Mavericks 127 – 106 Thunder – Match #46

Troisième match de suite pour le Thunder à la Chesapeake Energy Arena et avant dernier-match du home stand. L’équipe retrouvait les Mavs de Luka Doncic dans un match plutôt déséquilibré sur le papier. Les hommes de Mark Daigneault devaient être très performant pour espérer l’emporter en raison des multiples absences.

Le très grand nombre d’absences a poussé coach Daigneault à aligner un nouveau 5 inédit. Maledon, Mykhailiuk, Pokusevski, Roby et Brown ont débuté la rencontre. A contrario, Rick Carlisle a pu compter sur un effectif quasiment complet et a choisi de faire débuter Doncic, Richardson, Finney-Smith, Kleber et Porzingis.

Fil du match

Le match commence plutôt mal pour les deux équipes, surtout au niveau de l’adresse. Les deux équipes ont dû mal à se créer de bons tirs et chacune rate à sa manière. Les Mavs ont beaucoup de déchets à 3 points quand le Thunder force un peu trop proche du cercle. Porzingis lance le match des Mavs avec les 5 premiers points avant que ses coéquipiers se mettent en rythme. Côté Thunder, c’est Mykhailiuk qui se montre important en début de match. Le talent des Mavs est tout de même bien plus important et leur permet de créer un écart dès le milieu du 1er QT, encore une fois grâce à un Porzingis omniprésent en attaque. L’entrée de la second unit permet à Tony Bradley d’obtenir ses premières minutes sous le maillot du Thunder. Josh Hall a lui aussi le droit de fouler le parquet et en profite pour inscrire 7 points d’entrée. Les jeunes du Thunder s’en sortent plutôt bien en jouant simple en attaque et en se battant le plus possible en défense. 33-24 Mavs après 12 minutes.

Le Thunder débute très bien son second QT. Très bon sur pick and roll, Tony Bradley inscrit très vite ses 6 premiers points ! Côté Mavs, Doncic prend les choses en main pour essayer de garder l’avantage. Cependant, le talent du slovène ne suffira pas puisque Poku permet au Thunder de revenir au score à 41 partout. Ce bon passage ne durera pas puisqu’OKC a énormément de mal en défense. Si les joueurs se battent et mettent énormément d’envie, ils ont tous du mal à défendre leur vis-à-vis ainsi qu’à combler les écarts. Dallas en profite et reprend le lead. Les texans montrent que l’écart de niveau entre les titulaires des deux équipes est trop grand. Le Thunder est donc logiquement mené à la pause, en partie à cause de sa défense médiocre. 71-63.

Le retour des vestiaires est à l’image de la première mi-temps. Le Thunder se montre bon en attaque, en particulier grâce à un coup de chaud de Pokusevski. Malheureusement, les joueurs d’OKC ne sont pas aussi performant de l’autre côté du terrain et laissent Dallas creuser l’écart via leurs 2 stars. En effet, le Thunder est incapable de protéger son cercle, de défendre au large, de défendre sur les aides ou encore de défendre sur les pick and roll et les drives. Pour résumer, OKC est incapable de défendre et même en étant très plaisant en attaque, le Thunder reste derrière, 100 à 83, avant d’aborder le dernier acte.

Le début du 4ème QT sert de préparation au garbage time (si ce n’en est pas déjà la cas pour OKC), la second unit enchaine les erreurs défensives et les pertes de balle. Par conséquent, l’écart continue de se creuser. On retiendra de ce dernier QT que Josh Hall est de plus en plus intéressant, qu’il est capable de driver et de shooter que ce soit en catch and shoot ou en sortie de dribble. Malheureusement, malgré la large défaite, Daigneault aura fait le choix de ne pas donner de temps de jeu aux jeunes Shai Gilgeous-Alexander, Luguentz Dort ou encore Darius Bazley, dommage… Un peu de second degré ne fait pas de mal en parlant de cette lourde défaite mais parlons tout de même une dernière fois du match, Svi Mykhailiuk se sera régalé dans les dernières minutes de la rencontre. Que ce soit à 3 points ou plus près du panier, l’ukrainien s’est fait plaisir. Son bon passage n’aura évidemment pas permis au Thunder de revenir. L’équipe s’incline 127-106 face à une meilleure équipe des Mavs.

MVP

Pour la deuxième fois de la saison, Aleksej Pokusevski est notre MVP de la rencontre. En l’absence de Shai, Bazley, Dort et Horford, c’est Poku qui a été le joueur le plus important de l’équipe, surtout dans le secteur offensif. Le serbe termine la rencontre avec 21 points, 6 rebonds, 2 passes décisives, 8/17 au tir dont 3/10 de loin. Si l’adresse n’est pas exceptionnelle, Poku a su être très important dans d’autres domaines. Indispensable à la création, Poku était parfois un peu seul à pouvoir faire des différences. Même s’il n’a pas su mettre à profit sa création pour les autres, éliminer ses adversaires lui a permis d’inscrire plus de 20 points pour la seconde fois de la saison. Auteur d’un très gros coup de chaud en début de 3ème QT, il aura aussi permis à l’équipe de ne pas couler directement en sortie de vestiaire et d’y croire quelques minutes de plus. Toutefois, on peut une nouvelle fois lui reprocher son manque d’expérience. C’est justement après son coup de chaud que Poku a produit le plus de déchets avec des air balls et des pertes de balles. Il va falloir régler cela afin de passer un nouveau cap mais le rookie du Thunder semble être sur la bonne voie.

Débrief

Une défense à l’ouest

On ne pourra pas enlever à l’équipe le fait qu’elle a été séduisante du début à la fin dans le secteur offensif et ce malgré un manque de talent et de création. En revanche, de l’autre côté du terrain, les joueurs se sont montrés en énorme difficulté pendant toute la rencontre. On le disait dans le fil du match, l’équipe a été totalement incapable de défendre, peu importe le registre. Les Mavs trouvaient facilement des shoots ouverts, rentraient facilement dans la raquette et aucun joueur du Thunder arrivait à défendre sur son vis-à-vis. Une fois les décalages créés, les jeunes d’OKC mettaient toute l’envie du monde pour les combler par des aides défensives, en vain. Si personne n’a marqué plus de 25 points chez les Mavs, ce n’est pas parce que leurs stars ont été limitées, c’est simplement car elles n’avaient pas besoin de scorer plus que ça. Porzingis s’est montré à son avantage dans le 1er QT sans aucun problème. Doncic quant à lui a choisi d’accélérer dans le deuxième puis dans le début du 3ème QT pour préserver l’avance des siens. A aucun moment l’un des deux joueurs a semblé en difficulté pour attaquer. On peut regretter l’absence de Lu Dort qui aurait pu limiter Doncic et montrer l’exemple sur les aides. Les Mavs finissent la rencontre avec 127 points marqués dont 71 dans la 1ère mi-temps, c’est beaucoup trop !

Une équipe homogène

Cette impression est souvent ressortie lorsque Shai fut absent, tous les joueurs du Thunder ont plus ou moins le même niveau et il n’y a presque aucun écart de talent entre la second unit et les titulaires. Le fait que l’équipe soit homogène est à la fois une force, mais aussi une faiblesse. Chaque joueur est capable de scorer a minima et même de se créer son propre shoot (hormis les pivots Brown et Bradley). D’ailleurs, tous les joueurs ont passé la barre des 5 points assez facilement et 6 d’entre eux ont inscrit 10 points ou plus. Malheureusement, si tout le monde est capable d’apporter, personne n’est capable d’élever totalement son niveau de jeu pendant un long moment. Si certains ont eu des coups de chaud comme Poku dans le 3ème QT, Bradley dans le deuxième ou encore Hall lors de sa première rentrée en jeu, aucun des joueurs présent sur le terrain n’était capable d’élever son niveau et d’emmener l’équipe vers la victoire. Les jeunes montrent du potentiel mais le talent et l’expérience ne sont pas encore assez présent pour espérer gagner sans les titulaires habituels.

En bref

Highlights

Troisième défaite de suite pour les désormais « jeunes » du Thunder. Sans les vétérans, les joueurs d’OKC se montrent une nouvelle fois plaisant à voir jouer mais manquent de talent pour espérer mieux. Cependant, les babies du Thunder progressent et conduisent le tank de la plus belle des manières ! Prochain RDV face aux Raptors jeudi à 2h, pour un match qui compte double pour la lotterie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s