Westbrook 2012

Top 20 Performances Individuelles – 12 : Russell Westbrook vs Heat le 19/06/2012

Même si le Thunder reste une jeune franchise, elle a déjà connu un certain nombre de performances impressionnantes en seulement 12 années d’existence. Nous avons donc décidé de réunir ces performances et d’en faire un classement. Pendant 20 jours, découvrez ou redécouvrez une performance qui aura marqué l’histoire du Thunder voire l’histoire de la NBA pour certaines d’entre elles. Aujourd’hui, à la 12ème place, retour sur le Game 4 de Russell Westbrook face au Heat lors des Finales 2012.

La saison 2011-2012 est pour l’instant la plus grande saison de l’histoire du Thunder. Après avoir doucement et sûrement grimpé les échelons lors de la saison 2009-2010, avec une élimination face aux champions en titre, les Lakers et en 2010-2011 avec une autre élimination contre les futurs champions, les Mavs, le Thunder se retrouve parmi les contenders pour celle saison de lockout. Ce statut de contender est principalement dû au fait que le Thunder possède un big three qui fait rêver toute la ligue : Russell Westbrook, James Harden et Kevin Durant.

Cette saison sera la saison où les trois vont réellement éclore dans la ligue : KD terminera deuxième de la course au MVP, James Harden sera élu meilleur sixième homme de l’année et Russell Westbrook sera all-star pour la deuxième année consécutive. A noter aussi l’éclosion de Serge Ibaka qui terminera deuxième au classement du meilleur défenseur de l’année. Si on ajoute à ça une deuxième place à l’Ouest avec un bilan de 47 victoires pour 19 défaites (seulement 66 matchs joués, lockout oblige), le Thunder se retrouve dans une situation confortable pour les playoffs 2012.

Après avoir sweepé les Mavs, champions en titre, au premier tour, le Thunder se débarrasse des Lakers de Kobe 4-1 en demi-finale de conférence, série où Westbrook fera déjà le tour des top 10 avec quelques highlights fous, notamment un and-one au Game 5 qui est probablement la plus grosse explosion de l’histoire de la Chesapeake Energy Arena. En finale de conférence, le Thunder se retrouve en mauvaise position face aux Spurs, perdant les deux premiers matchs de la série à l’extérieur. Mais le Thunder va réagir en remportant 4 matchs d’affilés, notamment un Game 5 de folie à San Antonio, match qui sera remporté par le Thunder grâce à un énorme James Harden en fin de match. Seulement 4 ans après la création de leur équipe, les fans de l’Oklahoma vont goûter aux finales NBA. Face à eux, le Heat des three amigos.

Le Thunder, ayant terminé avec un meilleur bilan que le Heat, se retrouve avec l’avantage du terrain et un Game 1 à jouer dans sa salle. Ce premier match des finales pour les jeunes du Thunder, cette entrée dans le grand bain, se passe très bien puisque OKC remporte ce match 1 grâce aux 36 points et 8 rebonds de KD et aux 27 points accompagnés de 11 assists de Westbrook. La série semble être bien lancée pour le Thunder mais le Heat va très vite réagir, avec une victoire décisive dans le Game 2 pour reprendre l’avantage du terrain, malgré un bon match du trio Westbrook-Harden-Durant.

La série retourne donc à Miami à 1-1 pour trois matchs. Le Game 3 va se terminer dans des circonstances dramatiques pour le Thunder. Alors que le score est de 88 à 85 pour le Heat à 80 secondes de la fin, Durant puis Westbrook vont manquer une occasion d’égaliser, entraînant une défaite pour le Thunder. A présent menés 2-1, les joueurs de Scott Brooks n’ont plus d’autre choix que de réagir lors du Game 4. Et ce qu’on peut dire c’est que Russell Westbrook va faire plus que prendre ce challenge au sérieux.

Ce Game 4 débute très bien pour OKC puisque le Thunder va prendre 14 points d’avance au bout du premier quart-temps, avance qui sera aussitôt réduite par le Heat dans le deuxième quart. 49-46 OKC à la mi-temps, avec 18 points d’un Russell Westbrook qui fait vivre une première mi-temps difficile aux défenseurs extérieurs du Heat. Et il va continuer à leur faire mal durant la seconde mi-temps.

Ces 24 dernières minutes ne vont malheureusement pas tourner en faveur du Thunder, puisque le Heat va réussir un gros 3ème quart pour passer devant, puis une fin de match mieux maitrisée tandis que Westbrook puis Durant vont perdre des ballons importants durant le money-time. Au final, le Thunder va perdre le match 98 à 104 et se retrouver mené 3-1, mais il faut parler de la performance XXL de Russell Westbrook dans ce match.

Sur ce match 4, âgé seulement de 23 ans, Russell Westbrook aura inscrit 43 points, à 20/32 au tir, 0/3 à 3 points et 3/3 aux lancers, accompagné de 7 rebonds et 5 assists. Sur ce match, Russell Westbrook aura tout fait à la défense du Heat, notamment à Mario Chalmers et Dwyane Wade, pourtant réputés comme deux excellents défenseurs. Mais ce soir-là, Westbrook était trop rapide, trop explosif, trop vif, trop énervé pour être bien défendu. Pire, lorsque l’on revoit le match, on se dit que Westbrook aurait pu marquer encore plus de points tant il semble flagrant que beaucoup de and-one ou de fautes auraient pu ou dû être sifflées lorsque le Brodie allait au drive.

Cette performance est encore plus impressionnante quand on sait qu’elle a été réalisée en 2012, à une époque où la pace était beaucoup plus lente qu’aujourd’hui, rendant plus difficile les grosses performances au scoring. Sur ce match 4 des Finales, la pace du match était de 88,6. A titre indicatif, la pace la plus lente lors des finales 2019 était de 93,6, soit 5 possessions de plus dans le match. Malheureusement, cette performance n’aura pas suffit et le Thunder perdra le Game 5, perdant la série dans le même temps.

Si cette performance se retrouve dans ce top, malgré le fait que ce soit une défaite (la seule) présente dans ce top, c’est parce qu’elle montre que Russell Westbrook, même lors des Finales NBA, est capable de répondre présent. Pendant et juste après les finales, Westbrook a été critiqué alors qu’il a fait que des bonnes finales, pendant que James Harden a lui complètement sombré. Mais cet article est un bon moyen de rappeler que oui, Westbrook, même en Finales, même contre le Heat de LeBron-Wade et Bosh, est capable d’être impossible à défendre.

C’est tout pour aujourd’hui et pour cette 12ème place de notre top 20, on se retrouve demain pour une nouvelle performance. A demain !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s