Thunder 98 – 110 Warriors – Match #53

Après une bonne série de victoires, le Thunder s’est incliné lors de la dernière rencontre face aux Kings. Mais ce soir, c’est une équipe encore plus redoutable que le Thunder affronte puisque les Golden State Warriors sont deuxièmes de la conférence ouest.

Le Thunder a rempli l’infirmerie avec les absences de SGA, JRE, Wiggins ou encore Muscala. Cependant, Daigneault pourra compter sur de le retour de Lugentz Dort avec un masque dont la présence a manqué face à Sacramento. C’est donc un cinq majeur Giddey – Mann – Dort – Bazley – Favors. En face, Steve Kerr commence le match avec Curry – Thompson – Wiggins – Porter Jr – Looney.

Fil du match

Début de match où le Thunder se montre très agressif vers le cercle, ce qui permet de prendre rapidement l’avantage sur des Warriors qui ne sont pas en réussite au tir pour le moment. Beaucoup de rythme en ce début de match où OKC domine également au rebond. La pression défensive est très élevée avec notamment Dort qui marque Curry comme son ombre. Les premiers remplaçants font leur entrée pour essayer de conserver cet avantage de 8 points. Le Thunder profite du 3/13 de loin pour mener 23-20. Une bonne prestation défensive donc, qu’il faut reproduire lors des 3 QT restants.

Les Warriors repassent rapidement devant dans ce deuxième quart en attaquant plus notre cercle. Le match reste serré, les défenses ont toujours le dessus sur l’attaque. Les tirs de Golden State commencent à rentrer. L’attaque du Thunder a beaucoup de mal, les Warriors ne laissant que peu de tirs ouvert. En l’absence de Giddey, le ballon circule peu. Les minutes de Dort sont depuis le début du match calqués sur celles de Curry pour tenter de ralentir le chef. Les seuls points d’OKC viennent désormais de la ligne des lancers francs. Les Warriors ont donc creusé l’écart dans ce deuxième quart et le score est de 56-46 au moment de rejoindre les vestiaires.

La seconde période débute et les Warriors accroissent rapidement leur avantage acquis en première mi-temps. Dort continue d’attaquer joliment le cercle ce qui permet de faire en sorte que l’écart se stabilise autour des 12 points. Une défense des Warriors bien en place et peu de mouvement de balle nous empêchent de revenir au score. Ils maintiennent donc leur avance et il va falloir tout donner pour espérer remonter dans le dernier quart temps. Ce fut un très bon QT pour Bazley qui permet au siens d’être mené seulement 85-72.

Les 12 dernières minutes commencent et les deux équipes continuent de se rendre coup pour coup. Après 5 rebonds offensifs, Dort viens montrer à ses copains comment conclure une action avec efficacité et classe. Il reste 5 minutes à jouer, le Thunder est encore mené de 11 points. Malgré de très bonnes dernières minutes de la part de Giddey et des siens qui n’abandonnent jamais, les tirs de Golden State auront finalement eu raison de nous. Score final 110-98 mais les joueurs se seront battus jusqu’au bout.

MVP

Lugentz Dort est une nouvelle fois le MVP de ce match. Le canadien masqué n’aura pas été gêné par son attirail du soir. Depuis l’absence de SGA, Dort ne cesse de briller. Avec 26 points, 4 rebonds, 3 interceptions, le joueur non drafté semble vouloir rappeler chaque soir pourquoi il faut croire en ses chances. Malgré de faibles pourcentages, la défense de Dort est également à souligner. Avec des minutes alignées sur celles de Stephen Curry, Dort est parvenu à limiter le numéro 30 à seulement 18 points. Et au delà de la défense individuelle étouffante, Dort aura provoqué 3 passages en force déterminants et a une nouvelle fois montré qu’il était un leader dans cette jeune équipe.

Débrief

Deuxième défaite de rang pour les hommes de Mark Daigneault. Cependant, les objectifs des deux équipes ne sont pas les mêmes et certaines satisfactions sont à tirer de ce match.

Un début de match réussi

Le premier quart temps fût bon. En effet, les joueurs ont fait ce que l’on aimerait voir plus régulièrement cette saison. S’appuyer avant toutes choses sur une bonne défense pour mieux attaquer le cercle de l’autre côté évitant une flopée de tir à trois points ratés. Car peu de joueurs de cet effectif sont des bons shooters. Mais beaucoup possèdent des qualités athlétiques au dessus de la moyenne et le Thunder est meilleur lorsqu’il parvient mettre ceci à profit.

Une attaque souvent sans solutions

Malgré les trois victoires sans Shai Gilgeous-Alexander, son absence se fait sentir en attaque. Car dès que Giddey est sur le banc, OKC manque cruellement de créativité balle en main. Malgré quelques bons mouvements de la part de Mann ou Dort, l’attaque se résume alors à un jeu de pick and Roll sans saveur qui mène souvent à un tir manqué. Mais lorsque les Warriors mettent en place une défense de zone, il devient quasi impossible de scorer en dehors d’un exploit individuel.

Accrocher une pointure de l’ouest

Les Warriors non jamais été réellement en danger dans ce match. Cependant, l’équipe la plus jeune de la ligue lui aura tenu tête jusqu’au bout avec une fougue qui lui est propre. Ça ne suffit évidemment pas face à des joueurs aussi expérimentés, mais la combativité ainsi que les efforts pour ne pas laisser filer le match sont à souligner. Curry a joué 36 minutes et ce ne fût pas une victoire facile pour lui et ses coéquipiers.

En bref

Highlights

Malgré une bonne prestation, le Thunder est tombé sur plus fort que lui. Dort, Bazley et Giddey ont était bons mais c’est insuffisant pour battre la deuxième meilleure équipe de la ligue. Prochain RDV jeudi à 2h00 face aux Raptors.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s