Kings 103 – 105 Thunder – Match #11

De retour à la maison après une troisième victoire de suite en battant les Pelicans, notre équipe du Thunder affronte cette nuit les Kings de Sacramento qui, eux, sont sur trois défaites d’affilée avant d’entamer ce match. Une rencontre donc importante pour essayer d’enchaîner les victoires et se rapprocher gentiment du play-in avec un Paycom Center et des joueurs tout de blanc et de gris vêtus.

Encore un nouvel ajustement dans le 5 de départ pour OKC, puisque que c’est JRE qui jouera au poste 5 avec l’habituel quatuor SGA – Giddey – Dort – Bazley. Aucune absence à déclarer pour OKC, mais encore une fois des retours de G-League. En effet : Roby, Theo et Krejci, qui ont joué cet après-midi avec le Blue, sont sur le banc. Pas d’absence non plus pour les Kings, avec un 5 composé de: Fox – Haliburton – Barnes – Metu et Holmes.

Fil du match

Le match débute bien avec d’entrée une perte de balle pour les Kings sur un 24 secondes forcé par une bonne défense d’OKC. Comme d’habitude sur les débuts de match, l’équipe joue avec beaucoup de rythme mais rien ne rentre, que ce soit les tirs de loin ou même les tirs complètement ouverts sous le panier. Les joueurs arrosent littéralement à 3pts. Pour ne rien arranger à cela, un certain Richaun Holmes s’amuse, comme prévu, dans notre raquette et est déjà à 7 rebonds en très peu de temps. Giddey fait un bon début de match en scorant un peu et permet à OKC de ne pas prendre un énorme écart par les Kings d’entrée de jeu. Malheureusement, strictement rien ne rentre et les joueurs loupent à tour de rôle des lay-ups faciles. L’entrée de Mann apporte un peu offensivement, il se montre agressif et ça fait du bien à l’attaque du Thunder. 23-16, fin du premier quart-temps sur un quasi buzzer d’Haliburton à 3pts.

Début du deuxième quart-temps et l’équipe repart sur les mêmes bases qu’au premier quart : pas de réussite au tir et un Richaun Holmes qui nous martyrise dans la peinture. Strictement AUCUN tir ne rentre. Enfin ! Les deux paniers de suite de Williams relancent l’attaque du Thunder et permettent de faire un run de 7-0 pour rattraper l’écart. Tre Mann ramène OKC à 2pts sur un floater très propre et continue d’être agressif. Seul problème, l’agressivité en défense quand elle est mal gérée mène à des fautes bêtes : deux and-one d’affilée pour les Kings et Mann se retrouve à 3 fautes et se fait donc remplacer. La bonne défense collective qui permettait au Thunder de rester dans le match se dégrade peu à peu au fil du macth et, heureusement, l’énorme contre de Bazley suivi d’une parfaite transition en contre attaque permettent de regagner cette confiance.

Giddey nous sort une nouvelle passe de génie de son chapeau pour trouver Dort sur un backdoor bien senti et conclure avec un and-one, l’attaque d’OKC va un peu mieux et l’agressivité de Dort permet de rester dans le match. Seulement, les rebonds offensifs des Kings nous font très mal car oui, je ne vous apprends rien, il est plus simple de marquer quand on a au moins deux occasions par possession. 62-48 à la mi-temps et c’est pas cher payé quand on voit l’efficacité catastrophique du Thunder offensivement. Il va falloir réagir en deuxième mi-temps.

La seconde période démarre d’emblée avec deux tirs du parking de Lu Dort, ça y est l’adresse est enfin de retour ? Malheureusement, l’adresse extérieure combinée à la domination intérieure des Kings (bien représentée par le poster assassin de Holmes sur JRE) nous font très mal et leur permettent de creuser tranquillement l’écart. Un des principaux problèmes sur les phases offensive est le manque de création et le fait que Giddey soit sur le banc n’arrange en rien les choses…L’écart se creuse et les Kings imposent leur rythme. Heureusement, Bazley s’enflamme et rentre deux 3pts consécutifs, puis enchaîne avec un gros dunk sur un rebond offensif. Il est décidément bien rentré dans son match et ses paniers redonnent confiance au reste de l’équipe, tout le monde se bat sur chaque ballon et OKC revient à 8pts grâce à (sûrement l’action de la soirée) signée Poku que l’on vous laisse admirer.

Poku est enfin rentré dans son match et enchaine les bonnes séquences offensives pour conclure sur un gros contre en contre attaque. 86-77, OKC est toujours mené même si l’écart s’est bien réduit grâce à une bonne fin de quart-temps. Le début de 4ème quart sera primordial.

Pour ce dernier quart-temps, Tre Mann est de retour sur le terrain et n’attend pas une seule seconde pour scorer, il a toujours sa confiance du début de match et ça fait plaisir à voir. C’est au tour de Muscala de planter un 3pts plus qu’important car il ramène le Thunder à 4 unités des Kings. Ils commencent sérieusement à douter et ont du mal en attaque pendant qu’OKC est en pleine confiance, menés par un Kenrich Williams qui donne tout ce qu’il a, que ce soit en attaque ou en défense. Il est déchaîné des deux côtés du terrain et son envie se propage à toute l’équipe. En sortie de temps-mort, Bazley ramène les deux équipes à égalité et un trois point totalement ouvert de Mann permet même au Thunder d’enfin passer devant dans ce match archi dominé par les Kings. Tous les joueurs du Thunder se donnent à fond, à l’image d’un Muscala qui met une grosse intensité en défense et force les tirs compliqués et les pertes de balle. Mann continue sur sa lancée, il est excellent sur cette fin de match, il drive, fixe deux joueurs des Kings et trouve JRE seul sous le cercle pour un panier important. La fin de match n’est pas très bien gérée par le Thunder : Shai fait deux passages en force bêtes, une touche qui aurait due être pour OKC est donnée aux Kings et le match est très serré. 103-103 et Shai a la balle pour passer devant, mais l’attaque très mal gérée se conclut par un tir compliqué en toute fin de possession qui ne rentre malheureusement pas. Les Kings ont donc la balle de match et peuvent repasser devant. La suite ? La voici :

LUUUUUU DOOOOORTTTT !! Le patron !! Le bulldog !! L’energizer de l’équipe !!…appelez le comme vous le souhaitez mais cet homme vient de plier le match à lui seul sur une action défensive pour venir conclure au cercle et donner l’avantage à OKC. 103-105. Hield a 1,1 seconde pour renverser le match, la salle retient une dernière fois son souffle. Shoot trop court pour Hield, fin du match 103-105.

MVP

LUUUUUU DOOOOORTTTT ! Qui d’autre que l’homme qui nous fait gagner le match mériterait ce titre de MVP ? Sa dernière action en fin de match pour venir donner la victoire à son équipe résume parfaitement l’entièreté de son match : il a rendu horrible la soirée d’Haliburton et de Fox avec sa rigueur et son intensité en défense, et a aussi su scorer (9/18 au tir) quand il le fallait avec plusieurs and-one sur des drives agressifs. Il a été très bon des deux côtés du terrain ce soir et permet à OKC de remporter sa quatrième victoire de la saison dans un match qui partait très mal. Au final, il termine le match avec 22pts – 5 rebonds et 2 interceptions dont une qui vaut autant qu’un buzzer beater.

Débrief

Une quatrième victoire d’affilée pour le Thunder et une cinquième victoire au total sur le début de saison avec un nouveau come-back venu de nulle part contre une équipe des Kings qui n’a pas su conserver son avance.

Un match qui partait pourtant mal

Tout avait pourtant très mal commencé…Le manque cruel de réussite au tir a littéralement plombé la première mi-temps du Thunder, les simples lay-ups sous le cercle faisaient le tour de l’arceau avant de ressortir et les tentatives de tirs de loin n’avaient pas beaucoup plus de réussite. Cela étant principalement dû à un problème à la création, amenant à des tirs forcés ou pris dans de mauvaises conditions. Tout cela nous a donc menés à un premier quart-temps avec 16pts au total…

Fort heureusement, la rigueur défensive a permis à OKC de rester dans le match et de maintenir un écart convenable tout le long du match malgré la panne offensive.

Le Thunder a ensuite réussi à revenir progressivement dans le match en gagnant les deux derniers quarts-temps. Un troisième quart-temps toujours pas très convaincant mais au moins l’intensité était là et des joueurs comme Kenrich ou Bazley ont su insuffler cette hargne au reste de l’équipe, avec des gros paniers importants ou des séquences où tout le monde se bat sur chaque ballon, dans des moments où les Kings commençaient à douter.

Au final, OKC est parvenu à refaire son retard sur cette fin de match pour conclure sur une magnifique séquence de Dort qui vient une nouvelle fois mettre en lumière l’importance d’une bonne défense qui aura permis à l’équipe de tenir le match et de le gagner avec la manière et l’envie.

…mais très encourageant pour beaucoup de monde

Si certains doutes pouvaient être émis concernant Tre Mann après ses premières apparitions peu convaincantes sous les couleurs du Thunder, on peut dire qu’avec ce match, il a prouvé pas mal de choses. En effet, c’était un Tre Mann confiant et sûr de lui qui jouait ce soir, contrairement à ses précédents matchs, et il a su être agressif tout le long du match et rester dans son match après ses 3 fautes en milieu de 2ème quart. Il a ainsi pu nous montrer qu’il n’était pas si négatif que ça en défense, mais surtout qu’il mérite sa place dans la rotation grâce à sa deuxième partie de match exemplaire.

On peut aussi noter une très bonne prestation de la part de Bazley, Muscala et Kenrich qui ont tous trois été d’une importance primordiale dans cette victoire. Ils ont chacun leur tour et à leur manière permis de maintenir OKC dans le match. On notera aussi les 14 rbs de JRE qui aura eu beaucoup de mal dans le match mais qui aura su apporter à l’équipe pour aller chercher cette W.

Une victoire du Thunder grâce à un collectif qui ne lâche rien quoi qu’il arrive malgré un Shai encore en dedans et un come-back de plus dans la longue liste de ce début de saison.

En bref

Highlights

Quatrième victoire de suite pour le Thunder ! Après une première partie de match peu convaincante, OKC a su réagir et faire une nouvelle fois un come-back inattendu pour piéger une équipe des Kings trop sereine. C’est une nouvelle victoire collective pour le Thunder qui peut se prendre à rêver de play-in l’espace d’un instant avec un bilan de 5-6. Rendez-vous désormais lundi à 1h face aux Nets, pour un nouveau match de cette série de rencontres à domicile dans un Paycom Center en feu !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s