La Lotterie, l’événement de l’année pour OKC

Alors que l’on assiste à des Playoffs haletants avec des séries très serrées, OKC va disputer sa propre finale NBA mercredi à 2h30, la lotterie. A l’issue de cet évènement que l’on attend depuis plusieurs mois, une part du destin de la franchise sera jouée… La chance va-t-elle nous sourire ?

La lotterie, c’est quoi ?

La lotterie, c’est l’une des nombreuses spécificités (ou charmes) de la NBA. Toute l’année, les pires équipes de la NBA, celles qui ont été nuls par choix (tanking) ou par manque de talent, ont pour objectif d’obtenir le plus haut choix de draft possible à l’intersaison suivante. Et si tout est conditionné par le bilan victoires – défaites, à la différence de la NFL par exemple, un tirage au sort vient amener de nombreuses incertitudes à ce processus en NBA. Ce tirage au sort, c’est la lotterie.

Pour faire simple, plus une franchise a perdu de matchs et se place bas dans le classement de la ligue, plus elle a des chances d’avoir le premier choix à la draft, ou au moins un choix dans le top 5. Plus l’équipe a accumulé de défaites dans l’année, plus elle a une forte probabilité de drafter haut et d’accueillir une future star de la ligue.

Mais le classement final à la draft dépend de la lotterie. Houston, par exemple, qui a fini pire équipe de la ligue, n’a pas automatiquement le premier choix. Les Rockets sont assurés de choisir dans le top 5, mais n’a que 14% de chances d’obtenir le first pick. De même, Golden State, qui s’est classé 14ème, a quand même 0,5% d’obtenir le first pick !

La lotterie, c’est donc l’évènement où les efforts de nullité peuvent payer, ou au contraire être vains.

Quel chance pour OKC ?

Après une demie saison de tanking et de blessures, le Thunder s’est plutôt bien placé en vue de la lotterie. Malgré une ou deux victoires surprises, OKC a largement chuté dans le classement, et a obtenu le quatrième pire bilan (à égalité avec les Cavaliers). Ce très mauvais (bon ?) résultat est largement motif d’espoir :

via tankathon.com

Comme le montre ce tableau issu du site désormais très connu des fans http://www.tankathon.com/, OKC est d’abord assuré de finir au pire 8ème à la prochaine draft. Et s’il est le plus probable pour le Thunder d’obtenir le choix 6, il y a plus de 11% de chances de finir avec le choix 1, et idem pour les choix 2, 3 et 4. Au total, OKC a 51,67% de chances de finir avec un choix dans le top 5…

Le pick de Houston

Depuis le trade de Russell Westbrook à Houston, le destin des deux franchises est en partie lié. Entre les choix de premier tour et les swaps obtenus, OKC a la possibilité de profiter de la faiblesse des Rockets, et ce dès cette année.

Pour rappel : OKC, en plus de son propre tour de draft, peut obtenir le choix de Houston si celui-ci ne tombe pas en 1, 2, 3 ou 4. D’après le tableau ci-dessus, on constate que les Rockets sont assurés de finir au pire 5ème, et ont 47,9% de finir 5ème. OKC a donc 47,9% d’obtenir le choix 5 via Houston.

Si le Thunder n’a pas cette chance, la franchise obtiendra en contrepartie le pick 18, via le Miami Heat… OKC pourrait donc être doublement chanceux à la lotterie, ou doublement malheureux.

Au total, en prenant en compte son propre choix et celui de Houston, selon l’excellent Tyler Carroll, le Thunder a 76,27% de chances d’avoir au moins un top 5, 24,59% de chances d’avoir deux top 5, et 23,73% d’en avoir aucun…

NB : Lorsqu’on analyse les probabilités, on constate aussi que si OKC tombe à la 8ème place, Houston sera obligatoirement 5ème, et donnera son pick au Thunder. Un mal pour un bien donc.

Quel enjeu pour OKC ?

La réponse est claire : l’enjeu est énorme pour l’avenir de la franchise. A moins que vous ne viviez dans une grotte, vous avez forcément entendu parler de Cade Cunningham, le prospect numéro 1 de la prochaine draft. Cade, leader de la fac d’Oklahoma State, est tout simplement considéré comme un prospect générationnel, l’un des meilleurs depuis plusieurs années. Il est vendu comme le genre de joueur capable de porter une franchise jusqu’à un titre. Obtenir le choix 1, c’est l’occasion d’amener dans sa franchise un joueur de ce calibre.

Mais en obtenant un des choix 2, 3 et 4, le Thunder ne serait pas non plus en reste. Derrière le consensus numéro 1 Cunningham, trois autres joueurs s’affirment comme des prospects plus qu’intéressants, de potentielles stars en devenir : Evan Mobley, Jalen Green et Jalen Suggs. Sans rentrer dans les détails du scouting des trois joueurs, réussir à en drafter un accélérerait grandement le processus de reconstruction d’OKC.

Et ensuite ? Et bien la chute est assez grande. Si on enlève le cas Jonathan Kuminga, annoncé numéro 5 par beaucoup mais qui amène certaines incertitudes, les prospects suivants, bien qu’intéressants, ne sont pas du niveau de ceux du top 4. Avoir un choix un peu plus bas serait donc un échec pour OKC, bien que le Thunder a clairement les armes pour remonter ensuite dans le classement via trade.

La lotterie, c’est donc notre finale NBA à nous, fans du Thunder ! Ce simple tirage au sort, qui ne dure au final que très peu de temps, permettra de récompenser ou non le tanking agressif de la franchise, ou au contraire le sanctionnera… Pour cet événement immanquable, on vous prépare d’ailleurs un dispositif spécial : on se donne rendez-vous sur notre chaîne Twitch, twitch.tv/wearethunderfr, afin de suivre ensemble en direct le tirage au sort ! Alors, on compte sur vous pour venir vivre ce moment qui s’annonce épique avec nous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s