Thunder 85 – 133 Trail Blazers – Match #49

Second match de l’énième back-to-back de la saison. Après une lourde défaite face aux Suns, le Thunder retrouvait dans la nuit les Blazers. Nouveau match compliqué face à une équipe dans la lutte pour les meilleures places de la conférence Ouest.

Au niveau des 5 majeurs, Maledon, Mykhailiuk, Pokusevski, Roby et Brown débutent la rencontre pour le Thunder. Côté Blazers, Terry Stotts aligne son 5 habituel depuis la trade deadline avec Lillard, McCollum, Powell, Covington et Nurkic.

Fil du match

Sans surprise, ce sont les Blazers qui prennent les devants dès le début du match. Après un run de 7-0 de Portland, le Thunder se met enfin en route. Moses Brown (l’ancien joueur des Blazers) marque le premier panier pour son équipe après deux lancers inscrits par Maledon. Toutefois, même face à une équipe réputée pour sa faible défense, le Thunder ne revient pas au score. Les joueurs enchainent les pertes de balle et les shoots ratés. Le jeu offensif d’OKC est plus que médiocre et permet au Thunder d’inscrire seulement 2 paniers en 8 minutes. Des tirs lointains de Maledon et de Jerome permettent au Thunder de marquer quelques points en fin de QT. Bradley profite de la présence de Kanter pour marquer facilement à l’intérieur mais ce bon passage offensif de l’équipe n’est pas bonifié. La défense d’OKC est trop faible et surtout l’attaque des Blazers est très forte, ce qui a pour conséquence d’agrandir encore l’écart. 19-35 à la fin du QT.

En ce début de deuxième QT, la second unit confirme son bon passage offensif de la fin du premier quart. Les jeunes du Thunder alternent bien entre pick and roll (Poku ou Jerome qui se servent de Bradley en poseur d’écran) et trois points en faisant bien circuler le ballon. Une défense retrouvée permet même au Thunder de passer sous la barre des 10 points d’écart après un joli run de 15-4. Malheureusement, ce « presque retour » n’a pas du tout plu à Carmelo Anthony qui enchaine 2 ficelles à trois points avant le retour des titulaires. Melo et Kenrich Williams accompagnent tous deux leur 5 majeur en enchainant les paniers. En fin de QT, les Blazers reprennent le dessus, en partie grâce au duo McCollum/Lillard. Les deux guards permettent à leur équipe de reprendre un avantage confortable avant la pause. 46-65

Le Thunder débute la seconde mi-temps de la même manière que la première. Les joueurs n’arrivent pas à créer offensivement, ils perdent des ballons bêtement et manquent d’adresse. Quelques paniers bien trouvés proche du cercle permettent à l’équipe de faire monter le score mais pas de réduire l’écart. L’attaque de Portland est bien plus forte que la défense d’OKC et l’écart continue de se creuser, les Blazers arrivent très vite à +30 dans le 3ème QT. A peine 3 minutes plus tard, Portland passe à +40 et OKC est désormais certains d’enchainer 2 énormes blow-out. La prestation du Thunder n’est vraiment pas belle et l’équipe coule totalement. Cela s’explique très simplement, l’équipe manque de talent mais surtout de rigueur défensive. La second unit du Thunder permet à l’équipe de retrouver de l’envie des deux côtés du terrain et du partage de ballon. On retrouve tout de suite du mouvement de balle en attaque et c’est beaucoup plus plaisant à voir bien que le niveau ne soit pas extraordinaire. Le garbage time a déjà débuté, ce qui permettra au moins d’avoir un match plus équilibré à partir de cette fin de 3ème QT. Le Thunder est mené 59-104 avant le début du dernier acte.

Comme face à Phoenix, le dernier QT n’a presque aucun intérêt tant l’écart est conséquent. On peut tout de même savourer le show Darius Miller à trois points en début de QT. L’ailier du Thunder enchaine deux shoots de loin et ça rentre qu’il y ait faute ou non peu importe. Ce n’est pas le seul joueur à inscrire des and one pour le Thunder, Kenrich Williams s’est lui aussi régalé en crossant Harry Giles III puis en marquant avec la faute à mi-distance. On s’arrêtera ici pour le fil du match, ça suffira. Le Thunder s’est pris une nouvelle fois une sacrée branlée. Fin du match 85-133.

MVP

C’est probablement le plus régulier, le plus sous-estimé et tout simplement le meilleur joueur du Thunder depuis les absences des cadres de l’équipe, Kenrich Williams est une fois de plus notre MVP de la rencontre. Avec 18 points, 5 rebonds, 2 assists, 1 contre, 0 ballon perdu et un joli 7/13 au tir, l’homme au mulet a été l’un des seuls à sortir une belle prestation. En plus de sa belle ligne statistique, c’est en grande partie grâce à lui que le Thunder a pu croire à un retour dans le deuxième QT. Il a une nouvelle fois été très à l’aise à mi-distance et dans ses finitions proche du panier tout en y ajoutant son énergie habituelle. Kenrich Williams assume pleinement son changement de rôle depuis que les cadres ne jouent plus. Kenny Hustle prend ses responsabilités dans le secteur offensif et ça lui va plutôt bien. En atteste son joli cross sur Harry Giles dans le garbage time.

Débrief

Un banc une nouvelle fois meilleur que les titulaires

Que ce soit au niveau du jeu ou de l’envie sur le terrain, le banc du Thunder s’est montré largement supérieur aux titulaires. Cette tendance se confirme match après match et pourtant Daigneault fait confiance aux mêmes joueurs (Roby et Brown en tête de liste). Williams et Bradley (les remplaçants poste pour poste de Roby et Brown) ont pourtant été les deux meilleurs joueurs du Thunder cette nuit. Plus globalement, cette tendance est bien plus large que 2 joueurs au cas par cas. Les titulaires ont bien souvent du mal à créer du jeu et perdent énormément de ballons (15 cette nuit sur 22 au total). Ces problèmes à la création ont aussi débouché sur une adresse catastrophique. Maledon finit la rencontre à 1/12 au tir après son excellent match face aux Suns, Pokusevski ne fait pas bien mieux avec un affreux 3/13 même s’il a été le seul titulaire à produire du jeu et du mouvement de balle, Mykhailiuk, lui aussi a manqué d’adresse en terminant sa soirée à 1/5. Le ratio +/- illustre lui aussi la différence d’efficacité entre les titulaires et la second unit puisque le meilleur ratio chez les titulaires est celui de Moses Brown (-39) alors que le pire ratio chez les remplaçants est celui de Justin Jackson (-7). Ce dernier a d’ailleurs été mauvais cette nuit et aurait eu sa place chez les titulaires puisqu’il termine la rencontre à 0/8 au tir.

Une défense une nouvelle fois à la ramasse

273. C’est le nombre de points inscrits par les adversaires du Thunder lors de ce back-to-back. C’est absolument énorme. Si le Thunder a pour habitude de mettre beaucoup d’envie dans ce secteur de jeu, ce ne fut pas le cas lors des deux derniers matchs. Cette nuit, l’équipe a semblé manquer d’envie, d’intensité et de rigueur en défense, surtout les titulaires. Ils ont manqué en combativité et ça a tout de suite été sanctionné par une des meilleures attaques de la ligue. Les nombreuses pertes de balle n’ont pas aidé sur les phases de transition mais surtout, contrairement à d’habitude, les joueurs ne faisaient pas les efforts pour les autres, ne venaient pas ou peu en aide et l’écart s’est logiquement creusé jusqu’à l’arrivée du bout de banc des Blazers. Si le banc du Thunder a su remettre un peu d’ordre dans cette défense face à une adversité un peu plus faible, cela n’aura pas suffit pour revenir ni même pour rester au contact des Blazers.

En bref

Highlights

Fin du back-to-back pour le Thunder qui s’est fait totalement exploser face aux Suns et aux Blazers. Deux bonnes défaites comptablement pour le tank mais il faudra vite oublier le contenu et proposer mieux dès le prochain match face aux Pistons. Rendez-vous mardi à 1h à la Chesapeake Energy Arena pour y affronter un concurrent direct au first pick.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s