Lakers 115 – 123 Thunder – Match #5

Cinquième match de la saison et premier back-to-back pour OKC. Après deux derniers matchs bien plus convaincants que les deux premiers, le Thunder se devait de continuer sur cette belle dynamique contre une équipe des Lakers très expérimentée (effectif le plus vieux de NBA) elle aussi en back-to-back en ayant joué hier jusqu’aux prolongations contre les Spurs.

Dans le 5 majeur d’OKC, Derrick Favors prend la place de JRE au poste de pivot, et le reste du 5 reste inchangé: Giddey – SGA – Dort – Bazley. Du côté des Lakers, seul LeBron est absent, et on a donc droit à un 5 majeur composé de Monk – Bazemore – Davis – Howard et bien sûr Westbrook, qui fait son grand retour dans l’Oklahoma. A noter aussi l’absence de Muscala qui est mis au repos pour ce back-to-back.

Fil du match

Début de match assez brouillon où chaque joueur du Thunder tente à son tour de marquer le premier panier pour lancer le match, de l’autre côté, les Lakers nous claquent un alley oop d’entrée de jeu.

Premier panier d’OKC avec un 3pts de Bazley pendant que les Lakers continuent sur leur bon début de match avec une défense du Thunder pas encore bien en place, premier temps-mort, il reste 8:00 et les Lakers mènent 13-3. Bazley plante un deuxième 3pts en sortie de temps-mort et enchaîne avec un dunk bien aidé par la fixation de Shai.

Westbrook fait le spectacle et trouve Jordan sur un alley oop.

Giddey marque son premier panier de la soirée avec un 3pts sur une bonne manipulation de l’écran de Favors pour se créer un shoot ouvert.

Deuxième temps-mort du premier quart temps et le Thunder est mené 28-13 alors qu’il reste un peu plus de 3 minutes, malgré une défense un peu plus en place pour OKC, les Lakers continuent de mettre dedans. L’écart continue de se creuser dans le match et les Lakers continuent d’être adroits de loin pendant qu’OKC peine à scorer et à trouver des bons shoots. L’entrée en jeu de la second unit n’apporte pas de solution aux problèmes offensifs du Thunder, on ne parvient pas à trouver des tirs ouverts et on force le jeu. Fin du premier quart temps, 41-19.

Dès le début de deuxième quart temps, Westbrook continue son gros match à la distribution et trouve une nouvelle fois un coéquipier sur alley oop. Tre Mann parvient enfin à ajouter 2 points au compteur avec un floater par dessus Howard. Premier temps-mort du deuxième quart temps et les Lakers sont toujours confortablement devant: 49-24 avec un Westbrook qui fait le show en trouvant ses coéquipiers pour des alley oops notamment sur pick-and-roll où la défense d’OKC est totalement à la rue.

Giddey trouve Kenrich Williams sur une passe à rebond parfaitement dans le timing de son cut vers le panier. Il a décidé de prendre les choses en main et dirige l’attaque du Thunder d’une main de maître en montrant à Westbrook que lui aussi sait faire des passes spectaculaires. Il plante son deuxième 3pts du match avec un shoot parfaitement en rythme et l’attaque du Thunder va beaucoup mieux, Bazley score 3 nouveaux points grâce à une belle rotation de balle pour enfin trouver des tirs ouverts qui rentrent.

Giddey continue sa masterclass offensive en manipulant la défense des Lakers à lui seul pour conclure sur un floater suivi du premier 3pts pour Shai ce soir sur un step-back.

Temps-mort, 70-49 pour les Lakers avec un peu moins de 2 minutes à jouer avant la mi-temps.

Roby parvient à nous ramener à 20 points en sortie de temps-mort et Dort se montre agressif sur la fin de mi-temps pour permettre au Thunder de rattraper son retard.

Mi-temps, les Lakers mènent 72-56 (oui oui vous avez bien lu 72 points à la mi-temps) avec une équipe d’OKC complètement à côté défensivement et des Lakers adroits pour ne pas aider, on notera aussi un Russell Westbrook en quasi triple-double à la mi-temps sans forcer avec 7pts – 9 rebs – 10 ast . De l’autre côté du terrain, le Thunder a eu énormément de mal à scorer avec un maigre premier quart temps à 19 pts seulement qui a énormément pénalisé cette première mi-temps.

Début de deuxième mi-temps et Westbrook met déjà un shoot à mi-distance pourtant très bien contesté par Dort. Bazley rentre son 4ème 3pts de la soirée sur un step-back sur la tête d’Anthony Davis qui avait mordu à sa feinte de pénétration. Giddey marque un nouveau floater par dessus Howard et Dort, laissé seul par la défense des Lakers, marque son premier 3pts du match pour ramener OKC à 10pts juste avant le premier temps-mort de la deuxième mi-temps: 78-68.

Le troisième quart temps débute seulement et Westbrook n‘est déjà plus qu’à 1 rebond du triple-double.

Giddey nous montre encore une fois qu’il maîtrise le pick-and-roll en trouvant deux fois d’affilée Bazley qui roulait vers le panier. Dort intercepte le ballon et claque un gros dunk qui nous ramène à 7 points des Lakers, le Thunder est en pleine confiance et fait douter l’équipe de Los Angeles. Bradley marque deux trois points d’affilée et permet aux Lakers de creuser à nouveau un écart. Mais c’était sans compter sur SGA qui répond en plantant lui aussi un 3pts important. Bien suivi par Ty Jerome qui marque lui aussi à 3pts pour son premier panier de la soirée.

Anthony Davis décide de prendre en main le match en scorant plusieurs tirs mi-distance pour tenter de maintenir l’écart mais Giddey est en pleine réussite ce soir et marque un nouveau 3pts complètement ouvert à 45°. La salle est en feu sur le nouveau 3pts de Shai qui nous permet de revenir à 3 points des Lakers.

Shai en plein takeover sur cette fin de 3ème quart temps qui plante un nouveau step-back 3 pour faire lever les quelques fans qui étaient encore restés assis sur son premier gros tir.

Les Lakers commencent à trembler et Westbrook est tendu, il prend une technique sur une vilaine faute commise sur Shai. Et Shai n’a apparemment pas décidé de se calmer, il prend la fin du 3ème quart temps à son compte et plante un énorme buzzer beater pour permettre à OKC de repasser devant: 95-97, les choses sérieuses peuvent commencer dans un Paycom Center littéralement en feu.

Dès l’entrée dans le quatrième quart temps, Giddey parvient à rentrer un floater avec la faute et nous fait une nouvelle fois nous lever de notre siège. Giddey veut visiblement montrer à tout le monde à quel point il maîtrise le floater et j’ai l’impression que la défense des Lakers commence enfin à le comprendre. Encore une nouvelle perte de balle des Lakers forcée par une grosse intensité défensive du Thunder avec des joueurs impliqués et qui se battent sur chaque ballon, le public de Loud City n’y est certainement pas pour rien. Roby conteste efficacement les moves de Davis et ne lui rend pas la vie facile en attaque en ne lui laissant aucun tir ouvert.

Temps-mort dans ce quatrième quart temps, il reste 5 minutes à jouer et le Thunder est devant: 102-110.

Énorme fin de match pour Roby qui joue avec beaucoup d’énergie et apporte des points précieux dans cette fin de match tendue. Bazley nous sort un énorme contre sur un rebond offensif d’Anthony Davis qui pensait pouvoir finir tranquillement au cercle.

Il reste 2 minutes de jeu et OKC mène de 6 points: 110-116. La fin de match est très tendue et tout le monde est debout dans la salle pour pousser l’équipe.

Il reste 1 minute de jeu, 1 point d’écart seulement et OKC doit absolument maîtriser cette fin de match pour prendre cette première victoire qui serait plus que méritée.

Giddey parvient à trouver Favors sur pick-and-roll pour mettre une différence de 3 points, il reste 31,4 secondes, balle aux Lakers.

Westbrook a la balle de l’égalisation et manque son tir à 3pts mais OKC perd le ballon juste après en prenant trop de temps pour remonter le ballon et passer le milieu de terrain. 17,7 secondes à jouer, balle aux Lakers.

Malik Monk décide de prendre ses responsabilités et tente un 3pts parfaitement contesté par SGA, shoot qui part directement en touche, mais le Thunder perd une nouvelle fois la balle sur la remise en jeu et Carmelo Anthony fait de nouveau air-ball. 

Il reste 04,7 secondes de jeu et Dort a deux lancer-francs pour prendre un avantage de deux possessions…le premier lancer rentre…le deuxième aussi. Ouf !

+ 5 pour OKC et Bazley intercepte la remise en jeu pour conclure sur un gros dunk, dunk qui n’a visiblement pas plu à Westbrook qui prend sa deuxième technique et donc est exclu à quelques secondes de la fin du match.

L’arbitre siffle la fin du match et la salle entière peut enfin reprendre son souffle après une fin de match très compliquée qui aurait pu mal tourner. Mais la Win est bien là et, dans un match qui semblait pourtant très mal parti, notre jeune équipe du Thunder est parvenue à faire basculer le match à son compte pour prendre au piège cette équipe des Lakers qui pensait avoir fait le plus compliqué en première mi-temps. Première W amplement méritée pour le Thunder et ça, ça fait extrêmement plaisir.

MVP

Malgré la superbe performance de Josh Giddey (18 pts – 2 rbs – 10 ast), qui nous a maintenu dans le match alors que tout semblait perdu en première mi-temps et notamment dans le deuxième quart temps; comment ne pas donner ce MVP du match à l’homme qui a mis le feu à la salle avec sa fin de troisième quart temps totalement incroyable. Il a senti qu’il était chaud et a pris ses responsabilités pour rentrer des gros shoots très importants et donner l’avantage à son équipe juste avant le début du dernier quart temps sur un buzzer complètement dingue. Un match globalement abouti avec un très sérieux 27 points – 9 rebonds – 5 assists à 7/19 au tir  et à 5/11 à 3pts. Il a su mener son équipe vers sa toute première victoire de la saison avec une performance taille patron et commence à enchaîner les grosses performances. Et c’est plutôt rassurant.

Débrief

C’est donc la toute première victoire pour le Thunder, dans un match qui semblait perdu dès la mi-temps tant l’écart était conséquent, mais qui a repris des couleurs et de l’intérêt notamment grâce à Josh Giddey en fin de mi-temps et à Shai en fin de troisième quart temps, pour se conclure par une victoire amplement méritée.

Des problèmes en première mi-temps

Même si la deuxième mi-temps a été très encourageante et pleine de surprises, la première mi-temps était tout l’inverse…

Il y a eu une vraie panne offensive durant tout le premier quart temps avec seulement 19 points marqués, couplée à une absence d’intensité défensive avec 41 points encaissés, qui ont donné un score à la mi-temps désastreux de 72-56; où l’on peut constater que l’équipe a réussi à trouver des solutions offensives, notamment grâce à un grand match de Giddey à la création et au scoring, mais qu’aucune solution en défense n’a été trouvée et appliquée.

Le manque de taille dans la raquette a encore montré ses limites durant ce match avec une équipe du Thunder dominée sous le cercle que ce soit en attaque ou en défense.

Une équipe portée par son public

Tous les problèmes défensifs présents durant la première mi-temps ont semblé disparaître pour laisser place à une équipe avec des joueurs qui rentrent dans l’adversaire et qui ne le laisse pas s’imposer en deuxième mi-temps et notamment après le coup de chaud de Shai.

Et c’est là que l’on constate le rôle très important que joue le public d’OKC dans ce genre de matchs, tout le monde était debout et tout le monde encourageait l’équipe et la poussait à se battre et tout donner pour aller chercher cette victoire.

On avait déjà pu constater l’importance du public sur les deux matchs précédents où le Thunder avait produit de bien meilleures prestations que pour les matchs à l’extérieur, car oui, jouer à domicile dans une salle aussi chaude que celle du Paycom Center ça transcende une équipe et ça fait toute la différence dans des matchs comme celui-ci.

Un banc fantomatique

Hormis Roby qui a été très important dans cette fin de match en apportant son intensité défensive pour forcer les tirs compliqués à AD et en se battant sur chaque ballon, tout le reste du banc a été inexistant dans ce match.

Theo n’était pas du tout dans son match et a eu énormément de mal, de même pour Poku et JRE notamment qui n’ont pas marqué un seul point et qui ont eu un impact très faible voir nul sur le match.

On espère donc que ce n’était qu’un mauvais soir et que les choses s’amélioreront avec le temps pour ne pas dépendre uniquement du 5 majeur.

Deux leaders par l’exemple qui s’imposent

Deux joueurs ont su sortir leur épingle du jeu et porter l’équipe à deux moments précis du match où l’équipe avait grandement besoin d’un leader sur le terrain et ces deux joueurs sont sans grande surprise Giddey et SGA: l’un a su tenir à lui seul l’équipe qui était en train de couler en fin de première mi-temps avec des passes qui créent des différences pour enfin avoir des tirs ouverts et qui a lui même su scorer quand il le fallait avec des gros paniers importants (un indice: c’est le pick n°6 de la draft), l’autre a su planter des tirs décisifs pour faire complètement basculer le match en semant le doute chez les Lakers.

Sans ces deux performances incroyables OKC n’aurait même pas eu une lueur d’espoir de revenir à moins de 20 points d’écart et la saison promet encore de belles choses notamment pour un grand brun aux cheveux bouclés qui se fait déjà bien remarquer en ce début de saison.

En bref

Highlights

Un match dans la parfaite continuité des deux derniers matchs qui, lui, se termine avec une victoire après deux défaites très encourageantes globalement et qui ont beaucoup joué sur cette victoire. Après une remontada qui rentre dans l’histoire de la franchise et qui est amplement méritée tant l’équipe a tout donné pour l’obtenir. Surtout sachant que le Thunder jouait en back-to-back après avoir affronté les Warriors du Chef Curry la nuit dernière. D’ailleurs, le prochain match dans la nuit de samedi à dimanche, à 2h30, sera de nouveau contre ces Warriors.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s