Spurs Thunder score

Thunder 121 – 108 Spurs / Présaison #1

Pour ce premier match de présaison, les hommes de Mark Daigneault affrontaient les Spurs de San Antonio. L’occasion pour les jeunes joueurs de se montrer et de faire leurs preuves. Certains auront montré de très belles choses, d’autres un peu moins.

La saison 2020-2021 du Thunder a donc officieusement débuté la nuit dernière avec ce premier match de présaison face aux hommes de Gregg Popovich. On attendait de voir lors de ce match quelles allaient être les premières impressions laissées par ce Thunder new era et par les premiers choix de coach Daigneault. Dès le départ, le nouveau HC a décidé de faire débuter Roby en 4 ainsi que Muscala en 5, la faute à l’absence de Bazley et d’Horford pour ce match. Une victoire 121 à 108 mais le score importe peu, c’est surtout ce qui a été proposé par les joueurs d’OKC qui compte.

Fil du match

La saison aura très mal commencé. Après quelques minutes de jeu et un premier temps mort pour Daigneault, le Thunder est mené 9 à 3, et on constate que tout le monde est rouillé. Mike Muscala marque les 3 premiers points, mais Shai Gilgeous-Alexander enchaîne un lay-up raté et un air ball à 3pts.

Le TM de Daigneault va rapidement relancer l’équipe qui va trouver son rythme en attaque. Tout le monde court, la balle est très bien partagée et de très bons tirs extérieurs sont trouvés grâce à des drive & kick. SGA retrouve son rythme, Hill sanctionne de loin et Muscala est en feu (18pts à 5 sur 5 au tir dont 4 sur 4 à 3pts). OKC mène désormais 19-14 face à des Spurs pas très concernés.

Ce bon passage continue avec les joueurs du banc grâce notamment à Theo Maledon et Frank Jackson, qui apportent en attaque et permettent au Thunder de mener 33 à 32 à la fin du 1er QT.

Tout s’accélère alors au 2ème QT, où Daigneault tente des lineups avec 3 ou 4 guards ! Avec Hill, SGA, Maledon voire Jackson, le rythme est élevé et l’attaque est convaincante. Des extra-passes, des contre-attaques, des espaces pour les drives… Le Thunder est même à 13 passes décisives pour 19 paniers en début de match !

La mi-temps se termine sur le score de 73-60, avec une défense brouillonne mais une attaque convaincante.

La deuxième mi-temps est… moins bonne. Daigneault a décidé faire tourner son effectif et de tester les jeunes joueurs. SGA, Hill et Muscala ne reverront plus le terrain. Place à Maledon, Jackson et Williams.

Si le backcourt continue de porter l’attaque et essaye de mettre en valeur les intérieurs, cela devient de plus en plus brouillon, avec de nombreuses pertes de balles. Mais il y a du mieux en défense sur le début de mi-temps, ce qui permet de garder un écart de plus de 10pts.

Après avoir utilisé 4 guards en même temps, Daigneault en utilise…0 ! Diallo se retrouve à la mène, accompagné de Williams, Pokusevski, Leaf et Schofield. Un 5 qui, on doit l’avouer, ne fait pas rêver… Diallo se démène et se créé des tirs (14pts et 10 rebonds pour lui), mais Les Spurs, qui font moins tourner, reviennent dans la match. 98-90 à la fin du 3ème QT.

Le 4ème QT est encore moins convaincant que le 3ème. Daigneault ouvre de plus en plus son banc et les deux équipes sont de plus en plus brouillonnes. Jackson et Maledon maintiennent l’équipe en vie, mais sont de moins en moins efficace. TJ Leaf montre quelques qualités offensives, et donne, avec un and one ,7 points d’avance au Thunder à 3 minutes de la fin.

On a ensuite le droit à une fin de match assez serré, avant le show Aleksej Pokusevski. Alors qu’il semblait peu à l’aise jusqu’à maintenant, Poku prend feu et enchaîne 3 tirs à 3pts ! Maledon conclut lui aussi son super match avec un 3 pts en pull-up, et le Thunder décroche sa première victoire de la présaison.

MVP

Quelle première pour Théo Maledon ! Alors que l’on ne savait pas quel rôle il aurait en tant que rookie arrivé tard sur le training camp, le français a eu le temps de jeu le plus élevé de l’effectif hier. En 29 minutes, le meneur a déjà pu montrer de très bonnes choses, notamment offensivement avec 20pts à 7 sur 14 au tir. Il a d’abord fait parler son expérience du haut niveau en étant presque parfait dans la gestion et la création. On le savait, et il l’a montré hier, il a les qualités pour devenir un maestro sur P&R avec son toucher et sa vision de jeu. Il aurait d’ailleurs dû finir avec bien plus que deux passes décisives. Mais il a surtout surpris hier parce qu’il semblait avoir déjà passé plusieurs années sur les parquets NBA tant le jeu semble se dérouler au ralenti pour lui : des moves de vétéran en provoquant des fautes ou bien des charges, des superbes passes pour ses coéquipiers, un bon investissement en défense, de la réussite au tir, bref, un très bon début qui promet pour la suite.

Débrief

La première mi-temps du Thunder est bonne. Malgré un début plus que poussif, les joueurs de l’Oklahoma auront très vite su se ressaisir pour nous offrir une belle copie. Les deux points positifs de cette première mi-temps : le rythme donné et le jeu de passes. On le sait, Mark Daigneault souhaite faire courir et shooter cette équipe. Ce qui a été fait en première mi-temps et ce qui a facilité l’attaque et a notamment permis à Muscala de se retrouver ouvert pour marquer. Pour ce qui est du jeu de passes, les débuts sont plutôt prometteurs. On a pu apercevoir à plusieurs reprises les joueurs essayer de faire l’extra-passe ou de ressortir pour un coéquipier démarqué derrière la ligne. Cela n’aura duré qu’une mi-temps mais c’est déjà une bonne base.

Des rookies prometteurs et des cadres qui répondent présents

Pour ce qui est d’un point de vue plus individuel, le gros point positif, c’est évidemment le premier match de Théo Maledon ! Comme on l’a dit plus haut, difficile de ne pas être impressionné par le premier match du frenchy. On essaye de ne pas s’enflammer, ce n’est qu’un match de présaison, mais il pourrait définitivement être un steal de la draft.

L’autre grosse attente, c’était les débuts d’Aleksej Pokusevski. Drafté en 17ème position, on attendait de voir ce que seraient ses premiers pas dans la grande ligue. Pour résumer son match : il y avait à boire et à manger. Si on peut louer sa confiance et certaines qualités entrevues à la passe, on peut quand même s’inquiéter de son manque de physique (qui va lui faire du mal toute la saison) et sa défense qui sur certaines séquences paraissait être très suspecte. Il aura néanmoins montré en fin de match qu’il pouvait être capable de prendre feu derrière l’arc. Dans tous les cas, patience pour Poku, la route est encore longue.

On peut ensuite souligner la très bonne performance de Shai Gilgeous-Alexander qui, malgré une coupe de cheveux qui laisse perplexe, aura su être agressif et prendre en main l’attaque du Thunder. On peut aussi parler du solide double-double de Diallo (14 points, 10 rebonds), de Mike Muscala, qui débute la saison en enchaînant les ficelles (18 points, 5/5 FG), de la performance plutôt intéressante de Frank Jackson ou bien de George Hill, discret mais qui semble déjà faire beaucoup de bien à cette équipe.

Une rotation sur le Front Court toujours aussi incertaine…

Dans les points négatifs, on peut citer la deuxième mi-temps, où le Thunder aura semblé beaucoup moins bien organisé qu’en première. On peut aussi déplorer un grand nombre de pertes de balle. Si c’est normal pour un match de reprise avec un effectif nouveau, cela pourrait clairement être un défaut pendant toute la saison à venir…

Pour ce qui est des joueurs, on doit évoquer le match bizarre de Roby. 8 points et 11 rebonds pour lui, de la présence en défense mais des pertes de balle vraiment ridicules (3 marchés et un ballon en pleine figure), difficile donc d’émettre un jugement positif ou négatif. Le vrai point noir, c’est la rotation au poste 4-5. Leaf, Williams et Schofield auront été testé, aucun n’aura vraiment convaincu. Si Williams a montré quelques flashs défensifs, il n’en a pas été de même en attaque, ce qui est l’inverse pour Leaf. Quant à Schofield, il a vraiment semblé être en difficulté, ce qui n’est pas bon pour lui sachant le peu de temps qu’il reste avant le début de la saison pour gagner sa place. Néanmoins, ce n’était que le premier match de présaison, donc pas de conclusions hâtives !

En bref

Highlights

Une première encourageante pour le Thunder qui aura su montré un début d’identité sur certaines séquences et durant laquelle les deux rookies auront montré l’étendu de leur talent. A présent, OKC se dirige vers une double confrontation face aux Bulls de Billy Donovan et de Mo Cheeks, avec probablement un retour des starters (Dort, Bazley, Horford). A voir ce que vont donner ces autres matchs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s