Thunder 111 – 117 Kings – Match #33

Nouveau match pour le Thunder et premier match où OKC se retrouve véritablement décimé par l’épidémie. Pour faire face aux Sacramento Kings, le Thunder va devoir s’appuyer sur ses cadres puisque Dort et Shai sont bien présent ce soir. Ce sont deux équipes aux bilans similaires qui s’affrontent et au vue de ses récentes prestations, OKC peut espérer gagner et cela même sans Darius Bazley, Tre Mann, Jeremiah Robinson-Earl, Aleksej Pokusevski, Josh Giddey ou Derrick Favors.

Pour ce match le Thunder aligne donc un cinq de départ un peu inhabituel avec toutes ces absences avec SGA – Dort – Wiggins – Watson – Roby. Coté Sacramento on retrouve Fox – Haliburton – Barnes – Bagley – Holmes.

Fil du match

Le match débute avec deux tirs de loin qui ne tombent pas dedans et cette première minute nous met déjà en garde sur l’adresse. Heureusement, les tirs ne rentrent pas non plus du coté des Kings et les premiers points se font sur la ligne des lancers. Dort et Shai se partagent tous les tickets shoot en attaque et Lu continue sa série de match avec au moins un trois points rentré. Il continue d’ailleurs sa moisson offensive avec 8 points marqués en 4 petites minutes. C’est un match au tempo rapide auquel on assiste pour le moment, avec déjà un score de 18-14 alors que l’on a même pas atteint la moitié de ce premier quart-temps. Holmes nous fait mal en ce début de match et il est difficile de le défendre pour Roby. Mais l’attaque est quant à elle en rythme et permet d’être dans ce match. Williams et Maledon font leur entrée sur le parquet et ce dernier perd un ballon directement. Il va vite falloir trouver un moyen de protéger le cercle car les Kings sont agressifs et en réussite. Olivier Sarr fait son entrée et on espère qu’il pourra aider à cette tâche. Williams fait une bonne rentée et permet au Thunder de recoller au score. Cela va maintenant être au banc de prouver qu’il peut tenir bon malgré les absences. Heureusement pour nous, Hield enchaine les airs ball et la dernière minute fut très bonne avec deux tirs de loin par Maledon et Deck ce qui permet au Thunder de mener 34-32 à la fin du premier quart temps. Ce fut donc un début de match avec un jeu rapide, une très bonne adresse de loin et un jeu plaisant à regarder.

Le deuxième quart temps commence avec Olivier Sarr qui contre deux des tentatives californiennes et assure au rebond. Mais c’est le seul français qui assure en ce début de deuxième quart temps puisque Maledon rate ses attaques mais oublie surtout totalement Buddy Hield à trois ce qui lui permet de chauffer et d’enchainer avec un second dans la foulée. Les Kings commencent donc à rentrer leurs tirs et resserrent leur défense sur une attaque du Thunder qui commence à avoir du mal à trouver des solutions en attaque. Mais c’est précisément ce moment que le Head Coach du soir Mike Wilks choisi pour faire rentrer Shai et Dort. Notre très bonne adresse de loin nous permet de rester dans le match malgré plusieurs pertes de balle et Jones qui nous fait mal. Mais Tyrese Haliburton lâche une grosse séquence avec un contre sur Shai et cinq points rapides qui oblige Wilks à prendre un temps-mort. Bonne séquence de Roby qui prend deux précieux rebonds offensifs dans la dernière minute de cette première mi-temps mais il nous rappelle avec une perte de balle sur la dernière action que ce n’est qu’un homme. 61-57 en faveur de Sacramento à la fin de ce premier acte. Une première mi-temps qui ferait pâlir tous les fans de défense et qui donne l’impression que l’équipe qui tire le plus gagnera. Il faudra faire attention aux pertes de balles dans cette seconde période et espérer que notre grosse réussite se poursuive.

Début de la seconde période à Sacramento et le rythme semble être le même qu’en première mi-temps. Mais les Kings enchainent les trois points et prennent rapidement dix points d’avance. On revient très vite grâce à plusieurs lancers de Wiggins et Dort. Nos deux 2way se démarquent avec une superbe action. Watson anticipe bien la passe et lance Wiggins en contre attaque, qui va chercher un and-one.

Le Thunder est désormais devant avec un très bon passage, notamment des mains actives en défense ce qui entraine des points faciles en contre-attaque, avec un Wiggins encore une fois décisif. Et ce dernier continue avec une très grosse claquette qui montre toute la bonne volonté qu’il faut pour gagner ce match.

L’attaque n’y arrive plus des deux cotés mais Sacramento est repassé devant avec un Shai qui aura beaucoup raté dans ce quart temps. Shai se réveille enfin sur un and-one qui permet de combler un peu l’écart créé dans ces dernières minutes. Le score est de 87-81 pour les Kings. Ce fut un quart temps très compliqué pour les deux équipes en attaque. Shai est totalement passé au travers et forcement au vu des absences, on fait la course derrière quand notre franchise player n’est pas au top. On espère que les douze dernières minutes seront synonymes de réveil pour lui.

Le dernier quart débute avec un marché de Jerome et un énorme step-back de Haliburton. Jerome enchaine avec une deuxième perte de balle et le Thunder est déjà mené de 13 points dans ce dernier quart. Il va vite falloir se réveiller si on ne veut pas voir ce match définitivement nous échapper. Les tirs ne rentrent toujours pas et l’écart continue de se creuser. Le Thunder n’a toujours pas rentré un seul tir de loin dans cette deuxième période et la défense continue de prendre l’eau. A six minutes de la fin du match, la défaite semble de plus en plus inévitable et il va falloir un miracle pour que l’inverse se produise. OKC accuse un retard de 16 points, le quart ne change pas de physionomie et l’attaque est vraiment épouvantable. Shai essaye alors de ramener l’équipe avec des drives mais le réveil semble tardif. Surtout qu’Haliburton continue de scorer pour Sacramento. Muscala rentre un gros trois mais on ne parvient pas à contrecarrer les offensives des Kings. Le Thunder n’est plus qu’à sept points mais il ne reste que 37 secondes à jouer et la balle est dans les mains des joueurs des Kings. Les joueurs n’ont pas abandonné et se seront battus jusqu’au bout mais le réveil fut bien trop tardif. Le match se termine sur le score de 117-111 en faveur de Sacramento

MVP

Le MVP de ce match n’est autre que Shai Gilgeous-Alexander. Le joueur canadien tout fraichement élu joueur de la semaine dans la conférence ouest aura proposé une prestation à deux visages. Si les stats sont bels et bien là avec 33 points 5 rebonds et 5 passes décisives, les pourcentages eux sont plus compliqués. 9/24 au tir, 1/5 de loin, habituellement ce sont des pourcentages qui nous empêcheraient de le nommer MVP. Mais il semblait nécessaire de récompenser sa capacité à scorer malgré une maladresse frappante. A l’image de son dernier quart où il fut extrêmement agressif, Shai n’a eu cesse d’aller chercher des drives et termine avec un très beau 14/17 sur la ligne. Et ça aussi c’est la marque des grands, être capable de scorer tous les soirs, même quand les tirs ne rentrent pas. C’est pour cela que le canadien est notre MVP, et pour cela qu’il ne faut pas que vous oubliez de voter pour lui pour le All Star Game.

Débrief

Dans un match ou l’attaque semblait être un facteur clef, le Thunder a échoué avec une maladresse assez folle en seconde periode. SI l’équipe aura fait preuve de combativité jusqu’au bout, les nombreuses absences du soir nous aurons probablement couter la victoire.

Une première mi-temps pleine de réussite

La première mi-temps fut celle de l’attaque pour les deux équipes. Avec un premier quart à 34 points avec un excellent 6/9 de loin, et 11/22 au tir global, le Thunder semblait bien parti pour battre des records d’efficacité. Et malgré la baisse de pourcentage dans le deuxième quart temps, le Thunder a continué de trouver des solutions pour scorer et termine même la première mi-temps avec 57 points au compteur. Avec notamment des bons passages de Deck et Sarr, le banc du Thunder a lui aussi contribué dans cette première mi-temps. Jusqu’ici, le ballon circulait plutôt bien et surtout Sacramento nous laissait beaucoup d’espace et de tirs ouverts. le Thunder va conclure sa mi-temps avec un 10/22 de loin et un rythme effréné.

Une défense quasiment inéxistente

Si l’attaque fût exceptionnelle en première mi-temps, la défense elle, était déjà catastrophique. 61 points encaissés dans le premier acte, c’est beaucoup trop. Le Thunder aura laissé énormément de tirs ouvert aux joueurs de Sacramento et les Californiens en auront profité. Si nos adversaires ont eu un coup de mou dans le troisième quart temps, leur réussite se sera poursuivi tout le match. Le Thunder n’a pas pu ni su défendre la raquette à part quand Olivier Sarr fût sur le parquet. Mais c’est surtout le nombre de tirs ouverts que l’on a laissé qui nous aura couté le match. Tyrese Haliburton et Buddy Hield terminent le match 16/28 au tir et à 8/15 de loin. Et si Luguentz Dort aura bien réussi à limiter Fox, les autres joueurs des Kings ont su profiter de tous ces tirs ouvert et nous l’auront fait payer en ne baissant quasiment jamais de rythme à part dans le troisième quart. Mais à part des mains actives dans ce même quart qui ont permis d’obtenir beaucoup de points en contre attaque, le Thunder aura laissé faire ce que les Kings voulaient avec le cuir. L’absence de Darius Bazley s’est faite sentir et je ne pensais jamais écrire cette phrase. Mais le fait est que son absence en défense fut remarquée, de quoi souligner ses apports dans les taches ingrates. Au total, c’est 117 points que le Thunder a encaissé ce soir et c’est beaucoup trop pour espérer remporter un match.

Une deuxième mi-temps catastrophique.

Deux points positifs dans cette deuxième période : le superbe troisième quart temps de la part d’Aaron Wiggins. L’ancien joueur de l’université de Maryland aura été très bon. On doit même vous avouer qu’on a hésité à le nommer MVP de ce match. Il aura été très bon en défense avec une interception et un contre mais surtout une grosse énergie, des mains très active et plusieurs points important en contre-attaque pour initier le come-back du troisième quart temps. Le second point positif de la deuxième mi-temps est la fin de match ultra agressive de la part de Shai qui n’aura rien lâché jusqu’au bout. Mais c’est malheureusement tout. Ce sont les seules choses positive à tirer de cette mi-temps. L’attaque fût désastreuse, avec un manque de rythme absolument désastreux, une adresse totalement absente avec un 1/11 de loin, un banc qui n’a rien apporté à l’image de Maledon et Jerome. Ajoutez à cela un Dort très discret en attaque, un run subi qui nous fut fatal à la fin du troisième quart temps et on se rend vite compte que l’on avait absolument aucune chance de remporter ce match en jouant de cette façon.

En bref

Highlights

Nouvelle défaite pour le Thunder. Les nombreuses absences de l’effectif nous aurons couté la victoire dans ce match. La réussite au tir s’est estompé en seconde période et la défense quasi inexistante sont les principaux facteurs de cette défaite. Il va falloir apprendre à faire sans les joueurs qui ont contracté le COVID. Car la prestation ce soir à souligné la faiblesse de l’effectif et la défaite semblait inévitable avec nos stars qui ont vu leurs pourcentages rester très bas. Le prochain match sera encore plus compliqué puisque nous affronterons Phoenix, et il faudra tout donner pour espérer quoique ce soit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s