Shai Gilgeous Alexander

Top 20 Performances Individuelles – 18 : Shai Gilgeous-Alexander vs Timberwolves le 13/01/2020

Même si le Thunder reste une jeune franchise, elle a déjà connu un certain nombre de performances impressionnantes en seulement 12 années d’existence. Nous avons donc décidé de réunir ces performances et d’en faire un classement. Pendant 20 jours, découvrez ou redécouvrez une performance qui aura marqué l’histoire du Thunder voire l’histoire de la NBA pour certaines d’entre elles. Aujourd’hui, à la 18ème place, retour sur le record de précocité de Shai Gilgeous-Alexander.

Lorsque l’on évoque cette incroyable équipe du Thunder 2019-2020, la première chose qui vient en tête chez les fans ainsi que chez les observateurs c’est la saison rédemption de Chris Paul. Il est difficile de dire le contraire tant le Point God, en seulement une petite saison (la seule ?) jouée, aura marqué les esprits de tout le monde. Mais il ne faut pas oublier que l’ancien joueur de Wake Forest n’est pas le seul artisan de la totale réussite de cette saison. Dans son sillage, CP3 aura emporté et formé celui qui s’annonce comme le futur visage de la franchise de l’Oklahoma, j’ai nommé Shai Gilgeous-Alexander.

Le jeune canadien avait déjà pas mal impressionné les observateurs lors de sa saison rookie avec les Clippers où il avait su se démarquer dans une concurrence très rude chez les extérieurs avec Patrick Beverley, Lou Williams ou encore Landry Shamet. Lors de cette saison avec la franchise de Los Angeles, il avait déjà vécu une saison dans un contexte similaire à celle qu’il allait vivre avec le Thunder cette année : une équipe dont personne n’attendait grand-chose mais qui surprend tout le monde par son jeu collectif (dans le sens absence de superstar) et par leur capacité à ne jamais rien lâcher et ce quelque soit le score.

Lorsqu’il est envoyé avec Danilo Gallinari à OKC contre Paul George, beaucoup de fans du Thunder se réjouissaient de son arrivée car ils voyaient en lui un jeune joueur prometteur qui pouvait être une pièce majeure dans la reconstruction du Thunder. Et il faut avouer que sa première saison avec le maillot d’OKC a été au-delà de toutes les attentes : 19 points, 5,9 rebonds, 3,3 assists, le tout à 47 % au tir et quasi 35 % à 3 points. L’ancien joueur de Kentucky aura su tirer profit de cette situation et de ce trade pour montrer qu’il était plus qu’un simple joueur titulaire en NBA mais qu’il avait le potentiel pour devenir une star de la ligue, à défaut de devenir une superstar. Et si Shai n’aura pas réalisé d’énormes performances au scoring cette saison (32 points maximum contre les Clippers, les Suns et les Raptors au mois de Décembre), il a cependant marqué la NBA d’un record historique de précocité.

Nous sommes le 13 Janvier 2020, le Thunder, avec son bilan de 22 victoires pour 17 défaites, se déplace dans le Minnesota pour y affronter les Timberwolves. Après un bon début de saison, les Wolves sont en chute libre et sont probablement une des pires équipes de la NBA à cette époque. La première confrontation de la saison entre les deux franchises s’était terminée dans des conditions incroyables dont on se rappelle tous. Avec une seconde à jouer et 2 points de retard, c’est le moment où Steven Adams décide de se transformer en Patrick Mahomes pour délivrer une passe millimétrée à Dennis Schröder qui en profitera pour égaliser et pour emmener le match en prolongation, match finalement remporté par le Thunder. Cette victoire est probablement la victoire la plus importante pour le Thunder lors de cette saison car c’est celle qui va totalement inverser la tendance et qui va marquer le début d’une folle remontée pour OKC dans le classement. Et on peut témoigner de l’importance de cette victoire puisque c’est aussi le moment où les Wolves ont commencé à enchainer les défaites. Ce qui nous amène donc à cette rencontre au Target Center.

Lors de ce match, remporté facilement par le Thunder 117 à 104, le jeune canadien va marquer les esprits et, le temps d’une soirée, devenir le joueur le plus médiatisé et ce grâce à une performance historique : 20 points à 8/12 au tir, 20 rebonds et 10 assists. 20/20/10. Le sophomore réalise alors ce soir-là le premier triple-double de sa carrière (dans une franchise qui connaît bien les triples-doubles), son premier match à 20 rebonds et seulement son deuxième match en carrière avec 10 passes. Il devient alors seulement le deuxième extérieur en 30 ans à réaliser un triple-double avec 20 rebonds, le premier étant… Russell Westbrook quelques mois plus tôt, avec une performance dont on parlera plus tard dans notre classement. Mais c’est surtout, au-delà de la performance incroyable réalisée ce soir-là, un record de précocité qui est battu.

En effet, Shai Gilgeous-Alexander, du haut de ses 21 ans et 185 jours, vient de s’approprier le record du plus jeune joueur de l’histoire à réaliser un match en 20/20/10, effaçant ainsi Shaquille O’Neal des tablettes, ce dernier l’ayant réalisé à 21 ans et 259 jours avec un match à 24 points, 28 rebonds et 15 contres (petit match). Avant le match, Billy Donovan avait demandé à SGA un peu plus d’investissement et de plus participer dans d’autres compartiments du jeu que simplement le scoring, on peut dire que le sophomore aura plutôt bien répondu.

Avec cette performance historique, l’arrière du Thunder venait de prouver qu’il pouvait faire partie du club des meilleurs joueurs NBA, celui des all-star qui sont capable de porter leur équipe. Et le restant de la saison continuera de donner cette image de SGA en tant que futur joueur calibre all-star, avec des performances toujours très solides où il aura toujours su, malgré la présence de Chris Paul, se démarquer et aider son équipe à remporter des matchs.

Avec un futur plus qu’incertain concernant l’avenir de Chris Paul avec le Thunder, il est tout même rassurant de savoir que la franchise de l’Oklahoma compte dans son effectif un joueur capable de porter cette équipe pendant les années à venir, et cette performance historique vient prouver que le Thunder peut placer de grands espoirs en SGA sans trop avoir à s’inquiéter. Peut-être dans quelques années, quand on aura un échantillon plus long sur la carrière de SGA avec le Thunder, on reverra cette performance en se disant qu’elle aura été la première énorme performance d’un joueur devenu multiple all-star, qui sait.

C’est tout pour aujourd’hui et pour cette 18ème place de notre top 20, on se retrouve demain pour une nouvelle performance. A demain !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s