Thunder 113 – 122 Grizzlies – Match #28

Premier match d’une série de 3 à l’extérieur pour le Thunder. OKC retrouve les Grizzlies de Ja Morant plutôt en forme depuis le début de saison. L’occasion pour le Thunder de se remettre de la défaite dans le clutch face aux Blazers ou de poursuivre le pilotage du tank.

Shai Gilgeous-Alexander est enfin de retour pour le Thunder. Notre futur All-star commençait à nous manquer. Malheureusement, Horford est au repos. 2 matchs d’affilés pour un si bon joueur, ce n’est pas une bonne idée pour tanker. Le 5 du Thunder est donc composé de Maledon – SGA – Dort – Bazley – Roby. Côté Grizzlies, Morant – Brooks – Allen – Anderson – Valanciunas débutent la rencontre.

Fil du match

Le match débute assez tranquillement des deux côtés. Le Thunder prend ses marques à 3 points via SGA, Roby et Bazley puis alternent avec de l’agressivité vers le cercle et un bon mouvement de balle. Côté Grizzlies, on sent d’entrée une équipe complète où tout le monde est capable de marquer. Attention à l’impact de Valanciunas dans la raquette face à Roby. 16-13 pour OKC.

En parlant de Roby, il commence à se montrer mais de la pire des manières possibles. Ciblé en défense, maladroit en attaque, il est assez négatif pour le Thunder dans ce début de match et Memphis profite de son mauvais passage pour passer devant. Tous les paniers marqués par les Grizzlies se font dans la raquette face à Roby. Les remplaçants font petit à petit leur entrée, Diallo et Williams mettent de l’impact physique et de l’agressivité dès leurs premières minutes sur le parquet. Memphis repasse devant, 28 à 26.

Le but n’est pas de s’acharner sur notre pauvre Roby mais sa sortie a tout de suite amélioré la défense intérieure. Muscala est bien plus fort en défense, c’est dire le niveau de Roby… Offensivement, le Thunder n’a pas été très intéressant en fin de QT. L’arrivée de la second unit se fait timidement et nous avons seulement un 3 points de Maledon à se mettre sous la dent pour conclure le 1er acte. 31-30 en faveur d’Oklahoma City.

Le retour de SGA permet à Daigneault d’aligner un 5 full bench composé de Miller, Diallo, Jackson, Williams, Muscala. Tout le monde participe au jeu offensif de l’équipe (les 10 joueurs ont déjà marqué) et s’implique défensivement. Les deux équipes continuent à faire jeu égal. 41-41

Dort et Bazley font leur retour mais le jeu du Thunder se dégrade. OKC enchaine les pertes de balles et Ja Morant se régale en contre attaque. Malgré un 3 de Muscala, Daigneault est obligé de prendre TM pour recadrer ses joueurs. Ça manque de mouvement en attaque et les Grizzlies en profitent avec des mains actives. 48-44 pour Memphis.

Autant Roby est très mauvais en défense, autant inventer des fautes pour tirer dessus, c’est un peu facile et malhonnête de la part des arbitres. Heureusement, Daigneault est là pour challenger. Mis à part cette action incompréhensible, la fin de 1ère mi-temps est très rythmée par les 2 équipes. Le trio SGA, Dort, Bazley porte l’équipe en fin de QT. Comme depuis le début du match, aucune des deux équipes arrive à faire le moindre écart. Les Grizzlies mènent d’un point, 57-56 à la pause.

Au retour des vestiaires, la bonne adresse du Thunder est en chute libre. Les échecs à 3 points s’enchainent. Les Grizzlies, bien plus malins, ont compris qu’on a plus de chances de marquer au basket lorsqu’on shoot près du panier. Ce raisonnement tactique incroyable permet à Memphis de faire un petit écart pour la première fois de la rencontre (58-67).

Le style de jeu ne change pas et OKC continue d’envoyer à 3 points. Heureusement, l’adresse est revenue via Maledon et Bazley. Une petite alternance dans le jeu avec un peu plus d’agressivité permet au Thunder de scorer près du cercle. Le petit écart créé par les Grizzlies est déjà gommé. 67-69.

Ensuite, Clarke prend feu pour Memphis et inscrit 7 points d’affilés. Les Grizzlies font aussi plus d’efforts sur les aides défensives et resserrent leur défense. Offensivement, le Thunder s’en remet une nouvelle fois aux 3 points de Maledon, de Bazley et de Muscala. 86-85 pour Memphis à la fin du 3ème QT.

Après Clarke, c’est au tour de Valanciunas de faire mal au Thunder. Très actif dans la raquette, il prend tous les rebonds et fait très mal à Muscala pour débuter le dernier QT (87-93).

Après le chantier fait par Valanciunas, les Grizzlies sont déjà dans le bonus à 9 minutes de la fin. De plus, le pivot continue de dominer la faible défense intérieure du Thunder avant de sortir quelques minutes. L’arrivée des titulaires d’OKC et la sortie du pivot de Memphis n’améliore pas notre défense. Les Grizzlies trouvent toujours la solution, que ce soit à l’intérieur ou à 3 points. Comme souvent, on doit s’en remettre à Shai Gilgeous-Alexander auteur d’un joli retour de blessure (si blessure il y avait). Le meneur distribue bien le jeu, gère le tempo et crée des espaces. Il va maintenant falloir en profiter pour revenir dans le match car Memphis a produit un écart conséquent (95-106).

En cette fin de match, les stars commencent à se montrer. Morant et SGA prennent les choses en main, bien aidé par leurs coéquipiers. Les deux équipes se répondent à tour de rôle mais c’est Memphis qui a l’avantage à 3 minutes de la fin (101-111).

La fin de match fût très bien gérée par les Grizzlies en jouant lentement et en marquant en fin de possession. L’écart entre 10 et 15 points est trop grand et Daigneault se permet de faire tourner dans les 2 dernières minutes. L’adresse extérieure de Muscala, Maledon et Bazley est insuffisante et le Thunder s’incline 113 à 122 face à une meilleure équipe de Memphis.

MVP

Pas facile d’élire un MVP cette fois-ci. Muscala a été très important au scoring en sortie de banc et très adroit (7/11 au tir), malheureusement le poste 5 a été trop pénalisant en défense pour être considéré comme le meilleur joueur de l’équipe. Darius Bazley qui retrouve de plus en plus un très bon niveau pouvait lui aussi postuler au titre de MVP de la rencontre avec ses 18 points et 7 rebonds. Mais une fois de plus, c’est bien Shai Gilgeous-Alexander qui est notre MVP de la soirée. Auteur de 22 points, 3 rebonds et 6 passes, SGA a été une nouvelle fois très important dans le secteur offensif et plus que correct en défense pour son retour de blessure. Sans être étincelant, c’est le seul joueur qui a su apporter dans tous les secteurs du jeu. Le canadien a été bon à la création, dans ses drives, au scoring, au shoots extérieurs, aux lancers, etc… Shai aura été très complet et c’est ce qui le démarque des autres. Après une absence de plusieurs matchs, ça fait très plaisir de revoir notre leader à un bon niveau.

Débrief

Une belle adresse extérieure

Souvent un point faible cette saison, le Thunder a été très adroit ce soir en inscrivant plus de 46% de ses tentatives à 3 points. En plus du pourcentage élevé, les joueurs d’Oklahoma City n’ont pas hésité à shooter la nuit dernière et le nombre de tentative fût très élevé (19/41). Cette adresse et ces nombreuses tentatives ont permis à l’équipe de trouver des solutions facilement offensivement et de faire sortir la défense adverse.

Malheureusement, le Thunder n’a pas su bonifier sa bonne adresse au tir. Même si les shoots extérieurs rentraient, les joueurs n’ont pas su en profiter pour prendre de vitesse leurs adversaires et se sont montrés très peu agressifs. L’efficacité à 3 points s’est presque transformée en défaut tant l’équipe n’a pas cherché à jouer autrement. Les meilleurs joueurs du Thunder hier sont d’ailleurs ceux qui ont été adroit à 3 points. Muscala : 21 points à 5/9 de loin, Bazley : 18 points à 4/8 de loin, SGA : 22 points à 2/5 de loin, Maledon : 14 points à 4/5 de loin. Seul Dort à réellement manqué d’adresse en terminant la rencontre à 1/7 à 3 points, mais c’est aussi le seul joueur à avoir été réellement agressif avec SGA et Diallo qui excellent dans ce registre. A eux trois, ils ont été chercher 20 lancers francs contre 8 pour le reste de l’équipe.

C’est dommage que l’équipe n’ait pas su bonifier la bonne adresse extérieure mais cette performance est plaisante et très encourageante pour les prochains matchs.

Une défense intérieure encore en difficulté

A nouveau privé d’Horford en raison du back-to-back, la défense intérieure a une nouvelle fois souffert. Roby et Muscala n’ont pas su tenir à tour de rôle face à Valanciunas et sur les drives des guards. Le pivot lituanien termine la rencontre avec des stats au dessus de ses moyennes avec 22 points et 12 rebonds et c’est lui qui permet aux Grizzlies de creuser l’écart au début du 4ème QT.

De manière générale, les Grizzlies nous ont dominé aux rebonds (44 à 39) mais aussi au niveau des passes décisives (31 à 25). Ja Morant s’est notamment régalé en pénétrant dans notre raquette et en resserrant notre défense qui souhaitait venir en aide à nos intérieurs. Malheureusement, cela libérait des espaces à l’extérieur et nos problèmes de protection de cercle se décalaient juste sur les lignes extérieures. On se rend compte que le Thunder ne possède juste pas les armes pour défendre à l’intérieur lorsqu’Horford est absent. On ne peut même pas en vouloir à Roby ou à Muscala qui ne manquent pas d’envie et de combativité, il sont juste trop démunis physiquement face aux autres pivots de la ligue.

En bref

Highlights

Deuxième défaite d’affilée pour le Thunder. Une nouvelle fois, les hommes de Mark Daigneault ont craqué dans le dernier QT face à une belle équipe des Grizzlies. En back-to-back, l’absence d’Al Horford a été très pénalisante et nos jeunes n’ont pas tenu dans les dernières minutes du match. Prochaine rencontre samedi à 2h face aux Bucks qu’OKC a battu dans la nuit de dimanche à lundi. Une bonne occasion pour les Bucks de se venger et de sortir le tank pour le Thunder.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s