Thunder 106 – 122 Kings – Match #70

Toujours autant en difficulté, le Thunder enchaine défaites sur défaites puisque 21 des 22 dernières rencontres se sont soldées par un revers. Et on ne peut pas dire que ça ne nous arrange pas puisque ça nous permet de croire à un top 3 à la loterie. A voir si ça va continuer cette nuit face à des Kings en forme ?

Le Thunder va avoir fort à faire puisqu’en plus des absents « habituels » (SGA et Muscala), Daigneault devra faire sans ses 3 guards « majeurs » (Maledon, Jerome et Dort), tous les 3 blessés. Le coach du Thunder aligne donc le 5 suivant : Williams, Bazley, Pokusevski, Roby et Brown. Côté Kings, il y a aussi des joueurs indisponibles. Comme au précédent match, Fox, Haliburton et Barnes sont out mais sont rejoints par Marvin Bagley. Walton commence avec alors avec Wright, Hield, Harkless, Metu et Holmes.

Fil du match

A l’image de sa première mi-temps, le Thunder va être très bon d’entrée. Si on oublie les toutes premières minutes où les Kings vont appuyés là où ça fait mal, c’est à dire dans notre raquette, la suite va être totalement à notre avantage. Emmené par un Bazley inspiré et agressif, Oklahoma City va prendre le large grâce à une attaque de niveau NBA avec de la variété dans le jeu, de l’adresse et une série de 17 à 2 en milieu de quart. Si les Kings vont tenter de revenir quelques peu grâce à l’adresse retrouvée du duo Hield-Davis, c’est Kenrich Williams qui va permettre pendant un temps de conserver cette avance avec 7 points consécutifs. L’écart va se réduire légèrement suite à la rentrée des remplaçants mais le Thunder est devant au bout de 12 minutes, 32 à 27.

En début de 2e quart, le Thunder va être inarrêtable ! En attaque, que ce soit Bradley, Brown Jr ou Mykhailiuk, tout va nous réussir. OKC va d’ailleurs réussir ses 9 premières tentatives de la période que ce soit sur des drives bien sentis ou de loin. En plus de ça, les Kings vont buter sur notre défense et vont galérer à trouver des solutions face à notre impact physique. Mais la rentrée des titulaires en milieu de quart ne va pas permettre de continuer sur cette lancée. L’efficacité des 2 cotés du terrain va diminuer, surtout offensivement ou seule notre agressivité vers le cercle va nous donner des points (sur la ligne principalement). Les hommes de Walton vont eux retrouver du rythme toujours emmené par leur duo d’extérieur Hield-Davis qui nous fait mal, surtout à longue distance. Après avoir été mené de 14 points, Sacramento est donc de retour dans le match et n’est plus mené que de 3 points à la pause, 65 à 62 pour les visiteurs.

Mais qui dit 3e quart temps, dit catastrophe pour le Thunder … Si on avait été très performant globalement en attaque en première mi-temps, tout notre niveau offensif va se déliter. Tout le monde est en grande galère à part Williams et Pokusevski qui vont essayer de sauver les meubles. Bazley reste ultra volontaire mais n’est plus efficace et Roby est inexistant. Les Kings en profitent et se régalent des boulevards laissés par la défense d’OKC. Ils passent logiquement devant et créent très vite un écart de plus de 10 points. L’arrivée du banc ne va rien changer, bien au contraire, les Kings continuent d’artiller de loin et l’écart ne fait que gonfler avec un Harkless qui met enfin dedans et un Wright qui en rajoute une couche (7/11 à 3pts dans ce quart). Notre efficacité offensive de la première mi-temps n’est qu’un lointain souvenir, on force toutes nos actions et le résultat est sans appel … A la fin du quart, Sacramento mène 103 à 83 après avoir passé un 41-18 sur la totalité du quart temps.

Encore une fois, on aura le droit à un garbage time de 12 minutes ou presque … Une attaque qui continue à être catastrophique avec un Mykhailiuk qui rate tout ce qui tente, notamment de loin. Les Kings font le nécessaire pour conserver un écart important (+ de 20 points). Kenrich Williams va en profiter pour montrer que c’est bien le meilleur joueur du Thunder aujourd’hui avec des actions remarquables, que ce soit en attaque et en défense. Malgré un 16-0 en toute fin de match, le Thunder s’incline lourdement, 122-106 face à des Kings bien plus réguliers que nous. 

MVP

Pour le choix du MVP du jour, la décision a été prise assez vite puisqu’un joueur s’est démarqué que ce soit offensivement mais aussi défensivement. Et ce joueur, c’est Kenrich Williams. Dès le 1er quart, il a été efficace avec notamment 7 points consécutifs inscrits. Son activité et son énergie lui permettent d’avoir un impact important même quand il est un peu plus en difficulté en attaque, ce qui lui est arrivé durant le 3e quart. Au final, notre mulet préféré termine la partie avec 20 points à 8/15 au tir et un excellent 4/5 à 3pts. En plus de cela, il a été complet et partout avec 2 rebonds, 4 assists, 4 steals et 2 blocks. Comme très souvent, Kenrich Hustle Williams ne nous a pas déçu. Son investissement à toute épreuve lui permettra sûrement d’avoir un rôle important chez nous, on l’espère !

Débrief

Une attaque enfin performante, mais pendant une mi-temps …

Après une période très compliquée offensivement parlant et une série de matchs où notre attaque était très peu inspirée, le Thunder a montré sur ce match de très bonnes choses mais pendant seulement une mi-temps … Malgré l’absence de véritable meneur de jeu, on a pu voir durant ses 24 premières minutes un mouvement de balle intéressant, se terminant par des tentatives lointaines ouvertes ou par des paniers faciles près du cercle. D’ailleurs, cette première période est la meilleure de notre saison offensivement avec un pourcentage au tir excellent (62.2% FG) et un quasi parfait 6/8 à 3pts. En plus de l’adresse, les joueurs semblaient vraiment dans le mood du match, l’impression visuelle était excellente avec des joueurs inspirés, un collectif huilé et des joueurs qui se trouvent parfaitement. Au final, et on n’avait plus l’habitude de ça mais durant cette période, le Thunder a ressemblé à une vraie équipe NBA, ça faisait longtemps …

Pas de meneur = pas de création …

Si notre première mi-temps fut très bonne, du moins en attaque, ce fut bien moins le cas durant les 24 dernières minutes. L’absence de meneur a été très préjudiciable pour le Thunder car lorsque l’adresse a disparu pendant le 3e acte, aucun joueur n’a réussi à trouver des positions ouvertes pour lui même ou pour les autres et on a commencé à perdre des ballons bêtes. Le jeu s’est ralenti et notre niveau de création a largement baissé. Sans Maledon, Jerome, Dort (et aussi SGA), il est quand même évident que notre attaque n’allait pas tourné parfaitement pendant tout un match. 

Placé en meneur de jeu dès le début du match, Kenrich Williams a fait ce qu’il a pu mais le poste de meneur est un vrai métier. On a pu voir aussi Bazley beaucoup créé pour lui (ça il le fait plus régulièrement) mais aussi, il a tenté de faire briller ses coéquipiers (il a été bien plus efficace en 1ere MT qu’en 2nde dans ce registre). Et, que ce soit Pokusevski avec les titulaires ou Mykhailiuk avec le banc, ça été compliqué d’être performant dans ce domaine. Le serbe a été très discret dans la création avec seulement 2 assists alors qu’on pouvait plus l’attendre dans ce domaine et l’ukrainien a mis des points mais n’a que très peu souvent réussi à installer une attaque convenablement. 

En bref

Highlights

Les défaites s’enchaînent mais ce n’est pas pour nous déplaire puisqu’avec la victoire des Wolves cette nuit, le Thunder est désormais seul 3e pire bilan de la ligue (avec le même nombre de victoires qu’Orlando et Cleveland mais une défaite de plus). Plus que 2 matchs avant les vacances, l’avant dernier étant dans la nuit de vendredi à samedi, face à Utah à 2h (heure française).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s