Thunder 106 – 120 Clippers – Match #14

Le Thunder continue son road trip et arrive à Los Angeles pour une double confrontation contre les Clippers, l’une des meilleures équipes de la ligue. Si c’est l’occasion pour Shai Gilgeous-Alexander de retrouver la salle de ses débuts et pour le Thunder de revoir Serge Ibaka et Paul George, le match s’annonce rude pour OKC, après une grosse défaite face à Denver.

Pas présent avec l’équipe pour cause de nouvelle paternité, Al Horford est toujours absent. De même que Josh Hall, premier joueur d’OKC a entrer dans le « health protocol » de la ligue lié au COVID. Le 5 majeur est donc, comme très souvent dernièrement, composé de Hill – Gilgeous-Alexander – Dort – Bazley – Roby.

Fil du match

Comme souvent, le match commence sur des bases élevées au scoring, et le Thunder tient sur les premières minutes. C’est notamment George Hill, agressif, qui met l’équipe sur de bons rails avec deux floaters. Mais très vite, alors qu’OKC ne met rien de loin, on constate la supériorité offensive des Clippers, qui jouent vite et partagent bien la balle. Un début d’écart est fait, 12 à 6 Clippers.

Tout devient alors très compliqué pour OKC. L’attaque perd en rythme et l’adresse n’est définitivement pas au rendez-vous. Au contraire, les Clippers déroulent en attaque. Tout le monde score, tout le monde est très adroit, en particulier Paul George et Serge Ibaka, et l’écart se creuse très rapidement tant le Thunder ne peut faire de stops. 23 à 8, la soirée s’annonce longue…

Le banc entre un peu plus tôt en jeu, accompagné de SGA, pour essayer de changer le momentum du match et amener de l’énergie des deux côtés du terrain. Shai est le seul capable de réellement dominer en attaque, et Diallo se montre dès son entrée, ce qui permet au Thunder de revenir à 11pts, avec en plus une ou deux bonnes défenses.

Mais le banc va finalement craquer face à l’armada de LA. Les Clippers font mal à l’intérieur, notamment avec Zubac. Totalement inefficace au tir extérieur, OKC ne peut tenir et il y a déjà 36 à 18 à la fin du premier QT, avec un sublime 0 sur 12 à 3pts côté Thunder.

Après un premier QT catastrophique, le Thunder revient avec de meilleures intentions. Poku relance immédiatement le Thunder avec un 3 points mais les Clippers sont bien plus talentueux. Malgré plusieurs bonnes défenses des joueurs d’OKC, LA score à l’intérieur et gratte des points aux lancers. En attaque, la second unit est en grande difficulté, les shoots ne rentrent pas et le secteur intérieur est bien verrouillé par une défense des Clippers bien appliquée. 28 – 52

Le retour des titulaires autour de Maledon améliore tout de suite la création en attaque. Le Thunder retrouve un semblant d’adresse extérieure grâce à Hill, Maledon et SGA. Malgré un bon passage de Shai à la création pour lui et ses coéquipiers, OKC ne revient pas. Les Clippers profitent de leur avantage physique pour pénétrer dans la raquette puis ressortir à 3 points si besoin. La défense du Thunder est impuissante. 43-66

Pour conclure cette mauvaise première mi-temps, SGA continue de porter l’équipe. Il alterne les drives pour conclure, pour passer à un coéquipier libre et les shoots longues distances. Malheureusement, comme depuis le début de la rencontre, la défense ne suit pas et OKC ne revient pas vraiment dans le match. 53-70

Pour débuter la seconde période, les Clippers sont toujours aussi dominant en attaque. Le Thunder retrouve le même problème que face aux Nuggets et se fait dominer aux rebonds, ce qui laisse de nombreuses secondes chances à LA. Ces problèmes défensifs sont malheureux tant le Thunder se bat et fait de bonnes choses en attaque. SGA est toujours aussi présent et se comporte comme un véritable leader offensif. Il crée pour lui quand il le faut et lâche la balle à ses coéquipiers dans le bon timing à la moindre ouverture. 60-83

En sortie de TM, Dort accompagne SGA pour dynamiser l’attaque. Un 3 points, un floater puis un nouveau 3 pour le canadien. OKC fait un run de 12-2 grâce à une défense retrouvée. Les joueurs font de gros efforts collectifs qui permettent de palier aux différences physiques. 72-85

Bien emmené par un excellent Kawhi, les Clippers finissent bien le QT. Côté Thunder, SGA force un peu et ne trouve pas d’ouvertures juste avant de laisser la place au 5 full bench. L’adresse de Muscala (2 trois points) permet au Thunder de ne pas couler. Malgré un écart conséquent, OKC ne lâche pas et les joueurs peuvent toujours y croire. 78-91

Sans pour autant revenir dans le match, le 5 full bench tient le coup face à d’excellents joueurs. Face à Ivica Zubac, Marcus Morris, Paul George, Lou Williams, Patrick Beverley ou encore Nicolas Batum, les remplaçants du Thunder parviennent à rester à distance sans trop faiblir. Les joueurs tiennent grâce à une bonne défense collective et du jeu simple en attaque à base de pick and pop avec Muscala. 85-99

Pour tenter de recoller au score, Mark Daigneault fait rentrer Lu Dort et SGA assez tôt dans le dernier QT. Ils sont d’ailleurs très vite rejoint par les 3 autres titulaires. Dès son arrivée, SGA provoque 2 fautes sur Beverley qui part se calmer sur le banc.

Au retour des titulaires, le Thunder ne lâche pas. SGA et Dort continuent d’attaquer le cercle à tour de rôle, l’attaque fonctionne plutôt bien grâce à nos deux canadiens. Malheureusement, l’équipe de Los Angeles est tout simplement plus forte. Les problèmes d’OKC aux rebonds persistent et la défense intérieure est trop fragile pour enchainer les stops. 94-109 à 4 minutes de la fin.

Pour conclure cette rencontre, SGA est toujours aussi agressif, gratte des lancers et maintient son équipe en vie. George Hill score ensuite à 3 points et permet au Thunder de revenir à -11. Cependant, encore une fois LA est plus fort. Kawhi et Paul George prennent les choses en mains en attaque et Leonard défend même très bien sur SGA. A une minute de la fin l’écart est fait même si les joueurs n’abandonnent toujours pas. Fin du match 106-120 face à une très belle équipe des Clippers.

MVP

Encore une fois, Shai Gilgeous-Alexander est notre MVP de la nuit. Malgré la défaite, le guard du Thunder progresse à vue d’œil et joue à un niveau de All-star. Un nouveau match à 30 points conclu sa belle soirée d’un point de vue individuel. Viennent s’ajouter à cela 8 assists, 3 rebonds 2 interceptions et plus de 50% au tir (11/20). Le leader d’OKC aura été excellent à la création, que ce soit pour lui ou ses coéquipiers. Il est de plus en plus juste dans ses choix et arrive à porter l’équipe lorsqu’elle est en difficulté. Toujours aussi agressif, Shai à toujours eu pour objectif de se rapprocher du cercle contrairement à certains autres joueurs un peu plus timides. En première mi-temps, même lorsque le Thunder était totalement dominé, le canadien a tout donné et a porté l’équipe sur ses épaules. Son comportement sur le terrain aura permis à l’équipe entière d’avoir une belle réaction en seconde période.

Débrief

Un manque de physique

« Comme depuis le début de saison, la défense intérieure a encore énormément souffert cette nuit. » C’est de cette manière que le débrief du match face à Denver commençait, et c’est aussi de cette manière que ce débrief débute. Vous l’aurez compris, le problème était le même cette nuit. Le Thunder a été totalement dominé par les Clippers aux rebonds (48-29) et le manque de taille s’est fait ressentir dès les premières minutes du match. Darius Bazley a même eu l’occasion d’évoluer au poste 5 afin de limiter les problèmes défensifs de Roby. Cependant, même si Baze est plus solide et plus athlétique que Roby, ça reste léger en seul protecteur de cercle. Isaiah Roby 2,03m a du défendre une grande partie du match sur Serge Ibaka 2,08m, Lu Dort 1,91m a lui défendu sur Kawhi 2,01m, globalement, sur chaque confrontations directes, les Clippers étaient plus grands et ne manquaient pas de mobilité. Ce manque de taille est une des raisons pour lesquelles le Thunder a été totalement dominé. Le Thunder s’est pourtant battu avec ses armes et le sentiment d’impuissance est assez cruel malgré un mauvais début de match.

Une belle réaction en seconde mi-temps

Evidement, qui dit réaction dit mauvais début de match. Pour débuter la rencontre, l’équipe de l’Oklahoma a totalement pris l’eau. 36 points encaissés dans le premier QT pour seulement 18 inscrits. En deuxième mi-temps, le Thunder s’est retrouvé à 1/16 à trois points. Cette inefficacité de loin permettait aux Clippers de verrouiller encore plus la raquette. Malgré un deuxième QT un peu plus abouti, OKC était mené 70 à 53 à la pause. C’est à partir de ce moment là que la réaction a eu lieu. Au retour des vestiaires, les joueurs, emmenés par SGA, ont été bien plus disciplinés en défense et de plus en plus adroits en attaque. En deuxième mi-temps les Clippers n’ont marqué que 50 points et OKC a fini par rentrer des tirs pour finir à 33% de loin. Même si le Thunder n’est jamais revenu au contact des Clippers, cette belle réaction confirme que l’équipe a du caractère et est très combative.

En bref

Highlights

Deuxième défaite de suite pour Oklahoma City face à des grosses équipes de la conférence Ouest. On retiendra la belle réaction en deuxième période et il faudra s’appuyer dessus pour faire mieux dimanche. L’équipe restera à Los Angeles avant de poursuivre son road trip. L’équipe affrontera de nouveau les Clippers dimanche à 22h heures françaises. L’occasion pour les joueurs de prendre leur revanche face à un prétendant au titre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s