Thunder 112 – 103 Timberwolves – Match #43

Deuxième match en deux jours pour les hommes de Mark Daigneault qui retrouvent les Wolves pour conclure un road trip très chargé. Une nouvelle fois, le coach devra faire avec de nombreuses absences face à un concurrent au tanking. Bonne nouvelle dans l’optique d’une défaite qui permettrait au Thunder de se rapprocher du 1st pick et d’en éloigner les Wolves.

Encore une fois, les absents sont nombreux mais ne sont pas les mêmes que la veille côté Thunder. Cette fois, SGA, Maledon, Pokusevski, Roby et Brown composent le 5 majeur. Du côté de Minnesota, Rubio, Edwards, Layman, Vanderbilt et Towns débutent la rencontre.

Fil du match

Comme face aux Rockets un jour plus tôt, le match ne débute pas de la meilleure des manières pour les joueurs du Thunder. Rubio et Towns font mal à la faible défense d’OKC, que ce soit à 3 points ou en attaquant le cercle. L’équipe de l’Oklahoma peut compter sur le retour de SGA pour proposer de meilleures choses dans le secteur offensif. Comme d’habitude, le canadien prend les choses en main dès le début du match et gère la création pour lui et pour ses coéquipiers, ce qui permet à l’équipe de faire un joli run de 17-4. La défense s’est elle aussi réglée pour permettre ce run en fermant l’accès au cercle à Towns, quitte à s’y mettre à plusieurs. Malgré un un « double-dunk » raté honteusement par Maledon, le Thunder a l’avantage à la fin du QT. 25-22

Bien emmené par Ty Jerome, la second unit rentre dans le match de la bonne manière. Offensivement, tout le monde participe, le ballon circule bien et les joueurs mettent du mouvement, bien plus que la nuit précédente face aux Rockets. C’est en défense que les remplaçants ont plus de mal. Ils encaissent quelques points en transition et ont du mal à défendre le cercle, pas surprenant puisque Moses Brown accompagne la second unit. Les titulaires (sans Brown) sont de retour en milieu de QT et le jeu offensif est toujours plutôt bon. SGA reprend son rôle d’initiateur d’attaque tout en attaquant le cercle quand il le faut. En défense, les joueurs acceptent d’encaisser quelques trois points afin de mieux protéger le cercle et prennent à deux KAT. Le Thunder est toujours devant à la pause. 57-52

Comme d’habitude, le Thunder a du mal en sortie de vestiaires. Seulement 5 points de Poku à se mettre sous la dent en autant de minutes. Les Wolves n’ont pas profité de ce passage à vide d’OKC pour prendre l’avantage, ils se sont contentés de revenir au score. Ce retour n’a d’ailleurs pas plus à SGA et ses coéquipiers puisque le meneur à accéléré en milieu de QT pour mettre un run de 11-0. Un run en appelle un autre puisque les Wolves se relèvent avec un run de 12-2. OKC reste tout de même devant à la fin du QT grâce à un excellent SGA. 83-76

Pour débuter le dernier QT, la second unit est sur le terrain et se débrouille plutôt bien. 1’30 moyenne puis le Thunder s’offre un nouveau run de 13-0, notamment grâce à un très bon Svi Mykhailiuk auteur de deux 3 points de suite et d’une passe décisive pour un 3 de Williams ! En sortie de TM, les joueurs du banc continuent de creuser l’écart grâce à un bon collectif et une adresse folle à 3 points ! Ils plient presque le match avec plus de 15 points d’avance en milieu de QT, avant le retour des titulaires. KAT et ses coéquipiers tentent de revenir avant qu’il ne soit trop tard. Malheureusement pour eux, les Wolves ne parviendront jamais à combler ce retard, bien qu’ils soient revenu à moins de 10 points. L’écart était trop grand et OKC a su garder son avance jusqu’à la fin de la rencontre. Victoire du Thunder ! 112-103

MVP

Shai Gilgeous-Alexander signe son retour de la meilleure des manières en étant notre MVP de la rencontre. Le canadien a sorti une performance XXL face aux Wolves avec 31 points, 3 rebonds, 4 passes, 1 interception et 2 contres. Comme souvent, le presque All-Star s’est comporté en véritable leader offensif en cherchant à concerner tous ses coéquipiers et sans forcer pour scorer. Shai a su accélérer aux bons moments pour mettre fin aux runs adverses ou pour accentuer ceux de son équipe. A l’image de la prestation collective, SGA a aussi été très adroit de loin (4/6). Sans être transcendant, le leader du Thunder a bien géré l’avance de son équipe en fin de match, que ce soit en gardant le ballon le plus possible pour faire tourner le chrono ou en inscrivant les derniers lancers pour enterrer définitivement les Wolves.

Débrief

Une adresse extérieure exceptionnelle !

Comme lors du match face aux Grizzlies il y a un peu plus d’une semaine, les joueurs ont fait preuve d’une adresse totalement folle ! L’équipe termine la rencontre avec des pourcentages énormes à 3 points (21/37 57%) ! Si les joueurs ont été extrêmement adroit, c’est en grande partie grâce à la fluidité du jeu offensif. Après un match très médiocre dans ce registre face aux Rockets, les joueurs du Thunder ont su parfaitement rebondir. Le retour de SGA a fait un grand bien aux attaques d’OKC, puisque, comme évoqué plus tôt, Shai a été excellent dans son rôle d’initiateur d’attaque et de leader offensif. Le ballon a très bien circulé et les joueurs ouverts ont été trouvés très facilement pendant toute la durée de la rencontre.

On peut à présent parler des performances individuelles en terme d’adresse. En effet, bien faire tourner le ballon c’est une chose, rentrer ses shoots en est une autre et, tout le monde ou presque a réussi à être adroit. Ty Jerome, le meilleur shooteur de l’équipe termine avec un magnifique 5/5, Williams 2/2, Mykhailiuk 2/5, Jackson 1/3. Si l’on commence par citer les joueurs du banc, c’est tout simplement parce que ce sont eux qui étaient présents sur le terrain lorsque le Thunder a fait un gros écart en étant très adroits de loin dans le dernier QT. Cependant, les titulaires ont eux aussi été excellent à longue distance. Shai termine la rencontre à 4/6, Maledon à 3/7, Poku à 3/8 et Roby 1/1.

Un nouveau gros match du banc

On a déjà un petit peu parlé du niveau de la second unit en évoquant son excellente adresse extérieure mais ce serait trop réducteur de résumer le match des remplaçant à quelques tirs de loin. Comme lors du match précédent face aux Rockets, le rôle du banc a été fondamental dans la victoire cette nuit face aux Wolves. Très souvent accompagné par Moses Brown, les remplaçants ont su à chaque fois préserver voire même augmenter l’écart acquis par les titulaires. Avec une défense disciplinée et une attaque tournée vers le collectif, la second unit a su mettre à profit la bonne adresse extérieure de l’équipe en jouant très vite les transitions. Les remplaçants ont aussi trouvé la solution sur demi-terrain lorsqu’il le fallait. Comme face aux Rockets, le banc a un meilleur ratio +/- que les titulaires. +12 pour Svi, +11 pour Jerome et Jackson, +8 pour Williams et +10 pour Brown qui a joué de nombreuses minutes avec la second unit. Aucun des 4 autres titulaires n’a un ratio +/- positif !

En bref

Highlights

Deuxième victoire de suite dans ce back-to-back. OKC termine son road trip de la meilleure des manières et peut rentrer à la maison avec le sentiment du devoir accompli. Après deux wins face à des concurrents direct aux dernières places, le Thunder semble trop fort pour tanker. Prochain match face aux Grizzlies jeudi à 1h !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s