Grizzlies 122 – 128 Thunder – Match #39

Premier back-to-back depuis le All-Star Game pour le Thunder. OKC retrouve les Grizzlies de la ville dont on ne doit pas prononcer le nom sur twitter « MEMPHIS » (pas de censure dans nos articles). Daigneault devra faire avec de nombreuses absences après la défaite face aux Knicks. Ce n’est pas plus mal car en cas de victoires, les joueurs vont vouloir aller chercher le play-in.

Le 5 du Thunder est composé de Shai Gilgeous-Alexander, Ty Jerome, Justin Jackson, Aleksej Pokusevski et Moses Brown. Daigneault a été contraint d’aligner un nouveau 5 inédit en l’absence de Maledon, Dort, Bazley, Hill, Horford, Hall, Ariza et Mykhailiuk. Côté Memphis, Morant, Brooks, Anderson, Bane, Valanciunas débutent la rencontre.

Fil du match

OKC débute plutôt bien la rencontre, notamment via Poku auteur de 5 points d’entrée en transition. Dans le secteur offensif, Shai a très vite pris le relais pour créer sur demi-terrain, que ce soit pour lui ou pour les autres. De l’autre côté du terrain le Thunder se retrouve une nouvelle fois en difficulté sur pick and roll, Moses Brown doit faire d’énormes progrès dans ce registre s’il veut avoir un avenir en NBA. L’entrée de Roby au poste 5 puis de Muscala n’arrange d’ailleurs pas les problèmes défensifs du Thunder. Les Grizzlies enchainent les floaters sans aucun ajustement de la part des joueurs d’Oklahoma City. Les hommes de Daigneault s’en sortent tout de même plutôt bien à la fin du 1er QT. 31-28 Memphis

En l’absence de Shai, Williams prend les choses en mains dans le secteur offensif pour débuter le second QT. Pendant quelques possessions les Grizzlies ont défendu en zone. Pas de problème pour la second unit du Thunder qui a facilement trouvé la solution pour scorer et faire revenir les Grizzlies en défense individuelle. Toutefois, si les Grizzlies se cherchent en défense, ils savent exactement quoi faire en attaque. Attaquer le cercle, chercher des floaters, des drives puis jouer sur Valanciunas. Le Thunder souffre et ne trouve pas la solution pour défendre à l’intérieur. Le retour des titulaires ne fait pas de bien aux joueurs d’OKC. SGA est très bien défendu par Brooks et scorer devient de plus en plus compliqué. Les Grizzlies en profitent pour faire un premier petit écart. Chose qui ne plait pas à Shai qui met un petit coup d’accélérateur pour bien terminer la mi-temps. 62-55 Memphis

Après 2 premières minutes timides en sortie de vestiaire, le Thunder retrouve des couleurs grâce à un excellent Pokusevski qui atteint son record en carrière, des shoots à 3 points de Jackson et de Jerome puis un SGA en leader offensif accompagné par Jerome balle en main. Tous ces efforts ne seront malheureusement pas récompensés car le Thunder n’arrive toujours pas à protéger son cercle et les nombreuses pertes de balles offrent des paniers faciles aux Grizzlies. 100-90 Memphis

Williams, Muscala puis Miller mettent le Thunder sur de bons rails à trois points dans le début du dernier QT. La second unit arrive même à revenir au score à 8 minutes de la fin du match. Ensuite, Poku permet à l’équipe de repasser devant en milieu de QT avant que Miller offre 4 points d’avance à OKC ! Le retour de Shai se fait de la meilleure des manières avec un 3 d’entrée, les joueurs du Thunder arrivent à emballer le match idéalement et créent un écart conséquent. Memphis n’arrivera jamais à revenir et un Shai en véritable leader continue à porter l’équipe jusque la fin de la rencontre. Victoire du Thunder face à un concurent potentiel au play-in ! 128-122 Oklahoma City

MVP

ALEKSEJ POKUSEVSKI EST NOTRE MVP !!! Pour la première fois de la saison Poku est notre MVP ! Le numéro 17 de la draft 2020 a battu son record en carrière avec 23 points, accompagnés de 10 rebonds, 4 passes, 1 interception, 1 contre et un très joli 5/8 à trois points ! Poku a sorti un match très complet en montrant de très bonnes choses, que ce soit balle en main, à la création, en poseur d’écran, à la pénétration et le tout avec une très bonne adresse ! On sait que Poku a toujours osé tenter, c’est le cas depuis le début de la saison mais pour la première fois, il a su être très propre et intéressant dans tous les secteurs du jeu. Evidemment on aurait pu donner une nouvelle fois le MVP à Shai Gilgeous-Alexander, encore auteur d’un très bon match, surtout dans les dernières minutes où il a su élever son niveau pour offrir la victoire à son équipe. Cependant, Poku mérite clairement d’être récompensé pour son match référence.

Débrief

Une adresse exceptionnelle

C’est sûrement l’élément le plus important de la victoire du Thunder, l’adresse des joueurs a été exceptionnelle ! Souvent en difficulté dans ce secteur de jeu, le Thunder a été très adroit dans la soirée d’hier face aux Grizzlies en shootant à 58% (42/73) dont 52% de loin (16/31). Une performance de très haut niveau largement au dessus des standards de la ligue et encore plus de l’équipe. A titre indicateur, la meilleure équipe à 3 points de la ligue (les Nets) shoot à moins de 41% à 3 points en moyenne. La performance du Thunder est donc extrêmement bonne bien qu’elle ressemble plus à un coup de chaud qu’à une progression dans ce secteur de jeu.

On parlait déjà de l’adresse extérieure de Poku (5/8) dans la rubrique MVP et ce n’est pas le seul à avoir été excellent de loin. Shai finit la rencontre à 4/6 de loin, Miller à 2/3, Williams à 1/1, Muscala à 1/2, Jackson à 1/3. Seul Ty Jerome a de mauvais pourcentages en terminant la rencontre à 2/8 malgré un très bon match de sa part.

La défense intérieure une nouvelle fois très faible

Si l’adresse extérieure a permis au Thunder de remporter la rencontre, la défense intérieure aurait pu faire basculer la rencontre de l’autre côté. Pour une fois, OKC a totalement dominé son adversaire au rebond (46 à 32). Cependant, que ce soit Moses Brown, Mike Muscala ou encore Isaiah Roby, qui ont été chargé de défendre au poste 5, personne n’a su défendre sur les drives des guards adverses qui se sont régalés sur des floaters tout au long de la rencontre. Valanciunas s’est lui aussi montré dominant à l’intérieur en finissant la rencontre en 16/14/4. Heureusement, contrairement au Thunder, les joueurs de Memphis n’ont pas été adroit de loin et terminent la rencontre à 32% à 3 points (7/22).

En bref

Highlights

Après un très mauvais match face aux Knicks, le Thunder s’est bien repris face aux Grizzlies en back-to-back. Malgré de nombreuses absences le Thunder se montre une nouvelle fois trop fort pour tanker et semble destiné à finir dans le ventre mou ou au mieux de jouer le play-in. Prochain match face aux Bulls de Billy Donovan mercredi à 1h heure française.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s