôt inévitable face à une équipe supérieure en terme de niveau de jeu, un certain joueur s’est démarqué du reste de l’équipe en proposant une prestation quasi parfaite tout au long de la soirée. Vous l’aurez deviné, c’est Bazley qui est très logiquement élu MVP de ce match. Il a été excellent des deux côtés du terrain avec un très sérieux 29 pts (à 11/19 au tir) – 10 rbs – 2 ast mais aussi une interception et un contre qui viennent résumer une performance globalement excellente. Il bat ce soir son record en carrière au scoring et a montré une énorme activité défensive et offensive pour tenter de maintenir son équipe dans le match malgré la domination des Grizzlies. Encore un match très encourageant pour lui et que l’on aimerait voir plus régulièrement de sa part.

Débrief

Une incapacité à trouver des solutions défensivement

Même si le score final de ce match et le nombre de points encaissés sont moins sévères, c’est tout de même un nouveau match au dessus de la barre des 125 points, et tout cela avec un Ja Morant plutôt discret et maintenu à 17 points sur la soirée. Ce problème défensif dure depuis le All Star Break et dans ce match, il y a eu très peu de minutes où la défense était bien en place et efficace comme sur la première partie de saison. Tout cela pénalise grandement OKC sur chaque match et continuera de les pénaliser si il n’y a pas de réaction tôt ou tard. Surtout dans une période où OKC est plutôt en forme offensivement, c’est fort dommage.
On peut tout de même expliquer ça par les très nombreuses blessures et notamment la blessure de Dort qui est une pièce maîtresse de la défense du Thunder ou même l’absence de Kenrich qui, depuis le début de saison, a très souvent été là pour apporter son énergie en défense en sortie de banc. Bref, il faut réagir.

Peut-on réellement juger quoi que ce soit de cette équipe avec autant d’absents ?

La question est toujours la même depuis de nombreux matchs et cet aspect continue d’être un problème pour la fin de saison du Thunder. Il n’y avait, ce soir, que 4 joueurs sur le banc capables de rentrer sur le terrain et donc une rotation avec 9 joueurs dont seulement 2 « vrais » cadres de l’équipe que sont Shai et Bazley.
C’est bien trop compliqué de pouvoir tirer quoi que ce soit d’une défaite face à une équipe aussi dominante et en forme cette saison, avec un effectif aussi réduit et limité. Il faut donc espérer que cette situation ne durera pas trop longtemps et que les joueurs pourront revenir assez rapidement pour avoir une fin de saison qui permette à l’équipe de travailler et de progresser avant la prochaine saison.

En bref

Highlights

5ème défaite de suite pour le Thunder dans un match où les absences se sont une nouvelle fois faites ressentir. Il va falloir réagir pour le prochain match et réagir très vite car le prochain match…c’est ce soir en B2B à 1h face aux Hornets de LaMelo Ball, une nouvelle fois au Paycom Center, avec l’espoir d’une victoire pour enfin casser cette série de défaites.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s