Hill SGA

Thunder 109 – 107 Hornets – Match #1

Après un premier match contre Houston reporté, la saison du Thunder a enfin débuté cette nuit face aux Hornets. C’est aussi un soir de première pour Mark Daigneault en tant que coach principal sur un parquet de NBA.

Sans surprise, Hill – Gilgeous-Alexander – Dort – Bazley – Horford débutent la rencontre. Le coach du Thunder avait déjà aligné ce 5 lors du dernier match de présaison face aux Bulls et nous nous attendons à revoir ce 5 majeur débuter lors des prochains matchs.

Fil du match

Le match débute assez calmement des deux côtés, les deux équipes prennent tranquillement leurs marques. Côté Thunder, Bazley et SGA prennent tout de suite les choses en main offensivement avec beaucoup d’agressivité vers le cercle. 8-11 en faveur des Hornets au premier temps mort du match.

Au retour sur le terrain, Shai et Darius continuent de porter OKC en attaque, Muscala entre pour apporter de l’adresse extérieure et est tout de suite efficace à trois points. L’équipe est plus juste offensivement et le Thunder passe devant 22-19.

Pour finir le QT, Mark Daigneault fait rentrer Diallo, Williams, Pokusevski et Maledon. Les deux derniers cités font leurs premiers pas en match officiel. Cependant, c’est tout de suite plus compliqué pour les joueurs du Thunder, ça manque de mouvement et de création en attaque et d’intensité en défense. Charlotte en profite et repasse devant à la fin du premier quart 26-28.

Le début du deuxième QT ressemble à la fin du premier, les remplaçants ont beaucoup de mal et l’entrée d’Horford ne change rien. Maledon essaye de créer en attaque pendant que Diallo attaque le panier mais ça reste assez limité, le jeu offensif de l’équipe manque de variété sans le 5 majeur et ce n’est pas mieux de l’autre côté du terrain. 31-41.

Après un passage compliqué, SGA et Dort reviennent sur le parquet. Ils amènent tout de suite de l’agressivité et de l’intensité. Le Thunder gratte quelques point sur la ligne des lancers francs et les joueurs reviennent à 41-46.

Le retour des cadres pour la fin du QT permet au Thunder de recoller au score à la mi temps 57-59. Hill, SGA, Bazley et Dort continuent de pénétrer en attaque. Le 5 majeur met aussi plus d’impact en défense avant le retour aux vestiaires.

En début de deuxième mi-temps, les joueurs des Hornets paraissent ailleurs. SGA et Hill en profitent en allant scorer dans la raquette puis à 3 points. Le Thunder repasse devant 68-63.

Après la sortie des deux vétérans Hill et Horford, nos deux futurs superstars Bazley et SGA reprennent les choses en mains pour gérer l’attaque du Thunder. Bazley est même testé au poste 5 pendant une très courte période après une sortie de Muscala qui semblait avoir le souffle coupé.

Pour finir le troisième QT, les remplaçants sont de retour. Comme en première mi-temps, les choses se compliquent. Les jeunes ont tendance à se précipiter et le Thunder perd beaucoup de ballons, se précipite en attaque et défend mal. Cependant, Charlotte ne fait pas mieux, ce qui permet à OKC de rester devant 80-75 avant d’entamer le dernier QT.

En début de QT, Horford est de retour pour accompagner le reste du banc. Bien que ce ne soit pas excellent, les joueurs se battent et on retrouve de l’intensité défensive et au rebond. Les joueurs de Mark Daigneault gardent leur avance avant le retour du 5 majeur.

Petit à petit, les cadres font leur retour sur le terrain. Muscala, Bazley, Sga, Dort puis Hill enchainent à 3 points. Le plus dur semble être fait et les joueurs d’Oklahoma City se dirigent tout droit vers une première victoire, 102-89 à 2 minutes 11 de la fin du match.

Malheureusement, CP3 n’est plus là pour gérer les fins de matchs. SGA perd 3 ballons d’affilés, George Hill en perd un à son tour et Charlotte en profite pour planter des 3 points. Comme si ce n’était pas suffisant, SGA et Hill ratent aussi des lancers francs. Charlotte revient alors à 107 partout. On commence à se dire que le tank est déjà de sortie au premier match de la saison. C’était sans compter sur Shai Gilgeous-Alexander qui plante le game winner en shootant à mi distance à moins de 2 secondes de la fin du match.

MVP

SGA aura été un concurrent très sérieux pour obtenir le titre de MVP du premier match de la saison, avec ses 24 points, 7 rebonds et 9 passes décisives. Pourtant, selon nous, c’est George Hill qui a fait le meilleur match côté Thunder. Seulement 24 petites minutes sur le parquet mais une propreté à en rendre jaloux Mr Propre. 8/9 au tir, 4/4 à longue distance et un seul ballon perdu, notre meneur vétéran aura été juste du début à la fin du match et finira la rencontre avec 21 points, 4 rebonds et 3 passes décisives. Quand SGA avait la balle en main, Hill a su se rendre disponible et a été très bon sans ballon. Il a aussi été utile à la création et quand il a fallu prendre ses responsabilités, l’ancien joueur des Bucks a attaqué le cercle et a puni à trois points en faisant toujours les bons choix.

Débrief

Premier match et première victoire pour le Thunder qui s’impose à Charlotte. Après un début de match bien entamé, les joueurs de l’Oklahoma ont eu du mal avec l’entrée de la second unit. Ensuite, les cadres ont repris les choses en main et SGA a assuré la victoire sur un game winner après s’être fait très peur dans une fin de match extrêmement mal gérée.

Les cadres très satisfaisant

Comme on a pu le voir dans les matchs de présaison, l’écart de niveau entre les joueurs du 5 majeur et ceux en sortie de banc est énorme. Les cadres se doivent donc d’être performant et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’ont pas déçu.

Comme dit précédemment, George Hill a eu une efficacité extraordinaire à presque 90% au tir. Pour l’accompagner sur le backcourt, SGA continue de montrer des progrès. Durant toute la rencontre, c’est lui qui a décidé du tempo de la rencontre côté Thunder. Shai a su accélérer quand il le fallait et a été agressif toute la rencontre sans trop en faire. De plus, il montre de vrais progrès défensifs. Petit bémol sur son adresse extérieure (1/6 à 3 pts) et sa fin de match très mauvaise bien camouflée par son game winner.

Darius Bazley, lui aussi, montre de vrais progrès par rapport à la saison dernière. Tout en étant très agressif en attaque, le poste 4 met de plus en plus d’intensité en défense et au rebond. Il semble aussi avoir élargit sa palette offensive, que ce soit sur les drives, les shoots à mi-distance en sortie de drible ou son efficacité à 3 pts.

Comme pour SGA et Bazley, Luguentz Dort s’est lui aussi montré très agressif. Son intensité en défense n’est plus à présenter mais il a su se montrer efficace offensivement en attaquant le panier et en provoquant des fautes. Il finira la rencontre à 15 points comme Bazley.

Al Horford est la petite déception du 5 majeur. Bien que très présent au rebond (13), l’intérieur du Thunder a été assez peu utilisé en attaque et il n’a pas su se rendre dangereux face à une raquette pourtant assez faible sur le papier. Mike Muscala a su combler les manques d’Horford en étant plus actif en attaque, que ce soit à 3 pts ou sur Pick and Roll.

La second unit dans le dur

On s’y attendait, les joueurs en sortie de banc manquent de talent et d’expérience au très haut niveau. En plus de cela, ils ne sont pas aidés par Mark Daigneault qui a des rotations très stéréotypées. Les joueurs de la second unit sont tout le temps ensemble sur le terrain sans cadre pour les accompagner.

Résultat ? Peu de création en attaque et un manque de rigueur en défense. Evidemment Théo Maledon et Aleksej Pokusevski étaient dans le dur pour leur premier match officiel en NBA. Les deux joueurs n’ont pas su se montrer utiles en attaque et engranger des minutes leur permettra de s’adapter au plus haut niveau.

Kenrich Williams et Hamidou Diallo ont semblé un peu plus déterminés. Bien que peu efficace en attaque, les deux joueurs se sont montrés plus combatifs. Diallo, comme a son habitude à attaqué le cercle et mis beaucoup d’intensité. Kenrich Williams a montré de vrais efforts défensifs et au rebond. Cependant, que ce soit l’un ou l’autre, c’était assez peu et on attend plus de la part de joueurs qui ont autant de temps de jeu en NBA.

Une adresse en berne et une mauvaise fin de match

Si le Thunder a su se créer des opportunités sur les drives et sanctionner la défense des Hornets avec des cuts, l’adresse extérieure n’était pas là hier soir, avec un 10 sur 36 à 3pts. On peut notamment mentionner SGA et Pokusevski qui ont été maladroit de loin, mais cette maladresse pourrait aussi être dû à un manque de rythme, le Thunder n’ayant pas jouer depuis plus d’une semaine. La fin de match s’est montrée plus encourageante dans ce secteur, avec plusieurs gros tirs qui avaient permis au Thunder de creuser l’écart.

Mais cet écart a vite été gâché par une fin de match catastrophique. Pertes de balle assez bêtes, maladresse aux lancer-francs, erreurs défensives… Le Thunder a presque tout fait pour perdre lors des 2 dernières minutes. La jeunesse de l’effectif et surtout de ses cadres s’est fait ressentir sur ce passage, et si SGA a finalement mis le game winner, cela pourrait être un défaut toute la saison.

En bref

Highlights

Tout est bien qui finit bien, premier match et première victoire pour le Thunder. Bonne ou mauvaise nouvelle, chacun se fera son avis. Dans tous les cas, peu importe le contexte, ça reste plaisant de voir son équipe favorite l’emporter. Prochain match dans la nuit de lundi à mardi à 2h pour la première du Thunder à la Chesapeake Energy Arena, contre le Jazz.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s