Thunder 101 – 106 Bulls – Match #56

Le Thunder se déplaçait aujourd’hui dans l’Illinois pour affronter une des meilleures équipes de la ligue : les Bulls. OKC va donc devoir, une nouvelle fois, faire face à une grosse opposition et enchaîne son quatrième match contre une équipe top 6 dans sa conférence et surtout face à un joueur très en forme en ce moment : Mr DeMar DeRozan.

Toujours pas de SGA, JRE et Muscala, et Favors vient s’ajouter à la liste des joueurs forfaits. On a donc droit à un starting 5 Giddey – Mann – Dort – Bazley – Roby. De leur côté, les Bulls vont devoir faire sans LaVine et c’est donc Dosunmu – White – Brown Jr – DeRozan – Vucevic qui débutent le match.

Fil du match

Le match débute sur une alley-oop entre Giddey et Roby, un très bon run de 7-0 est alors lancé d’entrée de jeu pour bien commencer la soirée. OKC est très bien dans son match : une bonne circulation du ballon qui permet de trouver des paniers faciles et une défense bien en place qui n’aide pas des Bulls pas encore bien rentrés dans leur match. La très grosse activité défensive de Bazley, qui enchaîne un interception et un contre, nous permet d’avoir beaucoup de contre-attaques et donc de paniers faciles. Bazley est littéralement partout et se montre très propre des deux côtés du terrain. Dès son entrée, Poku apporte beaucoup et plante un gros 3pts puis une passe dans le dos qui permet à Wiggins d’aller chercher les lancers. La bonne circulation de balle permet souvent de trouver le joueur libre dans les décalages et en plus de ça les tirs rentrent ! Que demander de plus ?
Malheureusement, la fin du quart-temps est plus compliquée et les Bulls récupèrent leur retard. Malgré ça, le quart-temps se termine sur une excellente défense de Bazley sur DeRozan, qui parvient à contrer le joueur des Bulls sans trembler et sans commettre la faute.
Fin du 1er QT : 29-22.

Dès le début du deuxième quart-temps, Wiggins est envoyé en mission défensive sur DeRozan mais ne peut pas lutter et est rapidement remplacé par Dort. Dort, en plus d’être excellent en défense, continue d’être le leader offensif sur le terrain avec de très bonnes séquences offensives : que ce soit sur les drives ou même à la création, il est partout. Les Bulls reviennent tranquillement au score mais OKC continue de proposer de belles choses et lutte pour maintenir cet écart en l’absence de Dort et de Giddey sur le terrain. L’équipe continue de forcer les pertes de balle aux joueurs des Bulls et parvient à garder cette rigueur défensive du début de match qui avait permis de creuser un écart d’une dizaine de points. Bazley est toujours aussi intéressant en défense et enchaîne les gros contres ou les contestations sur le moindre tir, en plus de ça, il est toujours aussi efficace en attaque et son agressivité est récompensée. Il est une vraie menace des deux côtés du terrain pour les Bulls.
Comme pour la fin du 1er QT, les Bulls accélèrent dans les dernières minutes avec une défense très agressive d’un côté et des attaques très bien menées de l’autre. Ils mettent alors un gros run et reviennent à seulement 4 pts à la mi-temps.
Fin de la 1ère MT : 54-50.

L’adresse de loin est toujours aussi bonne en ce début de 2ème mi-temps, Mann et Dort plantent chacun leur tour un 3pts dès le retour des vestiaires. Malheureusement, un certain Vucevic se régale dans notre raquette et fait littéralement ce qu’il veut sous notre panier…un vrai calvaire pour la défense du Thunder qui ne sait pas quoi faire. Dort continue d’être agressif vers le panier et va chercher beaucoup de lancers en provoquant la faute sur ses drives. Vucevic est inarrêtable ce soir et prend littéralement feu en milieu de quart-temps, il pose d’énormes soucis à OKC, qui n’a aucune solution pour le stopper ou pour au moins répondre physiquement. Les Bulls repassent alors logiquement devant au score, après ce coup de chaud du Vuce qui a mis le feu au United Center. Wiggins, après deux très bonnes séquences offensives avec un drive et une passe décisive, mord complètement à la célèbre feinte de DeRozan et lui offre gentiment deux lancers en fin de quart-temps.
Fin du 3ème QT : 80-81.

Le dernier quart débute sur pas mal d’erreurs de concentration en attaque et OKC se fait punir juste derrière par les Bulls. L’écart est toujours de quelques points et les deux équipes se rendent coup pour coup en attaque. Problème, le bon mouvement de balle et les drives agressifs ne sont plus que des mauvais tirs à 3pts comme on adore le faire pour plomber nos bons matchs. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? OKC a totalement perdu son basket sur cette fin de match et ne parvient plus à bien attaquer en prenant le temps de poser son jeu, l’écart continue de se creuser. Giddey parvient à trouver Dort à 3pts sur une remise en jeu grâce à une passe légèrement déviée et vient valider son deuxième triple-double en carrière. Lu Dort est d’ailleurs celui qui maintient l’équipe en vie sur la fin de match , il est le seul à proposer du mouvement et à continuer de jouer agressif vers le cercle, le reste de l’équipe peine à se montrer. Pour couronner le tout, DeRozan prend les choses en main en attaque et permet à son équipe de mener de 7 pts à un peu plus d’une minute de la fin. Dosunmu prend un tir de loin pas très intelligent étant donné le temps qu’il reste et loupe, mais OKC ne parvient pas à prendre le rebond et doit faire faute. Avec les deux lancers marqués, les Bulls ont désormais 5 pts d’avance avec 8 secondes à jouer. Dort tente de scorer rapidement et loupe, le match est terminé.

MVP

Dort a vraiment été le meilleur joueur du Thunder cette nuit, et de très loin. Il a été très bon du début à la fin et a été l’un des seuls à ne pas totalement s’éteindre dans le dernier quart alors que le match était à la portée de l’équipe après un très bon début de match. Il a été partout sur le terrain et vraiment excellent des deux côtés, il a beaucoup donné en défense mais ne s’est pas ménagé en attaque pour autant. Il termine le match avec 31 pts dont un excellent 5/12 à 3pts et plus globalement 8/19 au tir. Il parvient à prouver au fil des matchs sans Shai qu’il est un joueur fiable et qu’il a un vrai potentiel au scoring et pas juste un excellent défenseur.

Débrief

5ème défaite de suite pour OKC, cette fois face à des Bulls qui n’ont pas tremblé malgré le fait qu’OKC ait mené une bonne partie du match. Pas forcément une surprise quand on connaît le niveau des Bulls cette saison et le niveau de DeRozan qui est juste stratosphérique sur les derniers matchs.

Une raquette martyrisée par le Vuce

Avec l’absence de Favors et de JRE, le Thunder ne pouvait compter que sur Roby et Bazley pour essayer de gêner le plus possible Vucevic. Seulement, le monténégrin n’a fait qu’une bouchée de notre raquette et a pu étaler tout son talent et sa technique au poste face à une défense incapable de répondre physiquement. Son coup de chaud dans le 3ème quart nous a été fatal et a permis aux Bulls de repasser devant au score.

En plus du scoring, Vucevic est aussi parvenu à aspirer pas mal de rebonds (15 dont 5 offensifs) et à donc donner beaucoup de secondes chances à son équipe. Tout ça alors qu’il était souvent seul face à plusieurs joueurs du Thunder sous le panier. Heureusement, il n’a pas été adroit de loin…

Des débuts encourageants…

OKC a proposé une très bonne première partie de match, notamment grâce à une défense très rigoureuse avec des joueurs concernés et une attaque qui prenait le temps de faire circuler la balle pour exploiter les failles et chercher les paniers faciles ou les tirs ouverts. Certains joueurs comme Bazley se sont notamment faits remarquer avec des très grosses séquences offensives mais surtout défensives, où Bazley a montré une vraie intelligence face au très malin et expérimenté DeMar DeRozan. Il termine avec 3 contres et 2 interceptions mais a aussi beaucoup contesté de tirs ou même dissuadé sous le cercle.

…mais une fin rageante

En effet, malgré un très bon début de match, les joueurs du Thunder n’ont pas su tenir et ont totalement perdu le fil sur la fin de match. La patience en attaque s’est transformée en une attaque sans option où les joueurs prenaient des mauvais tirs et forçaient les tirs de loin au lieu d’assurer plus proche du cercle ou d’au moins venir provoquer dans la raquette. Il n’y avait plus aucun mouvement en attaque et chaque séquence offensive se ressemblait action après action. C’est vraiment ce qui a fait perdre ce match à OKC et c’est dommage mais pas dramatique car encore une fois l’adversaire en face était très sérieux.

En bref

Highlights

Box-score

Nouvelle défaite plutôt logique malgré le fait que les Bulls comptaient, eux aussi, pas mal de grosses absences. OKC aura longtemps mené dans ce match avant de lâcher dans les dernières minutes. Le Thunder enchaînera avec un nouveau déplacement, cette fois-ci à New York, pour affronter les Knicks. RDV mardi à 1h30.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s