Thunder 94 – 99 Clippers – Match #7

Deuxième match du road trip à l’Ouest du Thunder avec un déplacement, cette fois-ci au Staples Center, pour affronter une équipe des Clippers en grande difficulté ce début de saison pour le plus grand bonheur de la franchise de l’Oklahoma. Deux équipes avec une seule victoire au compteur s’affrontent donc pour obtenir une deuxième victoire et enfin lancer leur saison, et c’est un match d’autant plus important à gagner ce soir pour OKC sachant que la franchise détient le pick des Clippers pour la draft 2022.

Dans le 5 majeur d’OKC, Mark Daigneault doit s’ajuster avec l’absence de Dort et ça donne donc un 5 composé de SGA – Giddey – Bazley et, comme nouveauté cette année, JRE qui débute au poste 4 pour laisser la place à Favors au poste 5. Chez les Clippers, ce sera Jackson – Bledsoe – George – Batum – Zubac et on notera les absences de Marcus Morris (genou) et de Serge Ibaka (dos) qui viennent s’ajouter à celle de Kawhi Leonard qui risque d’être absent encore un bon moment.

Fil du match

Le match commence par un premier panier de Bazley sur un drive, OKC est plutôt bien en place défensivement et conteste les tirs des Clippers efficacement. Dans un bon début de match sur le plan offensif, Favors plante son premier 3pts de la saison sur un catch and shoot, Bazley joue agressivement et parvient à beaucoup scorer assez rapidement. Pendant ce temps là du côté des Clippers, aucun tir ne rentre (1/12 à 3pts et 22% au tir sur le premier quart). Malgré tout, l’équipe de Los Angeles parvient à rester dans le match grâce à une défense très solide qui nous fait bien galérer. L’entrée de Muscala avec le banc permet de continuer sur cette bonne dynamique offensive, avec beaucoup d’intensité et d’agressivité. Les Clippers continuent de vendanger au tir extérieur et cette incapacité à scorer nous permet de creuser l’écart assez rapidement. PG et ses amis parviennent tout de même à terminer ce premier quart-temps avec un retard de « seulement » 9 points notamment grâce à des efforts défensifs qui viennent compenser une énorme panne offensive qui touche toute l’équipe.
Fin du premier quart-temps : 23-14 pour OKC.

Le second quart-temps débute avec un 5 Maledon – Jerome – Williams – Poku – Muscala et PG n’attend pas une seconde et marque ses premiers points pour lancer ce deuxième quart au Staples Center. Poku nous régale en récupérant un rebond, en remontant le terrain balle en main et en s’arrêtant derrière la ligne à 3pts pour prendre et rentrer un gros shoot sur la tête de PG. Muscala continue sur sa lancée du premier quart-temps et amène à toute l’équipe son envie, il tente des shoots et surtout entraîne plusieurs fautes pour les Clippers. Le Thunder est dans une bonne dynamique défensive et parvient à maintenir cette rigueur pour empêcher les tireurs adverses d’avoir des tirs ouverts notamment grâce à une bonne rotation défensive qui permet de contester la très bonne circulation de balle des Clippers.

Poku se montre beaucoup dans ce deuxième quart-temps et des deux côtés du terrain : il provoque, fixe et ressort le ballon pour Muscala qui trouve à son tour Maledon seul, puis nous lâche un gros contre sur Terance Mann alors qu’il partait seul en contre-attaque, et réalise une interception qui se conclut tranquillement au cercle. Seulement, les Clippers commencent à trouver du rythme dans cette fin de mi-temps et réduisent l’écart pour revenir à – 10. L’attaque du Thunder est en galère et des joueurs comme Giddey n’arrivent à rien : tirs ratés, pertes de balle, fautes bêtes…rien ne va plus, et le retour des titulaires ne va rien arranger. Les Clippers refont leur retard petit à petit pendant que nos joueurs qui étaient en réussite perdent le fil du match, à l’image de Bazley qui retombe dans ses travers en faisant littéralement n’importe quoi.
Fin de la première mi-temps : 44-40 et OKC est toujours devant malgré un écart moins conséquent.

La seconde mi-temps est lancée par un panier d’entrée de jeu de Zubac qui ramène les Clippers à seulement 2 points de retard. Bazley nous rassure en parvenant enfin à rentrer un tir sur un 3pts totalement ouvert dans le coin, suivi par Giddey qui marque ses premiers points sur un drive compliqué où il se joue de la défense de Zubac et Jackson pour finir tranquillement au cercle. Malheureusement, PG commence à préchauffer et se met à rentrer les tirs qu’il met habituellement mais qu’il loupait depuis le début du match. Malgré ça, Giddey est décidément rentré dans son match : il cause une perte de balle sur Bledsoe grâce à une bonne défense et commence à retrouver de la confiance. OKC défend bien et rentre ses tirs, ce qui permet de creuser l’écart et de reprendre une avance de +12 points notamment grâce à Shai qui prend un coup de chaud et plante son fameux side-step à 3pts. Mais c’était sans compter sur le petit Kennard qui a pris un malin plaisir à convertir deux tirs du parking pour réduire l’écart de moitié et les Clippers prennent, eux-aussi, feu à 3pts. On a alors droit à un nouveau flash de Bazley qui répond à l’insolence à 3pts des Clippers puis enchaine, comme depuis le début de la soirée, avec des choix catastrophiques comme sa tentative de feinte où il fait un marché flagrant alors que Shai était grand ouvert à sa droite. Et d’ailleurs, en parlant du loup, ça y est c’est la fin du 3ème quart-temps et le ShaiShow peut enfin commencer. SGA enchaine les tirs de loin avec des step-back, des side-step…et son défenseur ne peut rien faire…le ShaiShow quoi !

Fin du troisième quart-temps : 74-66 avant un quatrième quart-temps qui s’annonce très serré.

Le dernier quart-temps peut donc commencer, et Luke Kennard et Nicolas Batum, après quelques minutes sans points des deux côtés, décident de ramener le match à 2pts d’écart en un clin d’œil en scorant chacun un 3pts en 30 secondes. PG aussi continue de rentrer des gros 3pts et nous fait très mal…mais heureusemen, t Maledon rentre enfin dans son match et marque sur deux actions consécutives pour permettre à OKC de maintenir l’écart. Le match se tend et Batum et PG repoussent deux fois un tir du Thunder, la défense des Clippers fait constamment prise à deux sur SGA pour l’empêcher de scorer et ça rend les attaques du Thunder très compliquées. Heureusement, Bazley nous lâche un gros contre sur Paul George qui partait seul au cercle et Giddey nous montre une nouvelle fois qu’il n’en a rien à faire de la pression d’une fin de match serré. Le match est en train de basculer du côté des Clippers notamment grâce à un PG inarrêtable qui joue avec le pauvre Bazley, il lui plante deux 3 points d’affilée sur le nez, et Luke Kennard s’occupe dans mettre un 3ème pour égaliser. Le Staples Center est en feu et PG aussi. Pour ne rien arranger, Bazley décide encore une fois de faire n’importe quoi et perd un ballon précieux à quelques secondes de la fin. Les Clippers mènent de 3pts, 92-95 et il reste 36 secondes à jouer. Malheureusement, OKC gère mal cette fin de match et les LF de Kennard puis de Jackson mettent fin au suspense.
Fin du match: 94-99.

MVP

Dans ce match encourageant dans le jeu mais décevant dans la gestion, le joueur qui se détache très largement du reste de l’équipe et qui mérite ce MVP du match est SGA: il a été très bon offensivement avec un 11/23 (48%) au tir qui s’explique par la difficulté des tirs qu’il a pris tout au long du match et donc un sérieux 28 pts – 7 reb – 2 ast. Comme il commence à en avoir l’habitude, il a pris feu dans la fin du troisième quart-temps pour permettre à OKC de maintenir l’écart alors que les Clippers rentraient beaucoup de leurs tirs. Il a été très efficace derrière l’arc en rentrant 3 de ses 5 tirs grâce à des move qu’il commence à bien maîtriser: le side-step et le step-back qui lui ont permis de se créer son shoot en se débarrassant de l’adversaire.

Débrief

Toujours pas de deuxième victoire pour le Thunder. Malgré un match qui semblait à la portée de la jeune équipe d’OKC alors qu’elle avait mené quasiment tout le long du match, un PG en feu couplé à une très mauvaise gestion de la fin du match ont suffit pour anéantir tout espoir d’une deuxième victoire qui aurait été méritée.

Un match globalement encourageant

Malgré une défaite qui aurait pu être évitée, ce match reste plutôt encourageant, notamment quand on sait que Lu Dort était absent et quand on connaît l’importance défensive qu’il aurait eu sur un PG qui a eu tout le loisir pendant le match de scorer comme il voulait sans réellement être confronté à un défenseur comme Dort, qui ne l’aurait pas lâché d’une semelle.

Un match donc encourageant dans l’ensemble car on a pu voir de bonnes choses de la part de plusieurs joueurs comme Bazley par séquences (puis d’autres très mauvaises), et on a surtout vu un effort collectif en défense avec une équipe qui devait jouer sans son meilleur défenseur contre un scoreur réputé. L’équipe tenait ce match et avait mis beaucoup d’énergie pour maintenir l’écart creusé en début de match avant que PG décide d’anéantir ses espoirs en étant en plein takeover sur la fin de match.

Un duo qui vend du rêve

Il va falloir s’y habituer, le backcourt composé de Shai et Giddey est très efficace et peut s’inscrire dans le temps dans la franchise. Peu de gens de la fanbase d’OKC auraient misé sur un tel début de saison de la part du très jeune australien, mais décidément, ça aide de jouer contre des vieux briscards et l’expérience qu’il a gagnée en jouant en Australie l’année dernière se ressent dans son jeu et son adaptation express au jeu NBA. Il nous montre chaque soir qu’il mérite sa place dans l’équipe et qu’il progresse de match en match, et on a hâte de voir ce que ça peut donner par la suite. De l’autre côté, Shai a bel et bien retrouvé son rythme et commence à retrouver de la régularité en enchainant les grosses perfs.

Ce duo promet de grandes choses cette saison, il porte déjà sur ses épaules l’équipe entière et sert d’exemple au reste de l’effectif, et ce n’est que le début…

Une gestion catastrophique

Alors que le match semblait à la portée du Thunder: une équipe des Clippers qui ne parvenait à rentrer aucun tir en début de match + une bonne efficacité offensive et une défense rigoureuse; les Clippers sont parvenus à se maintenir dans le match grâce à leur défense très solide et le Thunder s’est rendu le match compliqué en perdant cette rigueur et en permettant à LA de revenir tranquillement au score par doses de 3pts et de runs défensifs.

On notera aussi la très mauvaise gestion de la fin du match, avec notamment Bazley qui a perdu un ballon d’une importance folle, ajoutant ainsi une perte de balle aux 6 autres qu’il a pu faire durant le match, stat faisant tâche sur un match qu’il avait pourtant bien débuté…mais bon c’est encore une fois une preuve de la jeunesse et du manque d’expérience de l’effectif du Thunder et ce genre de défaite est la meilleure manière pour apprendre à mieux gérer les prochains matchs serrés (car oui, vous pouvez être certains qu’il y en aura d’autres).

En bref

Highlights

C’est une défaite qui aurait pu être évitée et une victoire qui aurait été méritée mais ce match reste cependant plein d’enseignements pour nos jeunes joueurs, on a pu voir des choses encourageantes et on espère revoir ce genre de choses sur les matchs à suivre. Prochain match vendredi à 3h30, pour affronter l’équipe revancharde des Lakers à nouveau au Staples Center.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s