Thunder 78 – 87 Mavericks – Match #35

Le Thunder retrouve les terrains après 3 jours de repos suite à la défaite face aux Nuggets. OKC affronte les Mavs à Dallas avant de conclure la 1ère partie de saison demain à San Antonio. Dernier back-to-back donc pour les joueurs qui auront droit à un repos bien mérité pendant la semaine du all-star break.

Pas de surprise dans le 5 majeur du Thunder. Shai Gilgeous-Alexander – Maledon – Dort – Bazley – Horford débutent le match. Concernant nos adversaires, l’équipe de Dallas devra faire sans Luka Doncic. Brunson – Richardson – Finney-Smith – Kleber – Porzingis démarrent.

Fil du match

Dans ce premier QT, on retrouve deux équipes d’un niveau plutôt semblable qui se rendent coup pour coup. Léger avantage pour les Mavs, bien emmené par Jalen Brunson qui a de grosses responsabilités balle en main. Porzingis participe au jeu offensif en alternant jeu intérieur/extérieur. Burke et Hardaway Jr. viennent compléter le travail en sortie de banc. Concernant le Thunder, on remarque que Shai est très discret dans ce début de match. Le canadien laisse Horford puis Bazley s’exprimer offensivement. Shai se met petit à petit en route lorsque la second unit rentre sur le terrain. 23-25

Le second QT se fait de manière plus poussive pour les joueurs du Thunder. Dans les 6 premières minutes, seul Kenrich Williams et Théo Maledon ont réussi à scorer pour OKC. Malgré un score toujours équilibré, les Mavs semblent un poil plus en jambe. Ils trouvent plus facilement l’accès au cercle face à une défense assez médiocre de la part des remplaçants. Le retour des titulaires n’arrange pas les choses, les shoots ne rentrent pas et SGA n’arrive pas à faire de différences face à un bon Finney-Smith. OKC s’en sort plutôt bien en étant mené 42-49 à la mi-temps.

Le 3ème acte démarre sur les mêmes bases que le deuxième. On comprend petit à petit qu’on aura droit à une sacrée purge. SGA n’étant pas dans un bon soir et Doncic ne jouant pas, les deux équipes ont énormément de mal à créer et manquent d’adresse, surtout OKC. Pertes de balles, shoots forcés, manque de mouvement, absolument rien ne fonctionne pour OKC et l’écart se creuse. Sans être bon, les Mavs mènent de 14 points et ça pourrait être bien pire. 61-75

Le dernier quart sera 12 minutes de calvaire. On est souvent très positif concernant les matchs du Thunder mais cette fois-ci ce n’est pas possible. Le match est une véritable purge, Dallas marque 3 points dans les 7 dernières minutes du match, c’est affreux. Malgré cette fin de match horrible des Mavs, le Thunder est trop loin et trop mauvais pour revenir au score. Résultat, même en gagnant le dernier QT sur le score incroyable de 17-12, le Thunder s’incline 78-87. On tient à féliciter les fans ayant regardé cette purge en pleine nuit pour arriver fatigué au travail ou à l’école, bravo à vous ! La stat du match : le Thunder a marqué plus de points à la mi-temps face aux Wolves début février (83 points) qu’aujourd’hui dans la totalité du match face aux Mavs.

MVP

On a trouvé un point positif à cette magnifique rencontre, Ty Jerome est notre MVP pour la première fois ! Le meneur du Thunder aura eu besoin de 3 petits matchs pour être élu meilleur joueur de l’équipe, preuve de sa belle adaptation au sein du roster. 13 points, 3 rebonds, 2 passes, 1 interception et surtout 71% au tir. Jerome est d’ailleurs le seul joueur de la rencontre à dépasser la barre des 50% au tir, encore une stat qui montre le niveau catastrophique des deux équipes. Une nouvelle fois à l’aise de loin (3/4 à 3 points) Ty Jerome est le seul à s’être montré menaçant derrière la ligne à 3pts. En plus de sa bonne adresse, le guard n’a pas perdu 1 seul ballon et a fait un match très propre du début à la fin. Toujours à l’aise balle en main et dans le jeu sans ballon, Jerome continue de se faire sa place dans l’effectif en l’absence de George Hill et mériterait d’avoir des minutes au retour de ce dernier.

Débrief

Une équipe totalement hors de rythme

Après 3 jours sans match, les joueurs du Thunder semblaient totalement hors de rythme cette nuit. Simple match sans ou relâchement après ces jours de repos ? Pas facile d’y répondre mais toujours est-il que rien ne fonctionnait cette nuit. Une adresse absolument catastrophique (33% au tir, 23% de loin, 65% aux lancers), très peu de mouvement de balle et de passes décisives (13), on peut « féliciter » l’équipe pour leur nombre de ballons perdus (seulement 8). Mais ce petit chiffre s’explique surtout par le fait que personne n’était capable de créer balle en main et d’entreprendre autre chose que des passes inutiles.

Comme évoqué dans la rubrique MVP, personne hormis Ty Jerome n’a joué à son niveau habituel. Tout le monde est plus ou moins coupable de ce mauvais match et c’est la raison pour laquelle on ne souhaite tomber sur personne. Cependant, on sent tout de même que dès que Shai Gilgeous-Alexander est dans un mauvais jour, toute l’équipe le suit et se retrouve dans le dur. Ce fut particulièrement le cas cette nuit. Personne n’a su prendre le relai lorsque SGA n’arrivait pas à faire de différences (d’ailleurs très bien défendu par Finney-Smith).

Une bien meilleure défense que face à Denver

Trois jours plus tôt, OKC encaissait 126 points face à Denver. Ce fut bien mieux cette nuit avec seulement 87 points marqués par les Mavs. On a retrouvé une défense bien plus concernée et disciplinée, surtout au niveau des lignes extérieures. Les joueurs du Thunder ont su limiter les Mavs à 8/40 de loin. Concernant le secteur intérieur, OKC a aussi profité du fait que Dallas ne possède pas de joueurs aussi talentueux que Jokic. Certes, Porzingis est un très bon intérieur mais son jeu repose en partie sur son shoot extérieur. L’absence de Doncic a aussi permis aux joueurs d’OKC de moins souffrir sur les drives et donc de moins subir à l’intérieur.

Toutefois, même si la défense du Thunder a su élever son niveau de jeu par rapport au dernier match, il est important de préciser que les joueurs de Dallas ont fait un match catastrophique et en dessous leur niveau habituel. Ils ont à peine mieux shooté que les joueurs du Thunder (38% au tir) et eux aussi ont manqué de créativité dans leur jeu collectif.

En bref

Highlights

Premier match du back-to-back terminé. Le Thunder va devoir vite passer à autre chose s’il veut terminer sur une bonne note avant le all-star break. Prochaine rencontre cette nuit face aux Spurs de San Antonio. Rendez-vous à 3h heures françaises.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s