Que retenir de la conférence de pré-saison de Sam Presti ?

Après avoir bien profité de l’été et des vacances, ça y est ! Enfin ! Les choses sérieuses sont sur le point de commencer et cette conférence de presse de notre cher Sam Presti sonne comme le début de la nouvelle saison 2021-2022. Sa dernière conférence de presse s’était faite le 31 juillet, peu de temps après la draft, pour présenter officiellement les rookies et pour qu’ils s’expriment pour la première fois sous leurs nouvelles couleurs. Mais depuis, de nombreuses choses comme la prolongation de contrat de SGA, le buy-out de Kemba Walker ou la Summer League se sont passées et Presti est donc revenu sur tout ça ce vendredi 24 septembre en conférence de presse.

Le « Process »

« Patience » sera le maître mot

Presti a profité de cette conférence pour expliquer de nouveau à tout le monde les objectifs du Thunder sur cette année mais surtout sur les prochaines années. Il a annoncé que « cette saison servira de référence pour estimer les joueurs qui feront partie du projet sur le long terme » et que ce sera donc (comme tout le monde le sait déjà) une saison de tests et d’expérimentations. Il est conscient que ce projet prendra du temps et qu’il faudra être patient et intelligent dans les choix que la franchise fera sur les prochaines années et indique notamment: « on ne prendra pas de raccourci, on ne cherche pas de solutions sur le court terme pour un projet bâti sur le long terme », « on sait que cela prend du temps et il y a de nombreuses étapes pour qu’une équipe devienne compétitive ». On peut donc comprendre qu’une option de gros trade comme celui de Karl-Antony Towns ou encore Ben Simmons, pour amener un deuxième joueur star à l’équipe, n’est pas du tout dans les ambitions de Presti.

Il a beaucoup insisté sur le fait que l’objectif sur le long terme était de trouver quelle équipe OKC va devenir et surtout de se trouver une identité de jeu: « on a une équipe très jeune et ils auront les opportunités de s’affirmer dans l’équipe », il évoque aussi le fait que « l’équipe a pu s’entraîner cet été avant le début de la saison contrairement à l’année dernière et ça va beaucoup aider au développement des jeunes ». Quant à la durée du process: « on ne peut pas savoir combien de temps cela prendra, il y a des choses qu’on ne contrôle pas et qui pourraient accélérer ou freiner cette reconstruction ». Il parle aussi des problèmes (ou pas d’après lui) d’être un petit marché: « on ne peut pas construire une équipe de la même manière dans toutes les villes, les petits marchés doivent construire leur avenir avec la draft, les trades et le développement des joueurs car les gros marchés attirent les plus gros talents de la free agency ».

Il est aussi revenu très brièvement sur le buy-out de Kemba Walker: « c’est un super gars, très professionnel, je suis persuadé qu’il peut faire de grandes choses à New York ». Avant de préciser: « c’était vraiment important pour nous de laisser nos jeunes s’exprimer sur le terrain et avoir du temps de jeu cette saison ».

Au sujet de Shai

La prolongation de contrat de Shai cet été pour un contrat max sur 5 ans était une évidence pour Presti: « il y a un an, on ne savait pas encore ce que l’on avait en ayant Shai, il a fait des progrès remarquables en l’espace d’un an ». Après un début de saison digne d’un All Star stoppé par une blessure où le staff « n’a pas pris de risque et préféré le préserver pour cette saison pour qu’il ait tout le temps nécessaire pour revenir en pleine forme et surtout qu’il ne traîne pas cette blessure tout le long de la saison », Shai est enfin « prêt physiquement et il n’aura aucune restriction cette année ».

« Il fait partie des étoiles montantes de la NBA et il a un état d’esprit et un mental d’une grande maturité ». Concernant sa prolongation: « il laisse les choses venir à lui, il comprend les ambitions sur le long terme de l’équipe et est en parfait accord avec notre projet ».

Les autres membres de l’équipe

Lu Dort

Un coach a rapporté à Presti qu’un de ses joueurs star avait dit de Dort: « on ne voit que lui sur le terrain, il est partout…il est si imposant ».


Pokusevski

Un « gros accent a été mis sur le développement physique de Poku durant l’été », il n’a pas participé à la Summer League pour avoir plus de temps pour s’entraîner et travailler dans les domaines où il doit progresser: « il a bien maximisé le temps qu’il a eu cet été ».


Daigneault

Le coach comprend parfaitement et aime cette manière de construire une équipe à OKC: « il adore développer les jeunes ».


Derrick Favors

Presti aime beaucoup les capacités défensives et physiques de Favors et il a hâte de voir comment il s’intègre à l’équipe: « il va apporter cette stabilité défensive à l’équipe ».


Josh Giddey

C’était une simple entorse de la cheville pour Giddey, « il va bien ». Et le fait qu’il ait manqué la Summer League « n’est pas préoccupant pour lui quand on voit toute l’expérience qu’il a pu acquérir à l’étranger, il jouait contre des joueurs d’un niveau égal voir même supérieur à la Summer League en championnat l’année dernière ».


Darius Bazley

« Bazley entre dans sa troisième année et on est encore loin d’avoir vu tout son potentiel »


Les Rookies

« Ils se mettent déjà assez de pression eux-mêmes et leur position à la draft importe peu, on en attend autant de chacun de nos jeunes joueurs ».

Des infos sur l’équipe et la franchise

100% vaccinés

Presti a annoncé que « l’équipe était 100% vaccinée » et que donc « aucun protocole ne pourra s’appliquer aux joueurs cette saison » pour les matchs à l’extérieur notamment.

G-League

A propos de l’équipe de G-League qui jouera au Paycom Center: « c’est très positif pour tout le monde et il pourrait y avoir de réels avantages ».

En bref

Cette saison est la première « vraie » saison de reconstruction du Thunder, le projet de la franchise est de faire les choses bien, en prenant le temps et en étant patient, pour construire une équipe solide et compétitive avec le temps et sur le long terme. Tout ça autour de Shai Gilgeous-Alexander qui vient d’être resigné sur 5 ans et avec d’autres joueurs qui montreront qu’ils sont ceux dont la franchise a besoin pour avancer dans le projet en montrant ce dont ils sont capables tout au long de cette année d’expérimentation.

Sam Presti vient de lancer cette nouvelle saison du Thunder avec cette conférence de presse de pré-saison, qui sera suivie de celle de l’entraîneur Mark Daigneault et des joueurs lundi. On aura ensuite le début des camps d’entraînement qui ouvriront mardi et enfin l’ouverture de la pré-saison du Thunder contre les Hornets le 4 octobre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s