Thunder 89 – 96 Bucks – Match #15

Premier match du Thunder dans un road trip à l’Est face aux Bucks : le champion en titre qui est sur un début de saison plutôt compliqué notamment à cause des très nombreuses blessures de joueurs importants de l’effectif et qui ont eux aussi gagné leur dernier match et ont une simple victoire de plus qu’OKC. Le Thunder sort d’une victoire à domicile contre les Rockets et devra faire un match sérieux à Milwaukee pour espérer enchaîner avec le match de ce soir et bien lancer ce road-trip.

Ce soir c’est Dave Bliss (assistant coach) qui est au coaching et il reste sur les mêmes bases que les derniers matchs pour démarrer la rencontre : SGA – Dort – Giddey – Bazley – JRE et devra se passer de Favors qui est mis au repos pour le match, de Maledon et Krejci qui, comme d’habitude, ont joué avec le Blue plus tôt dans la journée. Du côté de Milwaukee, le 5 majeur est composé de : Holiday – Allen – Middleton – Antetokounmpo – Portis, avec toujours DiVincenzo et Lopez absents.

Fil du match

Le match débute avec un panier facile pour Holiday qui s’est retrouvé complètement seul sous le cercle, suivi de trois actions à 3pts d’affilées pour creuser un écart d’entrée de jeu. OKC attaque n’importe comment et chaque joueur tente à son tour de marquer les premiers points de l’équipe. Dort lance enfin le match pour OKC après un gros contre de Bazley sur le MVP en titre.

Le Thunder est enfin rentré dans son match et enchaîne les bonnes phases défensives avec des tirs convertis en attaque. Malheureusement les Bucks sont parfaitement dans leur match avec une défense très solide et des tirs qui rentrent. Fin du premier quart, 24-34 et Milwaukee est devant de 10 points sans trop forcer alors qu’OKC est parvenu à maintenir un écart raisonnable grâce à une bonne entrée de certains joueurs du banc comme Muscala ou Williams.

Le second quart débute sur le même rythme que le premier, OKC ne parvient pas à scorer alors que les Bucks enchaînent les bonnes séquences offensives avec un ballon qui circule beaucoup. Muscala parvient à nous maintenir dans le match grâce à la grosse intensité qu’il emploie en défense et ses points précieux en attaque. Pendant que Dort et SGA sont sur le banc, OKC parvient à maintenir l’écart alors que quasi tout le 5 majeur des Bucks est sur le terrain. Les efforts de chaque joueur du Thunder des deux côtés du terrain sont d’une grande importance : Giddey se bat sous le cercle après chaque tir manqué et gratte des rebonds d’une grande importance, Bazley donne son corps à la science et conteste très efficacement chaque pénétration du Greek Freak et même si le grecque parvient souvent à scorer malgré la bonne défense, l’intensité et l’impact défensif de joueurs comme Bazley ne lui rendent pas la vie facile. OKC enchaîne les bonnes phases offensives et revient à 10 pts d’écart en profitant du fait que Giannis soit sur le banc. Fin de la première mi-temps, 47-58 alors qu’OKC est beaucoup mieux défensivement sur ce deuxième quart et a encaissé 10 pts de moins que sur le premier quart-temps, l’écart est stabilisé autour des 12 pts et le Thunder parvient à rester dans le match grâce à une grosse envie sur le terrain amenée par des joueurs comme Muscala et Williams.

La deuxième mi-temps débute par un 3pts de Portis dès la première attaque des Bucks, mais Shai lui répond juste derrière. Bazley continue son chantier défensif sur Giannis en contestant chacun de ses tirs et le contre pour la troisième fois de la soirée.

Seulement, les Bucks ont parfaitement compris qu’en fermant l’accès au cercle et en forçant les tirs de loin ils parvenaient à creuser l’écart. Giddey continue à se battre sous l’arceau sur chaque rebond et, même quand il ne parvient pas à attraper le ballon, il le dévie ou conteste le rebond pour permettre à un de ses coéquipiers de le récupérer. Les Bucks continuent d’imposer leur rythme des deux côtés du terrain et maîtrisent le match grâce à une défense parfaitement huilée qui pose énormément de soucis à OKC et à une efficacité offensive très régulière qui ne permet pas au Thunder de réduire l’écart de moins de 10 unités. Fin du troisième quart, 68-80 et OKC est toujours dans le match, l’écart est toujours le même et il va falloir un très gros 4ème quart-temps pour parvenir à faire douter cette équipe des Bucks.

Le quatrième quart démarre sur les chapeaux de roues pour le Thunder, ENFIN de l’adresse extérieure ! Ty Jerome plante un gros 3pts dès le retour sur le terrain, bien suivi par un autre de Muscala pour revenir à 6 pts. Poku met un gros putback en ayant bien suivi sur le tir et OKC est sur un gros run. La défense du Thunder force deux pertes de balle consécutives grâce à une très bonne défense rigoureuse et sérieuse. Les tirs du parking pleuvent et ça tombe dedans pour OKC, l’écart est réduit à 4 pts et l’espoir d’une fin de match serrée grandit de plus en plus. Le Thunder est à 4/6 à 3pts sur le dernier quart-temps, l’adresse extérieure redonne confiance à toute l’équipe et tout le monde se donne à fond en faisant les efforts défensifs comme offensifs. De l’autre côté, les Bucks commencent à douter, ils forcent les tirs compliqués et font beaucoup de fautes bêtes en attaque, pour le plus grand bonheur d’OKC. La défense du Thunder est excellente sur cette fin de match et les Bucks ont beaucoup de mal à scorer, mais malheureusement on ne parvient pas à saisir les nombreuses occasions de prendre l’avantage, les joueurs ne font que des mauvais choix sur cette fin de match avec notamment Shai qui tente à plusieurs reprises des gros tirs qui ne tombent pas dedans. La fin de match est plutôt mal gérée par le Thunder et c’est donc les Bucks qui s’imposent : 89-96.

MVP

Le MVP du match n’a pas été simple à choisir tant aucun joueur n’a fait de performance qui se démarque du reste de l’équipe, plusieurs joueurs ont fait un match sérieux, comme Giddey qui a fait son troisième double-double de la saison ou encore Dort qui a encore faire un match très solide. Notre choix s’est finalement porté sur Muscala, un des initiateurs du gros run en début de 4ème quart-temps grâce à ses 3pts précieux (4/6 à 3pts) et à sa défense très sérieuse tout au long du match. Il avait aussi permis à OKC de rester dans le match à plusieurs reprises grâce à un tir extérieur bien senti ou à un shoot bien contesté. Il termine le match avec un très correct 14 pts – 9 rbs – 1 blk en seulement 20 minutes de jeu et aurait pu permettre au Thunder d’arracher une nouvelle victoire.

Débrief

Le Thunder perd donc son 9ème match de la saison dans un match qui aurait pu tourner à l’avantage d’OKC dans les dernières secondes mais qui a finalement respecté la globalité de la soirée avec des Bucks qui auront mené tout le match.

Un Giannis plutôt bien défendu

Une des plus grosses interrogations et même peurs de cette soirée était l’appréhension du monstre grec sur le plan défensif avec un effectif qui ne dispose d’aucun joueur capable d’apporter un minimum d’opposition physique à un joueur aussi dominant que Giannis.

Pourtant pour notre plus grand plaisir, Giannis n’a pas roulé sur notre raquette et c’est en grande partie dû à un énorme chantier défensif abattu par les plusieurs joueurs qui s’y sont collés. Parmi eux il y a notamment JRE qui a plutôt bien défendu sur lui en début de match, mais il y a surtout Muscala et Bazley qui ont parfaitement rempli leur tâche défensive en apportant une opposition constante à chacun des mouvements de Giannis, Bazley est parvenu à le contrer à 3 reprises dont deux dans le premier quart-temps créant un peu de frustration chez le Greek Freak (qui aura sa revanche plus tard dans le dernier quart-temps d’ailleurs).

La prise à 3 sur lui sur beaucoup de possessions a aussi été très efficace et a permis de le contenir et de l’empêcher d’enfoncer le pauvre joueur qui s’était retrouvé face à lui après un switch.

Un match où les joueurs se sont accrochés

Malgré une première partie de match très compliquée où le Thunder avait beaucoup de mal offensivement et où les Bucks ont déroulé leur basket que ce soit offensivement ou défensivement, les joueurs ont réussi à maintenir un écart d’une dizaine de points sur une grande partie du match pour toujours rester à proximité des Bucks.

Chacun a su faire les efforts nécessaires pour amorcer cette remontée au score et ces derniers ont porté leurs fruits lorsqu’en début de quatrième quart-temps, les joueurs étaient en feu aux tirs de loin et ont remonté cet écart longtemps maintenu en très peu de temps.

Tout cela n’aurait pas été possible si cet écart n’avait pas été maintenu par OKC au fil du match et ça nous prouve encore une fois que les joueurs ne veulent rien lâcher.

…mais une fin qui aurait pu être mieux gérée

Malheureusement, tous les efforts, qui avaient pourtant payé et permis au Thunder de revenir à seulement quelques points d’écart, n’ont pas été suffisants pour remporter ce match. Et c’est en très grande partie dû à la mauvaise gestion de la fin du match, où Shai a tenté de prendre le match à son compte en tant que leader mais malheureusement rien ne rentrait et toutes ces opportunités gâchées ont finalement laissé les Bucks remporter ce match.

Il aurait peut-être été préférable d’essayer de construire plus patiemment les dernières actions du match dans les quelques secondes qui restaient, surtout quand on voit le nombre de stops défensifs qu’OKC a réussi à faire pour se procurer des occasions de revenir au score ou même de passer devant et taper un grand coup avant les dernières secondes du match.

En bref

Highlights

Après une victoire face à la pire équipe NBA, ce soir le Thunder s’est incliné face à la meilleure équipe de la saison dernière et très certainement un des plus gros contenders au titre à l’Est. Le Thunder a désormais un bilan de 6 victoires pour 9 défaites avant d’entamer un back-to-back à Boston qui s’annonce rude. Rendez-vous dès demain à 1h30 pour suivre ce match contre les Celtics !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s