sam presti media day

Media Day – Sam Presti

Le training camp coïncide aussi avec l’organisation des Media Day, qui permettent aux joueurs et au Front Office de s’exprimer. Hier, c’est Sam Presti qui a ouvert le bal !

Sur Daigneault

Après avoir parlé de manière globale de l’organisation mais aussi de l’impact du COVID-19 sur la ligue ou les joueurs, Presti a d’abord souligné la confiance qu’il a en Mark Daigneault, le nouveau coach du Thunder. Daigneault est pour lui tourné vers l’avenir et va permettre à l’organisation de développer une culture proche de ce qu’elle désire. Le coach va aussi établir une relation de confiance avec les joueurs et va permettre aux joueurs de se développer en leur laissant de la liberté tout en les responsabilisant.

Sur Steven Adams

Plusieurs trades ont été officialisés ces derniers jours, notamment celui d’Adams. Le GM a donc pu en parler. Il a d’abord avoué que la décision de trader le pivot a été « difficile à prendre » mais qu’il devait faire passer « l’intérêt de la franchise en premier ». Il a ajouté ensuite que le Thunder ne se serait pas forcément engagé sur le marché pour conserver Adams l’année prochaine, et que le Front Office voulait alors lui trouver une bonne situation et organisation.

Des reponsabilités pour Shai Gilgeous-Alexander

Le seul survivant du 5 majeur de la saison dernière va prendre beaucoup de galons les prochaines semaines. C’est en tout cas ce que souhaite les dirigeants du Thunder. Presti a avoué avoir « ouvert la voie » à SGA pour qu’il puisse développer son jeu et avoir la balle en main la plupart du temps. Beaucoup d’espoirs sont placés en lui et il est estimé comme une pièce centrale du futur de la franchise.

Des attentes envers Pokusevski

C’est l’interrogation de cette intersaison pour le Thunder : que-vaut Aleksej Pokusevski ? Est-il un bon pari ? Sa venue étant officielle, Presti a pu livrer ses sentiments sur la venue du serbe. D’abord, il croit à son groupe de scouts. Poku a pu être observé lors des compétitions internationales U18 et a attiré l’attention grâce à sa mobilité, son QI basket et ses skills. Pour lui, Poku a des atouts physiques mais il doit prouver qu’il peut être bien plus que ça. Comme avec le choix de Bazley à la dernière draft, Presti n’a pas de réponse sur ce que va devenir le joueur, mais veut « shift the odds ». Il termine en disant que tout va dépendre de la capacité de travail et de l’adhésion de Poku au projet, mais qu’il est confiant sur ce point.

Sur le changement de culture

« Our culture is constantly evolving ». Toujours avec de la nuance, Presti a avoué à demi-mot que le Thunder était « en transition » après un longue période de haut niveau. Mais pour lui, OKC n’essaye pas de récréer totalement une nouvelle culture, mais plutôt de la changer et de la faire évoluer, en s’inspirant du passé.

Des compliments pour les jeunes

Bazley – Dort – Shai. Voilà le trio dans lequel le Front Office fonde énormément d’espoirs. Un trio qui peut déjà se baser sur une première expérience de Playoffs.

Bazley et le GM semble d’ailleurs avoir une bonne relation et connexion, puisque les deux hommes ont diné plusieurs fois ensemble dans la bulle, et Presti adore la mentalité du sophomore.

Presti a aussi souligné l’envie et la détermination de Diallo, qui a gagné sa place dans l’effectif et qui sera prêt pour le début de la saison.

Au revoir Roberson ?

Tout pousse à penser que Roberson ne sera plus au Thunder l’année prochaine… Presti a avoué être en contact avec lui, mais que le roster était plein. En gros, il n’y a pas de place pour l’instant pour l’ailier. Après son comeback dans la bulle, le départ de Roberson serait le point final de la précédente ère du Thunder.

Enfin, le GOAT a avoué que cette intersaison avait été « busy » et il a remercié toute l’organisation pour le travail effectué.

S’il doit parler avec contrôle et ne pas trop dévoiler ses plans, il est toujours très intéressant d’analyser les déclarations de Presti, surtout après les nombreux événements de ces dernières semaines. L’ouverture des Media Day a été assez dense, et on continue dès demain avec l’interview de Daigneault et de deux joueurs !

Sources : Rylan Stiles, Brandon Rahbar, Royce Young

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s