Hamidou Diallo transféré !

L’aventure d’Hamidou Diallo à OKC, c’est terminé ! Grosse surprise la nuit dernière, avec l’annonce du trade du guard, en partance pour Detroit en échange d’un second tour de draft et de Svi Mykhailiuk !

On s’attendait à un trade de George Hill, d’Al Horford voir de Mike Muscala, mais c’est finalement Hamidou Diallo qui est le premier joueur transféré pendant la saison. Blessé depuis quelques matchs, on espérait un retour du new-yorkais dans les prochains jours. Un retour qui ne se fera donc jamais.

Drafté en 45ème position en 2018, Diallo a ensuite rapidement signé un contrat de 3 ans avec le Thunder. Sa saison rookie aura marqué les esprits, tant par ses passages très intéressants quand il a eu sa chance en sortie de banc, que par son exceptionnel concours de dunk.

Dès sa première année, Diallo a fait parler son énergie et son intensité pour gagner une petite place dans la rotation. Mais déjà plusieurs petites blessures ont freiné sa progression. Après de nombreux trades et une revue complète de l’effectif, beaucoup d’espoirs étaient placé en lui pour son année 2.

Mais celle-ci ne s’est pas vraiment passé comme prévu. Malgré son éthique de travail, Diallo est encore trop brut, pas vraiment capable de s’exprimer offensivement, et n’a toujours pas de tir. Au final, à comparer d’autres prospects de l’effectif (Dort ou Bazley par exemple), il montre peu, et la hype Hamidou a bien diminué à l’amorce de cette saison 2020-2021.

Mais cette année, comme nous l’avons expliqué à plusieurs reprises dans nos podcasts et articles, Diallo est bon, voire très bon. Dans un rôle et un environnement qui lui convient parfaitement, en sortie de banc avec des responsabilités, il prouve qu’il peut être efficace près du cercle, régulier et qu’il peut apporter balle en main. Pour être honnête, on s’attendait donc à le voir prolongé par Sam Presti, pour un salaire moyen mais honnête. Il n’en sera donc rien. Le joueur le plus ancien de l’effectif n’est donc plus là, et c’est désormais… Darius Bazley qui est là depuis le plus longtemps !

Pourquoi ce trade ?

Quand on regarde la première partie de saison d’Hamidou Diallo, on peut vraiment se poser des questions sur l’intérêt de ce trade. Mais deux raisons semblent se dégager :

  • Sam Presti ne voulait pas payer Hamidou Diallo cet été. En fin de contrat, le guard allait prétendre à un salaire pas énorme mais correct, sur plusieurs années. Le GM d’OKC n’a donc pas eu envie de parier sur lui sur les prochaines années et de bloquer son salaire dans le salary cap du Thunder.
  • Son fit n’est pas idéal et son potentiel est considéré comme limité. Comme je le dirais un peu plus tard, ce trade est encore un exemple du changement de stratégie et de culture pour le Thunder, qui parie de plus en plus sur des joueurs intelligents et avec de bons fondamentaux, plutôt que sur des athlètes dominants. Ensuite, Diallo ne rentrait peut-être pas avec la vision qu’a le staff et le Front Office de l’effectif sur le moyen terme, à contrario de Dort, Bazley, Maledon etc.
  • Doit-on considérer ce trade comme un acte de tanking ? Diallo était en effet une pièce importante pour OKC cette année, et ses performances ont permis à OKC de remporter plusieurs matchs…

Ce choix a donc probablement été fait pour ne pas perdre Diallo contre rien cette intersaison, mais que vaut réellement la contrepartie ?

Que dire de la contrepartie ?

Svi Mykhailiuk et un second tour. De premier abord, cette contrepartie n’est pas exceptionnelle. Les seconds tours sont très souvent échangés, et celui récupéré est en plus dans de nombreuses années. S’il arrive d’avoir des bonnes surprises à la draft au delà du choix 30 (coucou Théo), cela reste assez rare, et il est possible de voir ce choix de nouveau échangé dans le futur.

La venue de Mykhailiuk est plus intrigante. Lui aussi drafté au second tour en 2018 puis signé par les Lakers, Svi a rapidement été tradé à Detroit, où il a réalisé l’année dernière une plutôt bonne saison. Réputé bon shooteur, l’ukrainien a montré qu’il pouvait apporter, avec un très bon 40% à 3pts en 5 tentatives. Il a un profil complétement opposé à celui de Diallo : poste 3 qui joue beaucoup off-ball, en spot-up ou en sortie d’écran pour sanctionner la défense avec son tir. De plus, s’il a un profil de shooteur, il est dur au mâle et peut un minimum défendre.

Cette année a été un peu plus compliquée pour lui, puisqu’il n’a pas beaucoup eu de temps de jeu en début de saison. Mais il s’est accroché pour sortir de son passage à vide et revoir un peu le terrain chez les Pistons. On espère qu’il se relancera complétement à OKC.

Deux derniers éléments sur lui : si Svi est conservé dans l’effectif plus de quelques mois, ce trade sera un exemple fort de l’évolution de culture et d’envie côté OKC. Fini les joueurs très athlétiques mais avec des skills et un shoot parfois douteux. Désormais, on cherche des joueurs avec du shoot, des fondamentaux et du QI Basket, à l’image de la dernière draft. Enfin, il n’est pas du tout exclu de voir l’ukrainien dans un autre trade les prochaines semaines, ou tout simplement pas conservé par OKC…

Les vestiges de l’air Westbrook sont maintenant complétement détruits du côté d’OKC après ce trade. Malgré tous ses défauts et ses limites, Diallo était un joueur important et attachant de l’effectif, bien qu’un peu polarisant. Avec un petit pincement au cœur, on ne peut que lui souhaiter de réussir chez les Pistons !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s