Conférence de presse – Sam Presti

La saison du Thunder étant terminée, on a eu le droit à l’habituel ballet d’interviews. Si les joueurs se sont exprimés, l’interview la plus intéressante reste toujours celle de Sam Presti, qui aborde avec ses mots la stratégie de la franchise. Résumé de ses dires ici !

Sur les joueurs de l’effectif

Presti a d’abord encensé sa jeune star, Shai Gilgeous-Alexander. Il pense que le joueur de 3ème année a passé un cap dans sa progression. Il avoue avoir créé une possibilité pour SGA d’être le leader de l’équipe, et est surpris de ce qu’a pu produire le canadien, en endossant parfaitement le rôle qui lui a été donné. Par contre, il a indiqué que SGA n’était toujours pas à 100%, et que le repos laissé au guard a permis de potentiellement éviter une opération.

Mais élément le plus important : le GM a prévu d’avoir une grande conversation avec Shai cet été, dans l’idée une prolongation de son contrat.

Presti a aussi parlé de ses deux rookies, Theo Maledon et Aleksej Pokusevski. S’il a souligné l’importance de la prochaine intersaison pour la progression des deux joueurs, il a mentionné le fait que la G-League a été particulièrement utile à Poku, alors qu’il a insisté sur le professionnalisme et la personnalité de Maledon.

Il a aussi dit quelques mots sur Muscala, qui a eu une blessure sérieuse à la cheville en fin de saison et se dit honoré des mots qu’il a eu sur la franchise. Il a ensuite confirmé le fait que la mise au repos d’Al Horford était faite d’un commun accord.

Enfin, il a indiqué à quel point il était fan de Gabriel Deck et a souligné l’excellente mentalité de Lu Dort, que Nick Collison adore.

Pour conclure, il a pu globalement féliciter la maturité des jeunes joueurs du Thunder.

Sur la draft

Presti a rappelé d’abord que la draft était un élément indispensable pour la reconstruction de la franchise. S’il est bien plus simple de juste accueillir deux All-Star pour avoir une équipe compétitive, il faut prendre en compte l’écosystème dans lequel la franchise évolue, soit un petit marché peu attractif.

Presti a pu scouter pas mal de joueurs, même si les conditions n’étaient bien-sûr pas idéales pour lui. Il a réalisé de nombreuses réunions Zoom avec ses scouts, et appris de nouvelles choses sur le scouting via vidéo.

Le GM a ensuite indiqué se fier particulièrement au fit dans la culture de la franchise pour la draft, plutôt qu’au fit sur le terrain. Il souhaite acquérir des joueurs avec un caractère qui correspond à OKC, qui joue dur et ont de la résilience.

Enfin, il a confirmé le fait de vouloir potentiellement monter à la draft, car il le veut toujours. Mais il ne le fera pas à n’importe quel prix.

Presti a finalement avoué l’importance de la loterie, même s’il ne semble pas vraiment fan de son nouveau format…

Sur la reconstruction

Bon… Mauvaise nouvelle : Presti a directement indiqué que le chemin allait être long pour arriver à l’objectif de la franchise, soit être au sommet. Mais comme il l’a indiqué dans une des punchlines de son interview :

On ne veut pas de simples passages en Playoffs à OKC. On veut être bon sur le long terme, pendant de nombreuses années. Et ce futur s’appuie pour lui sur deux éléments qui sont l’ADN d’OKC, la Draft et le développement des joueurs. Il avoue que le chemin emprunté est sûrement le plus difficile, mais que c’est le seul chemin possible.

Pour lui, le développement des joueurs est un long processus, pas un simple événement, et est difficilement dissociable du fait de perdre des matchs. Néanmoins, il sait que les meilleurs joueurs peuvent rebondir après toutes ces défaites. Il est aussi conscient des critiques que ces défaites peuvent soulever, mais il était temps pour lui de se repositionner et replanifier la stratégie de la franchise.

Autre élément indispensable pour Presti : la flexibilité. Il est content de ne pas être fixé sur ce qu’il fait ou sur ce qu’il pense, mais de pouvoir s’adapter, que cela soit dans la construction de l’équipe ou sur le terrain.

Sur la particularité de la saison

Le dirigeant a dès le début de la conférence de presse remercié les testeurs COVID-19 qui ont accompagné l’équipe, à qui il a donné des maillots et qui ont pu être inclus sur la photo d’équipe.

Sur la saison, 14 325 tests ont été réalisés, et aucun n’est ressorti positif. Presti est aussi fier d’avoir fait passer la santé des gens d’abord, quitte à ne pas avoir de spectateurs en tribunes.

Pas de grande révélation de la part du GM, mais des mots qui confirment bien la nouvelle stratégie du Thunder : reconstruire par la draft pour avoir du succès à long terme.

Sources : Rylan Stiles, Brandon Rahbar et autres insiders du Thunder

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s